Accueil > Multimedia > Interviews > Wesley Sneijder : «On ne réussit qu'en équipe»


Interviews :

Wesley Sneijder : «On ne réussit qu'en équipe»
L'Equipe, le 08/08/2017 à 16h46

Wesley Sneijder a tenu sa première conférence de presse, ce mardi à Nice. Le Néerlandais a surtout insisté sur l'esprit d'équipe et l'envie de jouer qui animent l'OGC, des arguments essentiels dans son choix de rejoindre le club azuréen.

- Votre venue est un événement en France. Vous faites la Une de L'Equipe, il y a un engouement des supporters niçois. Comment le vivez-vous ?
Je suis évidemment très fier et aussi très touché de l'accueil reçu à l'aéroport. Je suis ici pour aider l'équipe et montrer mes qualités. J'ai déjà un bon feeling après mon premier entraînement.

- Vous aviez besoin d'un nouveau challenge, d'aider un club en train de grandir ?
Je prends toujours mes décision dans ce sens. C'est très important pour moi d'avoir de nouveaux défis. J'ai gagné beaucoup de trophées dans ma carrière, je ne m'en lasserai jamais, et je veux continuer à jouer pour en remporter encore. Je pense que nous pouvons faire de belles choses avec Nice.

- Vous allez retrouver Mario Balotelli avec qui vous avez déjà joué (en 2009-2010 à l'Inter). Monaco a fait une belle saison, Neymar arrive. Quel regard portez-vous sur la L1 ?
La Ligue compte beaucoup de talents. Il y en a beaucoup dans mon équipe, ainsi que beaucoup de jeunes. Mais ce ne sont pas les noms qui comptent pour moi, seule l'équipe m'importe. L'état d'esprit également est une priorité pour moi. Cela fait partie des choses qui m'ont convaincu de venir ici. Je veux être dans une équipe qui aime et veut jouer au football. Je suis heureux d'être ici car je vois justement une équipe heureuse de jouer. Et on ne réussit qu'en équipe...

« J'ai vu contre l'Ajax une belle performance collective »

- Est-ce que Mario Balotelli vous a donné des conseils, présenté Nice ?
Quand je prends un nouveau départ dans ma vie, je n'en parle pas avec d'autres joueurs. Ce n'est pas important. Seuls les discours de la direction du club et du coach m'importent. Bien sûr, la vie à Nice est sympa, mais c'est aussi le cas à Istanbul ou Milan. Mais je suis d'abord ici pour le projet sportif.

- Le match contre l'Ajax vous a-t-il mieux faire connaître Nice ?
Non, je n'ai pas découvert Nice ces deux dernières semaines. Mais j'ai vu contre l'Ajax une belle performance collective. Le système de jeu et l'investissement des joueurs m'ont plu. C'est important d'être européen. Je vous l'ai déjà dit, je veux continuer à jouer au plus haut niveau.

- Naples est le prochain adversaire de Nice en barrage de la Ligue des champions. La qualification vous semble-t-elle possible ?
Evidemment, nous avons une chance. Il faut y croire, c'est essentiel. J'essaye toujours d'expliquer ça aux joueurs. En 2010 avec l'Inter, on ne pensait jamais remporter la Ligue des champions mais au fil des résultats, on a vu que c'était possible. Il y a toujours une chance...

« Je déteste toujours autant perdre »

- Passer 30 ans, on est parfois jugé un peu vieux en France. Qu'en pensez-vous ?
Plus je vieillis, mieux je me sens. Alors, aussi longtemps que je serai affûté, je continuerai à jouer au plus haut niveau.

- Vous avez la réputation d'être un joueur de caractère. Vous êtes-vous assagi ?
Bien sûr, on devient plus sage en vieillissant. Mais je déteste toujours autant perdre... C'est mon caractère et si je dois le montrer, je le fais.

- Vous vous êtes préparé individuellement cet été. Pensez-vous pouvoir jouer vendredi (contre Troyes) ?
Quand le coach m'appelle, je suis là mais pas pour vendredi. Aujourd'hui, j'ai fait une moitié d'entraînement avec le groupe et l'autre moitié seul. Mais quand je serai prêt, je répondrai présent.

- Vous êtes un numéro 10 comme on n'en voit plus beaucoup. Un peu un joueur en voie de disparation...
Je suis très à l'aise dans cette position, j'y ai joué longtemps. Le coach connaît mes qualités. Je m'adapterai à la position qu'il souhaite.

- La Coupe du monde 2018 en Russie est-elle un objectif pour vous (les Pays-Bas sont 3es du groupe de la France) ?
Bien sûr. Une fois encore, je veux toujours jouer au plus haut niveau. Une Coupe du monde ne se refuse pas. Mais je dois d'abord faire une grande saison avec Nice.




- Retour -








Ligue Europa
jeu. 19/10/2017 à 19h


Nice - Lazio : 1-3

Résumé » Photos »



  10e journee de Ligue 1
dim. 22/10/2017 à 15h



Pts J V N D Diff
 12.    Angers 12 10 2 6 2 +2
 13.    Troyes 12 9 3 3 3 0
 14.    Nice 10 9 3 1 5 -2
 15.    Rennes 9 10 2 3 5 -3
 16.    Amiens 9 9 3 0 6 -6



  jeu. 28/09 (19h) Nice - Arnhem : 3 - 0
   8e  dim. 01/10 (21h) Nice - Marseille : 2 - 4
   9e  dim. 15/10 (17h) Montpellier - Nice : 2 - 0
  jeu. 19/10 (19h) Nice - Lazio : 1 - 3
   10e  dim. 22/10 (15h) Nice - Strasbourg
   11e  ven. 27/10 (20h45) PSG - Nice
  jeu. 02/11 (21h05) Lazio - Nice