Accueil > Multimedia > Presse > Lyon piégé par Nice


Presse :

Lyon piégé par Nice
L'Equipe, le 31/08/2018 à 23h37

Maladroit offensivement, l'OL a été battu par Nice (0-1) ce vendredi à domicile en ouverture de la 4e journée de L1. Les Aiglons décrochent leur première victoire de la saison.

Le match: 0-1
Après vingt minutes de jeu, on se demandait à quel moment Nice allait finir par craquer. Dans une entame bien meilleure que lors de la victoire face à Strasbourg vendredi dernier (2-0), les joueurs lyonnais ont fait preuve d'allant et d'envie. Un centre fort de Depay (3e), une frappe de Tousart au ras du poteau droit de Benitez (14e) sur un centre en retrait de Fekir, les joueurs de Bruno Genesio avaient pris cette rencontre dans le bon sens. Harcelés, déboussolés, les Aiglons semblaient surtout perdus dans le système inédit avec une défense à cinq. Les vagues rhodaniennes n'avaient pas fléchi. Un centre fort devant le but de Rafael (15e), dévié, une frappe de Fekir au-dessus et une autre de Depay bien captée par Bénitez, laissaient pourtant un sentiment d'inachevé.

Aux manques dans la finition venaient s'ajouter des Niçois plus en place, qui arrêtaient de se débarrasser du ballon, posaient un mieux le jeu tout en réussissant des décalages. À tel point que c'était Lyon qui jouait en contre. Un changement de physionomie concrétisé par la frappe de Cyprien sur la transversale, sur une déviation de Batolelli, et après s'être joué de Marcelo (47e). Si Ndombele manquait de peu le cadre (49e), Nice trouvait le chemin des filets. Sur un corner joué à deux, sans opposition adverse, Saint-Maximin tentait sa chance et sa frappe, détournée par la tête de Marcelo, trompait Anthony Lopes, pris à contre-pied (51e).

Mené, malmené, c'est de manière assez brouillonne que Lyon se lançait à l'assaut des buts de Walter Benitez. Mais les meilleures occasions étaient enfin au rendez-vous : un centre de Mendy, Depay qui crochetait mais glissait avant de donner finalement à Fekir dont le tir trouvait le poteau droit niçois (57e). Les dernières minutes de jeu allaient donner l'occasion à Benitez de justifier la confiance de son entraîneur : une double parade sur la même action (80e) avant de bien se coucher sur une frappe de Fekir (89e). Le Nice de Patrick Vieira, après la lourde défaite à domicile contre Dijon (0-4), remportait son premier succès de la saison et laissait Bruno Genesio et ses troupes dans le doute.

9
Lyon était invaincu depuis neuf rencontres à domicile. La dernière défaite remontait au 11 février 2018 face à Rennes (0-2). Les Gones restaient même sur une série (la meilleure en cours) de huit victoires d'affilée, à laquelle Nice a donc mis un terme.

Le joueur : Benitez se surpasse
Cela aurait pu être Saint-Maximin, très actif et buteur, mais difficile de ne pas citer la performance du gardien argentin de Nice, Walter Benitez. Pour sa troisième saison sur la Côte d'Azur, il n'avait clairement pas les faveurs de son entraîneur, faisant banquette lors des trois premières journées. Vieira a revu son jugement et a bien fait. Contre Lyon, Benitez fut rarement mis en défaut et la fin de match est pour lui avec un double arrêt décisif sur une tête de Ndombele et la frappe qui suivit de Fekir (80e). Il a sûrement regagné sa place au Groupama Stadium.






- Retour -






5e journee de Ligue 1
ven. 14/09/2018 à 19h


Nice - Rennes : 2-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  6e journee de Ligue 1
sam. 22/09/2018 à 20h



Pts J V N D Diff
 9.    Rennes 7 5 2 1 2 0
 10.    Reims 7 5 2 1 2 -2
 11.    Nice 7 5 2 1 2 -3
 12.    Angers 6 5 2 0 3 -1
 13.    Caen 6 5 1 3 1 -1



   2e  sam. 18/08 (20h) Caen - Nice : 1 - 1
   3e  sam. 25/08 (20h) Nice - Dijon : 0 - 4
   4e  ven. 31/08 (20h45) Lyon - Nice : 0 - 1
   5e  ven. 14/09 (19h) Nice - Rennes : 2 - 1
   6e  sam. 22/09 (20h) Montpellier - Nice
   7e  mer. 26/09 (20h) Nantes - Nice
   8e  sam. 29/09 (17h15) Nice - PSG