130 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Les Aiglons se sentent visés...



Presse :

Les Aiglons se sentent visés...
Nice-Matin, le 10/02/2003 à 08h53

Depuis un article parisien les accusant de jouer dur, les Niçois se disent dans le collimateur des arbitres.

Gernot Rohr parle calmement. La voix est douce. Le regard tiède. Pourtant, le coach bouillonne.

La veille, c'est son sang-froid qui le sauva de l'incendie.

Alors, ce n'est pas aujourd'hui qu'il va prendre feu.

Pas un dimanche.

Pas après un tel match durant lequel il apprécia, une fois encore, la flamme de son équipe.

Pourtant, il brule d'envie de régler son compte à une campagne déclenchée, vendredi, par le journal ''L'équipe''. L'article dénonçait la violence de certains gestes niçois. Plus particulièrement des tacles de Pamarot et Everson. Avec photos à l'appui et texte à charge.

« Ce papier appelant le Conseil National de l'Ethique à se pencher sur notre cas pour éventuellement nous sanctionner nous a fait mal. Il a aussi poussé le corps arbitral à nous surveiller de très près. Je ne suis pas ''parano''. Je ne me sens pas persécuté. Je suis juste passablement agacé par ces accusations ! », lâche l'entraineur trop sage pour se laisser aller à une déclaration de gué-guerre...

Mais Gernot Rohr n'est pas en paix pour autant. Surtout depuis qu'il a appris que le Conseil National de l'Ethique du président Rocheteau allait mettre, mercredi, le sujet niçois à son ordre du jour.

Qui l'a saisi ? Mystère...

« J'ai une équipe de combattants, de compétiteurs, de déterminés. Mais toujours dans l'esprit. A l'OGCN, il n'y a ni tueur, ni tricheur ! », plaide Gernot Rohr sans effet de manche.

Samedi soir, à l'issue de la rencontre, le coach pensait retrouver monsieur Duhamel sur le plateau de TPS. Le débat devait se concentrer sur l'expulsion de José Cobos. Mais l'arbitre n'est pas venu.

« En direct, j'ai dit : ''Il se dégonfle''. Raymond Domenech qui jouait les consultants a éclaté de rire. Puis, j'ai vu et revu les images de l'action entrainant le carton rouge. C'est une injustice flagrante. A chaud, j'étais très irrité par l'arbitrage. Avec un peu de recul, je calme le jeu. Mais il n'empêche que M. Duhamel semblait guetter le moindre mouvement répréhensible d'un rouge et noir... »

Trop lucide pour en faire une affaire d'état, Gernot Rohr éclate de rire.

Et dédramatise...

« A un moment, en seconde période, le quatrième arbitre, M. Fraise, qui paraissait m'avoir à l'œil, m'a dit : ''Au lieu de critiquer l'arbitrage, occupez-vous de vos onze joueurs !'' Je lui ai répondu : ''Mais je n'en ai plus que dix. Votre collègue m'en a enlevé un...'' Il n'a pas souri... »

Lundi 10 Fevrier 2003
Tous droits réservés - © Nice-Matin






- Retour -







16e journee de Ligue 1
mer. 04/12/2019 à 19h


St-Etienne - Nice : 4-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  17e journee de Ligue 1
sam. 07/12/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 12.    Brest 21 16 5 6 5 +2
 13.    Monaco 21 15 6 3 6 -2
 14.    Nice 20 16 6 2 8 -5
 15.    Strasbourg 18 16 5 3 8 -5
 16.    Dijon 16 16 4 4 8 -7



   13e  ven. 08/11 (20h45) Nice - Bordeaux : 1 - 1
   14e  sam. 23/11 (17h30) Lyon - Nice : 2 - 1
   15e  sam. 30/11 (20h) Nice - Angers : 3 - 1
   16e  mer. 04/12 (19h) St-Etienne - Nice : 4 - 1
   17e  sam. 07/12 (20h) Nice - Metz
   18e  sam. 14/12 (20h) Brest - Nice
   19e  sam. 21/12 (20h) Nice - Toulouse