Accueil > Multimedia > Interviews > Jallet : « Me montrer sur la scène européenne »


Interviews :

Jallet : « Me montrer sur la scène européenne »
L'Equipe, le 08/09/2017 à 14h51

Avant le derby azuréen opposant Nice à Monaco, ce samedi à 17h00, Christophe Jallet s'est confié. Son départ de l'OL, son nouveau poste de latéral gauche, Wesley Sneijder... le défenseur niçois de 33 ans n'a rien éludé.

- Pourquoi avoir choisi l'OGC Nice cet été ?
C'est simple. L'OL ne comptait plus forcément sur moi cette année puisqu'ils ont recruté quelqu'un à mon poste (le Néerlandais Kenny Tete, ndlr). On était déjà deux (avec le Brésilien Rafael) donc j'ai décidé de prendre les devants. J'ai eu l'opportunité de rebondir dans un club très intéressant, avec la possibilité de jouer la Coupe d'Europe comme Lyon. Je peux me montrer sur la scène européenne et être sélectionnable en vue de la Coupe du monde dans un an.

- En voulez-vous à l'Olympique Lyonnais... ?
Absolument pas, je ne vois pas pourquoi je leur en voudrais ! Grâce à l'Olympique Lyonnais, j'ai retrouvé l'équipe de France. J'ai eu la chance de me mêler deux fois à la lutte pour le titre. Même si ça a été un peu plus dur la saison passée, les deux années d'avant étaient exceptionnelles. Après, c'est la vie d'un joueur, la vie d'un club, d'avoir envie de se séparer. Je n'ai aucun souci avec ça, j'ai passé trois merveilleuses années là-bas.

- Nice possède un groupe très jeune, avec plusieurs éléments convoqués dans les équipes de France jeunes. Vous êtes un peu «Christophe le Grand Frère» ?
Quand on arrive à mon âge, on a un rôle différent à avoir dans un vestiaire. Maintenant, je ne suis absolument pas le seul à pouvoir jouer ce rôle, Dante le fait très bien. D'autres joueurs de qualité, qu'ils soient jeunes ou moins jeunes, ont aussi leur mot à dire. Moi, j'essaie d'apporter mon expérience, ma touche personnelle mais surtout d'être performant sur le terrain.

- Justement, sur le terrain, on vous a vu évoluer au poste de latéral gauche. Vous trouvez vos repères ?
Franchement, je m'y plais aussi. Il y a des repères à trouver mais on a bossé à l'entraînement. Que ce soit à droite, à gauche ou même à d'autres postes, j'essaye de m'exprimer au mieux. Tout au long de ma carrière, j'ai dû m'adapter pour aller plus haut.

«Les matches de Ligue des champions nous ont épuisés physiquement»

- Aucune crainte que cela ne vous pénalise aux yeux du sélectionneur pour un poste de latéral droit en Bleu ?
Je ne pense pas. Le rôle du latéral, que ce soit à droite ou à gauche, c'est la même chose. Djibril Sidibé a joué beaucoup de matches à gauche avec Monaco et ça ne l'a pas empêché d'être performant à droite en sélection. Mon pied fort est le droit donc c'est plus simple pour moi de jouer à droite. Mais beaucoup de droitiers jouent à gauche, notamment sur les postes offensifs. Parfois ça me donne un avantage, je peux rentrer sur mon bon pied.

- Comment expliquer le début de saison en dents de scie de l'OGC Nice (17e de L1 avec une victoire et trois défaites) ?
Déjà, on a un groupe très jeune. Ensuite avec l'enchaînement des matches et après une grosse préparation, on arrivait un petit peu à bout de souffle. Il y a eu aussi un mercato mouvementé. C'était un groupe qui était plutôt établi avec un fonds de jeu habituel. Maintenant, il faut tout remettre en place avec de nouveaux joueurs et de nouvelles identités de jeu. Les matches de Ligue des champions nous ont épuisés physiquement. Je pense que cette trêve internationale nous a permis de bien bosser et de souffler un peu.

- S'entraîner avec Wesley Sneijder et Mario Balotelli, c'est sympa ?
Tout à fait, ce sont des joueurs de très haut niveau. Autant Mario a vite trouvé sa place l'année dernière dans l'effectif, autant pour «Wes» c'est un peu plus difficile pour l'instant. Il a un jeu génial, fait de passes. Parfois, on a encore un peu de mal à se trouver, à se coordonner mais quand on sera tous au diapason, ça va faire des étincelles. Je suis vraiment ravi de pouvoir évoluer à leurs côtés.

- Dernière question : vous pouvez nous expliquer le choix de la chanson de votre bizutage ?
(Surpris) Comment vous savez ? Vous n'êtes pas censé être au courant ! Je l'ai vue il y a peu... (Rires) C'est Sébastien Patoche, alias Cartman. J'aime bien cet humour décalé. Ça permet de ne pas se prendre au sérieux et de faire rigoler tout le monde. Avec mes potes, on chante souvent ses chansons alors je voulais faire partager mon expérience musicale au groupe niçois !

Pierre Nigay
L'Equipe





- Retour -






13e journee de Ligue 1
dim. 19/11/2017 à 15h


Caen - Nice : 1-1

Résumé » Photos »



  Ligue Europa
jeu. 23/11/2017 à 19h



Pts J V N D Diff
 15.    Guingamp 15 13 4 3 6 -8
 16.    Angers 14 13 2 8 3 -3
 17.    Nice 14 13 4 2 7 -5
 18.    Strasbourg 13 13 3 4 6 -9
 19.    Lille 12 13 3 3 7 -7



   11e  ven. 27/10 (20h45) PSG - Nice : 3 - 0
  jeu. 02/11 (21h05) Lazio - Nice : 1 - 0
   12e  dim. 05/11 (15h) Nice - Dijon : 1 - 0
   13e  dim. 19/11 (15h) Caen - Nice : 1 - 1
  jeu. 23/11 (19h) Nice - Zulte-Waregem
   14e  dim. 26/11 (15h) Nice - Lyon
   15e  mer. 29/11 (19h) Toulouse - Nice