Accueil > Actualité > David Bellion, la recrue du mercato


Portraits :

David Bellion, la recrue du mercato
Ogcnice.mag, le 01/02/2006 à 16h51

Deux ans auparavant, son transfert à Manchester United l'avait fait passer sur une autre planète, celle du football de très haut niveau. Quasiment inconnu en France, le commun des footballeurs savait tout juste que le jeune homme avait évolué à l'AS Cannes en jeune, puis en CFA2 au sein de ce même club avant de s'envoler pour Sunderland en Angleterre...

Sur la Croisette, Christian Lopez fut son coach. L'ancien Vert se souvient de son départ pour l'Angleterre : « Cannes ne lui avait rien proposé de concret, pensant qu'étant du coin, il resterait bien sage. C'est comme ça qu'ils l'ont bêtement perdu... ». A seulement 19 ans, David Bellion se lançait donc un premier défi : s'imposer dans un club où très peu d'étrangers sont parvenus à le faire. Rude tâche pour un joueur qui n'avait jamais évolué en professionnel avant ce premier grand départ... Mais c'est dénué de tout complexe que David prit son courage et son talent à deux mains pour se révéler dans un championnat aussi difficile que la Premier League et attirer l'oeil du grand Alex Ferguson. En deux saisons, le jeune Bellion passa de l'anonymat à la médiatisation soudaine d'un transfert de Sunderland à MU. Une belle revanche sur le sort ! La suite fut moins réjouissante certes, difficile de faire face à la concurrence féroce des Rooney, Van Nistelroy, Cristiano Ronaldo et autres Ryan Giggs, mais pour David, ce fût un exceptionnel apprentissage du plus haut niveau : « Dès le départ, Ryan Giggs m’avait pris sous son aile, c’était fantastique. J’avais conscience que ce serait difficile, mais je savais aussi que c’était un apprentissage extraordinaire. Je ne regrette surtout pas, au contraire ! ». Restait maintenant à gagner du temps de jeu pour passer un nouveau palier. C’est avec cet objectif que l’Azuréen a donc récemment débarqué à Nice après un passage écourté du côté de West Ham. Un choix qu’il explique, déterminé : « Je suis ici car c’est mon choix. Je voulais déjà venir en juillet, mais Alex Ferguson m’avait conseillé de rester en Premier League. C’est pour ça que j’ai été à West Ham, mais là-bas, c’était compliqué, ils n’avaient pas vraiment besoin de moi. Quand la possibilité de venir à Nice s’est représentée, je n’ai pas hésité. Je suis très heureux d’être ici, de retour dans un région que je connais bien, et au sein d’un club ambitieux. » Pour Christian Lopez, David Bellion va beaucoup apporter au jeu de Fred Antonetti : « C’est un joueur complet, très rapide, qui peut apporter à l’OGC Nice. Il revient dans sa région avec un belle réputation, mais tout à prouver. Il semble avoir faim de jeu, c’est bon signe… » Pour autant, David garde les pieds sur terre : « J’ai beaucoup à prouver, je le sais. Je vais découvrir la L1, j’ai déjà commencé à Sochaux en tant qu’observateur, puis à Nantes avec ma première entrée. Et puis, il y a eu ce match contre Bordeaux, j’ai eu de bonnes sensations, le public a été extra. Je suis super content d’avoir marqué et d’avoir participé à la qualification, reste à retrouver le rythme de la compétition ».
Lucide dans la vie, David Bellion espère bien l’être autant devant les cages adverses, lui qui affectionne de retrouver une place d’attaquant après avoir été replacé certaines fois au milieu à Manchester. On a hâte de le voir à 100% !

Yannick Pelayo
Ogcnice.mag





- Retour -






13e journee de Ligue 1
dim. 19/11/2017 à 15h


Caen - Nice : 1-1

Résumé » Photos »



  Ligue Europa
jeu. 23/11/2017 à 19h



Pts J V N D Diff
 14.    Guingamp 15 13 4 3 6 -8
 15.    Angers 14 13 2 8 3 -3
 16.    Nice 14 13 4 2 7 -5
 17.    Strasbourg 13 13 3 4 6 -9
 18.    Lille 12 12 3 3 6 -4



   11e  ven. 27/10 (20h45) PSG - Nice : 3 - 0
  jeu. 02/11 (21h05) Lazio - Nice : 1 - 0
   12e  dim. 05/11 (15h) Nice - Dijon : 1 - 0
   13e  dim. 19/11 (15h) Caen - Nice : 1 - 1
  jeu. 23/11 (19h) Nice - Zulte-Waregem
   14e  dim. 26/11 (15h) Nice - Lyon
   15e  mer. 29/11 (19h) Toulouse - Nice