Accueil > Multimedia > Presse > Nice aurait choisi Berizzo


Presse :

Nice aurait choisi Berizzo
L’Equipe, le 15/05/2018 à 08h47

Lucien Favre va poursuivre sa carrière au Borussia Dortmund. Son remplaçant devrait être l’ancien entraîneur du Celta Vigo et du Séville FC.

Samedi, à Lyon, Lucien Favre disputera son dernier match sur le banc de touche de l’OGC Nice, où il était arrivé à l’été 2016 pour succéder à Claude Puel. Une bonne soirée au Groupama Stadium, récompensée par une place dans les six premiers, enjoliverait son bilan, mais, quoi qu’il arrive, l’entraîneur suisse n’aura pas à en rougir. Après avoir décroché le titre de champion d’automne, emmené Nice sur le podium et battu le record de points de l’histoire du club en Ligue 1 ( 78) la saison passée, Favre a permis au Gym de disputer un barrage de Ligue des champions, perdu face à Naples ( 0- 2, 0- 2), puis de sortir de son groupe en Ligue Europa.

Avec un peu de réussite, samedi, il pourrait qualifier le Gym deux fois d’affilée en Coupe d’Europe, avant de retrouver la Bundesliga, un Championnat dans lequel il a déjà été sacré trois fois meilleur entraîneur, en 2009 ( avec le Hertha Berlin), 2011 et 2015 ( avec M’gladbach). Le Borussia Dortmund, qualifié d’ex-trême justesse, le week- end dernier, pour la Ligue des champions, n’attend plus que la fin du Championnat de France pour officialiser son arrivée sur le banc, où il succédera à l’Autrichien Peter Stöger. L’opération devrait rapporter 3 M€ au Gym car il restait une année de contrat à Favre et les transferts d’entraîneur, aujourd’hui, ça se paie aussi. L’an passé, Dortmund souhaitait déjà s’adjoindre les services du Suisse pour remplacer Thomas Tuchel, mais les dirigeants niçois s’y étaient opposés ; le timing n’était pas bon, et ils n’avaient pas son successeur. Cette fois, tout a été anticipé.

La direction voudrait un francophone

Le départ de Favre est dans les tuyaux depuis plusieurs mois. Julien Fournier, le directeur général, et Jean- Pierre Rivère, le président, toujours maîtres à bord, ont eu le temps de s’organiser. Les choses sont très bien avancées, reconnaît- on à l’intérieur même du club, les décideurs du Gym ont fait leur choix et ne reviendront pas dessus, il ne reste plus qu’à signer. Avec qui ? La place devrait revenir à l’Argentin Eduardo Berizzo ( 48 ans), déjà contacté par le Gym en 2016. Pourquoi lui ? La direction du Gym veut un coach francophone : il a joué à l’OM entre 1999 et 2000 et il parle français. Elle souhaite recruter un technicien dans la continuité de Claude Puel et de Lucien Favre, capable de développer le potentiel des joueurs niçois et d’entretenir un certain style de jeu, des qualités que Berizzo a mises en valeur au Celta Vigo, entre 2014 et 2017, s’ouvrant ainsi les portes du Séville FC. En Andalousie, son histoire avait tourné court et il avait été limogé au bout de six mois.

En cause, une succession de contre-performances et un fonds de jeu ne répondant pas aux attentes. La nouvelle de son éviction avait provoqué un certain émoi, le 23 décembre 2017, car l’Argentin s’était fait opérer, un mois plus tôt, d’un cancer de la prostate. Depuis, Berizzo est en pleine forme et le Gym devrait lui laisser plus de temps que Séville. À moins d’un retournement de situation toujours possible, il devrait être le cinquième entraîneur du Gym sous la présidence de Rivère.

98
Le nombre de matches dirigés par Lucien Favre avec l'OGC Nice, depuis son arrivée à l'été 2016. Il compte 43 victoires, 23 nuls et 32 défaites.
Soit une moyenne de 1,55 point par match.






- Retour -






9e journee de Ligue 1
ven. 05/10/2018 à 20h45


Toulouse - Nice : 1-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  10e journee de Ligue 1
dim. 21/10/2018 à 21h



Pts J V N D Diff
 10.    Angers 11 9 3 2 4 -1
 11.    Rennes 11 9 3 2 4 -2
 12.    Nice 11 9 3 2 4 -6
 13.    Amiens 10 9 3 1 5 -2
 14.    Nimes 10 9 2 4 3 -3



   6e  sam. 22/09 (20h) Montpellier - Nice : 1 - 0
   7e  mar. 25/09 (19h) Nantes - Nice : 1 - 2
   8e  sam. 29/09 (17h15) Nice - PSG : 0 - 3
   9e  ven. 05/10 (20h45) Toulouse - Nice : 1 - 1
   10e  dim. 21/10 (21h) Nice - Marseille
   11e  dim. 28/10 (17h) Bordeaux - Nice
  mer. 31/10 (18h45) Nice - Auxerre