26 connectés
Accueil > Saisons > 2004 / 2005 > Matches > SC Sochaux - OGC Nice : 0 - 0


SC Sochaux - OGC Nice : 0 - 0

RÉSUMÉ

Samedi 29 Janvier 2005 à 20h00
Lieu : Stade Auguste-Bonal
Spectateurs : 11.912
Terrain : moyen
Equipe de Nice : Gr?gorini (cap) - Grenet, S. Traor?, Abardonado, Varrault, Jarjat - M. Vahirua (Di? 83), Balmont, Bisconti (Bign? 90), Jankauskas - Agali (Larbi 75)

Le résumé : Nice betonne

Malgr? une barre et un poteau, Sochaux, dominateur, n?est pas parvenu ? faire plier des Azur?ens solidaires.

A Sochaux (Stade Auguste-Bonal):
Sochaux et Nice 0 ? 0
Terrain: moyen
Temps: froid
Eclairage: bon
Spectateurs: 11.912
Arbitre: O. Thual
Avertissements:
Sochaux: Pitau (42), M?nez (44)
Nice: Jarjat (57), Jankauskas (77), Larbi (78)
Exclusion:
Nice: Jarjat (90+1)
Les ?quipes:
Sochaux: Richert - Tall, So. Diawara, Monsoreau, J. Mathieu (Potillon 45) - Za?ri, Pitau, Boudar?ne, Isabey (cap) - M?nez, Santos
Nice: Gr?gorini (cap) - Grenet, S. Traor?, Abardonado, Varrault, Jarjat - M. Vahirua (Di? 83), Balmont, Bisconti (Bign? 90), Jankauskas - Agali (Larbi 75)


Nice avait un but ? Sochaux : ne pas en prendre. L?objectif est atteint. Depuis le 11 d?cembre dernier, date qui correspond au dernier succ?s azur?en (3-0 contre l?AC Ajaccio), les hommes de Gernot Rohr n?avaient plus boucl? un match en gardant leur cage inviol?e. Ils y sont parvenus hier soir au prix d?une grande conviction d?fensive, d?une excellente organisation, avec un peu de chance (un tir sur la barre, un autre sur le poteau) et gr?ce ? un gardien, promu capitaine, qu?aucun des rares supporters ni?ois pr?sents ? Bonal n?aura eu l?id?e de siffler.

Gr?gorini pr?serva un point sur deux arr?ts d?cisifs : quand il d?via du bout des doigts sur la barre une frappe du gauche de Za?ri (17e) et surtout lorsqu?il se jeta parfaitement apr?s une reprise ? bout portant d?Isabey (54e) concluant un centre de Za?ri prolong? de la t?te par Menez.

Il faut tout ?a en ce moment pour ne pas c?der devant un Sochaux qui a repris des couleurs m?me s?il lui a peut-?tre manqu? ce brin de folie et de percussion qui aurait pu faire la diff?rence devant une ?quipe aussi regroup?e devant sa surface. Mais Sochaux vient aussi d?engranger sept points en trois matches au sortir d?une s?rie (deux points en six journ?es) qui avait beaucoup inqui?t?. ? Si on m?avait dit ?a il y a une semaine, j?aurais sign? tout de suite ?, remarquait un Guy Lacombe souriant et qui ne voyait pas de reproches ? adresser ? ses joueurs.

Sochaux a ?galement align? trois rencontres sans prendre un but. Mis ? part deux frappes en d?but de partie (Vahirua ? la 8e et Jankauskas ? la 9e), Richert aura eu du m?rite de ne pas prendre froid dans la cuvette polaire du stade Bonal. A ce titre, il est patent de relever que la temp?rature et le vent glacial, qui a balay? la nuit franc-comtoise, ont forc?ment jou? un r?le dans le d?roulement des op?rations.

Un poteau pour finir

Sur un terrain pel? par endroits et dur comme la pierre, il ?tait sans doute plus facile de r?sister au jeu que de l?organiser. Sylvain Monsoreau le soulignait : ? Les conditions de jeu n??taient pas id?ales pour l??quipe prenant le jeu ? son compte. Et comme on a eu affaire ? un adversaire avant tout soucieux de ne pas encaisser de but, les choses ont ?t? difficiles pour nous. ? Sochaux, cela dit, a domin? les d?bats de bout en bout, se cr?ant les deux occasions cit?es plus haut et voyant ses espoirs mourir sur le poteau gauche de Gr?gorini ? l?ultime minute du temps r?glementaire lorsqu?un coup-franc lointain de Pitau traversa toute la surface sans que personne ne touche le ballon.

Lacombe ?voqua apr?s coup ? un manque de grinta ? mais sans trop insister. Monsoreau parla ? d?un jeu parfois trop st?r?otyp? ? mais en soulignant qu?il n?y avait ? pas de regrets ? avoir ? . Sochaux n?a pas avanc? au classement mais s?est sans doute rassur? sur son fonds de jeu et sa rigueur retrouv?e. ? Il fallait aussi emp?cher l?adversaire d?avoir des occasions et nous l?avons fait ?, estimait l?entra?neur en fin de compte.

Pour finir, on en vient ? regretter ce football d?hiver qui n?est pas de nature non plus ? remplir les stades. Cela oblige ? rendre hommage aux acteurs d?une soir?e glaciale qui avait probablement incit? bien des spectateurs potentiels ? garder les pantoufles devant la chemin?e. Mais ce 0-0 n?aura au moins pas f?ch? Guy Lacombe et Gernot Rohr au cr?puscule de leur centi?me match avec leur club respectif. Personne n?aime perdre un soir d?anniversaire.

Notes des joueurs : (sur 10)
Sammy Traore (Note : 7)
Damien Gregorini (Note : 6)
Jacques Abardonado (Note : 6)
Florian Jarjat (Note : 6)
Florent Balmont (Note : 6)
Roberto Bisconti (Note : 6)
Edgaras Jankauskas (Note : 6)
Cedric Varrault (Note : 5)
Yoann Bigne (Note : 5)
Serge Die (Note : 5)
Kamel Larbi (Note : 5)
Victor Agali (Note : 5)
Francois Grenet (Note : 5)



38e journee de Ligue 1
sam. 28/05/2005 à 19h


Lyon - Nice : 0-0

Résumé »



Saison terminée, rendez-vous pour la saison 2005/2006



Pts J V N D Diff
 10.    Sochaux 50 38 13 11 14 +1
 11.    Strasbourg 48 38 12 12 14 -1
 12.    Nice 46 38 10 16 12 -7
 13.    Toulouse 46 38 12 10 16 -7
 14.    Ajaccio 45 38 10 15 13 -4

13e journée : Nice - Bordeaux
13e journée : Nice - Bordeaux13e journée : Nice - Bordeaux13e journée : Nice - Bordeaux13e journée : Nice - Bordeaux
13e journée : Nice - Bordeaux13e journée : Nice - Bordeaux13e journée : Nice - Bordeaux13e journée : Nice - Bordeaux