Accueil > Actualité > Nice - Toulouse : les réactions


Actualité :

Nice - Toulouse : les réactions
Ogcnissa.com, le 03/02/2018 à 23h39

Lucien Favre : « On a fait le jeu. À la mi-temps, on avait plus de 70% de possession. On a une occasion de Srarfi. Et vraisemblablement, il y a quelque chose sur Makengo (un penalty à la 42e minute, ndlr). En deuxième mi-temps, on n'a pas été assez tranchant. On n'a pas assez d'occasions pour prétendre gagner. Pour déranger une défense, il faut plus de tranchant et plus de dribbles. Certes, ils marquent un superbe but. Mais ils nous ont attendu en 4-5-1 avec l'objectif de faire un contre. C'est ce qu'ils ont réussi à faire. C'est sûr qu'il y avait beaucoup d'absents. Mais c'est toujours une chance pour les autres. Il ne faut pas se réfugier derrière ça. Il faut faire plus. Ou alors il faut savoir faire 0-0. (sur le fait que c'est le 7e match de L1 sans Balotelli et le 7e match sans victoire) C'est un peu réducteur d'analyser ça comme ça. Il y a beaucoup d'autres paramètres. Il y a un tas de petits détails, un manque de tranchant et de rythme. Et puis, on prend ce but et après c'est difficile. C'est comme ça... »

Dante : « Ce sont deux défaites qui nous font mal et ça nous met en retard au classement. L'adversaire a très bien joué et il faudra mieux faire au prochain match. Généralement, je n'aime pas me cacher derrière des excuses mais c'est vrai que quand il manque trois joueurs importants offensivement... Il faut qu'ils reviennent pour avoir des armes pour contrer des équipes comme ça parce que ce soir c'était dur d'avoir des occasions. »

Mickaël Debève (entraîneur de Toulouse) : « C'est une soirée parfaite, une soirée très importante. Il fallait valider la victoire contre Troyes. Cette fois-ci, nos adversaires directs ont perdu. Donc oui, une soirée parfaite. On savait que Nice allait nous imposer du jeu à l'intérieur. Il fallait tenir bon. Il y avait beaucoup d'absents à Nice, mais chez nous aussi. Il ne faut pas minimiser notre performance. Il fallait faire tourner le facteur chance et réussite. Effet entraîneur ou pas ? Les joueurs me connaissent. On essaie d'avoir des joueurs vaillants. J'ai l'adhésion de tout le monde pour le moment. Et on gagne. Avant Paris, il fallait prendre des points. Car, il y a Paris et Monaco en février, ce sera compliqué. Même si je ne suis pas fou et que Paris est supérieur à nous, je pense qu'il faut y croire et rester optimiste. »

Max-Alain Gradel (attaquant de Toulouse) : « Les gars ont bien travaillé et ont été très solidaires. On a eu un bon état d'esprit et ces trois points, mérités, on en avait vraiment besoin. Mickael Debève nous a apporté sa méthode mais il ne faut pas oublier le très bon boulot de Pascal Dupraz avant son départ. Mika est dans la continuité, il a nous permis de prendre un peu confiance en nous. La défaite de Lille ? C'est vrai qu'on dit que le malheur des uns fait le bonheur des autres mais il ne faut pas s'arrêter là. »






- Retour -






16e aller de Ligue Europa
jeu. 15/02/2018 à 19h


Nice - Moscou : 2-3

Résumé » Photos »



  26e journee de Ligue 1
dim. 18/02/2018 à 15h



Pts J V N D Diff
 6.    Nantes 37 23 11 4 8 +1
 7.    Bordeaux 35 25 10 5 10 -2
 8.    Nice 34 25 10 4 11 -6
 9.    Rennes 31 23 9 4 10 -4
 10.    Dijon 31 24 9 4 11 -12



   23e  sam. 27/01 (20h) Metz - Nice : 2 - 1
   24e  sam. 03/02 (20h) Nice - Toulouse : 0 - 1
   25e  sam. 10/02 (20h) Dijon - Nice : 3 - 2
  jeu. 15/02 (19h) Nice - Moscou : 2 - 3
   26e  dim. 18/02 (15h) Nice - Nantes
  jeu. 22/02 (17h) Moscou - Nice
   27e  sam. 24/02 (20h) Bordeaux - Nice