Accueil > Multimedia > Presse > Nice-OM : Des renforts de police impressionnants



Presse :

Nice-OM : Des renforts de police impressionnants
Nice-Matin, le 07/09/2002 à 08h27

Fin aout le match Monaco-OM s'est déroulé sans heurts, mais pour Nice-OM de mercredi prochain un dispositif de sécurité très strict a été arrêté hier

Match sous très grande surveillance. Le derby O.G.C. Nice- Olympique de Marseille, donnera lieu à un déploiement policier sans précédent autour du stade du Ray. Classé à risque, compte tenu de la vieille rivalité sportive entre le Gym et l'OM, et surtout entre les supporteurs des deux clubs plus que jamais rivaux, le match au sommet de la prochaine journée de L1 mobilisera ce mercredi 11 près de 500 policiers.

La décision finale a été arrêtée hier soir lors d'une ultime réunion entre la Ville de Nice, le club rouge et noir, les représentants de la police nationale et de la préfecture. Trois compagnies de CRS, une compagnie de gardes mobiles ainsi qu'une centaine de fonctionnaires de la police nationale et une quarantaine de policiers municipaux seront sur le pied de guerre toute la journée de mercredi, et plus particulièrement de 14 heures à minuit dans le quartier du Ray.

Dispositif finalement « allégé »
C'est la crainte de débordements qui a motivé ce dispositif impressionnant. Et au-delà de ces renforts de police, un plan de circulation très strict a été arrêté afin d'éviter autant que possible que les 750 supporteurs de l'OM - qui arriveront dans quinze cars - se retrouvent en face des fans rouge et noir. Ainsi, à la sortie autoroute Nice-Nord, la circulation sera complètement interdite entre 15 h 30 et 16 h 30, puis entre 19 h 45 et 20 h 30, afin de permettre aux forces de police d'encadrer et de sécuriser l'arrivée et le départ des cars de supporteurs marseillais.

Entre ces deux créneaux horaires la circulation dans les quartiers nord risque d'être difficile aux abords du Ray, où devraient se presser près de 15 000 personnes. Ce Nice-OM se jouera en effet à guichets fermés.

Pour autant, le dispositif a failli être beaucoup plus lourd. Jusqu'à 18 heures hier, avant que le directeur de cabinet du préfet ne tranche, les autorités avaient prévu de boucler totalement le quartier du Ray, et ce de 16 heures à minuit. Circulation interdite du boulevard Comte de Falicon jusqu'au milieu du boulevard Gorbella sortie de l'autoroute A8 fermée et trafic dévié sur les sorties l'Ariane et Saint-Agustin.

Exagéré ? « Ce plan de sécurisation anti-hooligan nous est apparu quelque peu hors de proportion. La fermeture de la sortie autoroute aurait certainement eu des conséquences terribles sur l'ensemble du trafic automobile dans toute la ville, et nous ne pouvions prendre le risque d'une telle paralysie », explique un fonctionnaire municipal.

750 ou 4000 Marseillais ?
Arbitrage a donc été demandé au préfet. Et la décision est tombée hier soir. Ce projet de bouclage total du Ray n'a pas été retenu. La Ville a eu gain de cause. Mais les responsables de la police nationale entendent rester particulièrement vigilants. Motif : si on annonce la venue de 750 supporteurs marseillais - qu'il sera aisé d'encadrer : une compagnie de CRS entière sera exclusivement chargée de cette mision dans la tribune nord -, les autorités sont confrontées à une énigme qui les préoccupe : « A Monaco, lorsque leur club se déplace, les supporteurs marseillais sont plus de 4 000 dans les travées du stade Louis II. »

De 750 à 4 000, il y a il est vrai un monde. C'est la raison pour laquelle les services de police ont souhaité, ces derniers jours, que le coup d'envoi du match soit repoussé de 18 à 20 heures : « Il est plus facile de sécuriser un quartier hors des heures de pointe, notamment dans un secteur comme le Ray par lequel chaque jour en fin d'après-midi, transitent plusieurs milliers d'automobilistes. » Mais la Ligue a rejeté cette requête. Simple question de droit.

Droits TV s'entend, puisque le derby sera télévisé sur Canal +. Après tout, les 4 000 supporteurs marseillais qui avaient fait le déplacement de Monaco fin aout n'ont pas mis la principauté à feu et à sang.

Jean-François ROUBAUD
Samedi 07 Septembre 2002
Tous droits réservés - © Nice-Matin






- Retour -






13e journee de Ligue 1
sam. 10/11/2018 à 20h


Nimes - Nice : 0-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  14e journee de Ligue 1
dim. 25/11/2018 à 17h



Pts J V N D Diff
 5.    St-Etienne 23 13 6 5 2 +2
 6.    Marseille 22 13 7 1 5 +3
 7.    Nice 20 13 6 2 5 -4
 8.    Strasbourg 18 13 4 6 3 +4
 9.    Reims 17 13 4 5 4 -4



   11e  dim. 28/10 (17h) Bordeaux - Nice : 0 - 1
  mer. 31/10 (18h45) Nice - Auxerre : 3 - 2
   12e  sam. 03/11 (20h) Nice - Amiens : 1 - 0
   13e  sam. 10/11 (20h) Nimes - Nice : 0 - 1
   14e  dim. 25/11 (17h) Nice - Lille
   15e  sam. 01/12 (20h) Guingamp - Nice
   16e  mar. 04/12 (19h) Nice - Angers