101 connectés
Accueil > Saisons > 2004 / 2005 > Matches > OGC Nice - AS Monaco : 2 - 1 (1-0)


OGC Nice - AS Monaco : 2 - 1 (1-0)

RÉSUMÉ

Samedi 26 Février 2005 à 20h00
Lieu : Stade du Ray
Spectateurs : 12.775
Terrain : Bon
Buts pour Nice : Honorato Ederson (1) Florent Balmont (1)
Equipe de Nice : Gregorini - S. Traor?, Djetou, Cobos (cap), Varrault (Grenet 89) - M. Vahirua (Die 73), Balmont, Abardonado, Bisconti, Roudet (Ederson 63) - Agali

Le résumé : 6 points sur 6

D?j? vainqueurs au Louis-II, les Aiglons ont une nouvelle fois mis la main sur un derby qui a tenu ses promesses, avec un sc?nario ? suspense et deux buts de, haute facture.

A Nice (Stade du Ray) :
Nice bat Monaco 2 ? 1 (mi-temps: 1-0)
Terrain: moyen
Temps: pluvieux
Eclairage: bon
Spectateurs: 12.775
Arbitre: L. Duhamel
Buts:
Nice: Balmont (14), Ederson (66)
Monaco: Gigliotti (59)
Avertissements:
Nice: Agali (43), Djetou (69), Varrault (70), Gregorini (86)
Monaco: Evra (17), Gigliotti (60), Kallon (72), Givet (90)
Les ?quipes:
Nice: Gregorini - S. Traor?, Djetou, Cobos (cap), Varrault (Grenet 89) - M. Vahirua (Die 73), Balmont, Abardonado, Bisconti, Roudet (Ederson 63) - Agali
Monaco: Audard - Maicon, Modesto, J. Rodriguez (cap), Givet - Kallon, D. Perez, Bernardi, Evra - Adebayor (Gigliotti 46), Saviola


L’AS Monaco, r?l?gu? ? 12 points de l’OL (avec un match en moins), a sans doute perdu, hier soir au stade du Ray, ses derni?res chances en vue du titre.

On voit mal, d?sormais, comment l’Olympique Lyonnais pourrait ne pas ?tre sacr? pour la quatri?me fois d’affil?e en mai prochain. L’OGC Nice, vainqueur et grand b?n?ficiaire de la soir?e, a accompli un grand pas vers le maintien, retrouvant le chemin du succ?s qui fuyait les Aiglons depuis neuf journ?es.

Deux chefs-d’oeuvre
Au-del? des enjeux, somme toute consid?rables hier soir, on retiendra que ce derby aura tenu toutes ses promesses. Sans atteindre le degr? ?motionnel de l’incroyable 4-3 au Louis-II, Nice s’est encore impos?, et le spectacle est encore sorti gagnant de cette confrontation des fr?res ennemis de la C?te. David Gigliotti pour l’ASM et Ederson pour l’OGC Nice ont inscrit deux buts parmi les plus beaux de la saison, deux purs chefs-d’ceuvre de technique et d’instinct, qui resteront grav?s dans l’histoire des duels entre le Rocher et le Comt? nissart.

L’OGCN, archi-combatif, a apport? la preuve ?clatante d’une solidarit? intacte entre l’entra?neur et ses joueurs. Ce matin, Gernot Rohr n’est certainement plus un entra?neur menac?. Le Gym s’est offert un sacr? bol d’air avant de s’attaquer ? la Coupe, mardi ? N?mes.

Ce sont les Aiglons qui pos?rent leur griffe sur l’entame de ce derby. La victoire de l’OL sur les Verts en fin d’apr?s-midi, rapprochant un peu plus les Lyonnais du titre, avait peut-?tre touch? le moral des hommes des Deschamps.

Toujours est-il que le pressing ni?ois portait ses fruits rapidement avec l’ouverture du score de l’artilleur du milieu, Florent Balmont (1-0, 13e).

Les premi?res vingt minutes ?vacu?es, le monopole devenait mon?gasque. L’ASM prenait le dessus dans le jeu, mais p?chait dans la conclusion, ? l’image de Manu Adebayor pourtant bien plac?. Le Gym reculait assez nettement mais ne c?dait pas, malgr? les br?ches caus?es notamment par Maicon et Kallon.

Pari inspir?
L’ASM t?chait de s’appliquer dans la circulation malgr? un terrain pas ?vident. Deschamps lan?ait Gigliotti ? la place d’Adebayor. Un pari inspir?. Culot et confiance sont l’apanage des buteurs, Gigliotti n’en manque visiblement pas. Le geste parfait pour le premier but en Ligue 1 de l’ex-pensionnaire du Centre de formation (1-1, 59e).

Nice, rattrap?, aurait pu douter ? cet instant. Mais dans le match des entra?neurs, Gernot Rohr sortait aussi son joker, Ederson, dont le but (69’), on l’a dit, pourra disputer le prix de l’esth?tisme ? Gigliotti.

Il restait au Gym ? d?fendre (avec Di? ? la place de Vahirua) et ? Monaco de continuer ? attaquer. Sans r?alisme. On ne peut pas dire que l’ASM ne se mit pas en position d’?galiser. Mais un Gr?gorini de gala et des Aiglons accrocheurs comme aux plus belles heures sauvaient jusqu’au bout ces trois points au go?t fort.

Notes des joueurs : (sur 10)
Damien Gregorini (Note : 8)
Sebastien Roudet (Note : 7)
Florent Balmont (Note : 7)
Honorato Ederson (Note : 7)
Jose Cobos (Note : 6)
Cedric Varrault (Note : 6)
Jacques Abardonado (Note : 6)
Sammy Traore (Note : 6)
Marama Vahirua (Note : 6)
Victor Agali (Note : 6)
Roberto Bisconti (Note : 6)
Martin Djetou (Note : 6)
Serge Die (Note : 5)



38e journee de Ligue 1
sam. 28/05/2005 à 19h


Lyon - Nice : 0-0

Résumé »



Saison terminée, rendez-vous pour la saison 2005/2006



Pts J V N D Diff
 10.    Sochaux 50 38 13 11 14 +1
 11.    Strasbourg 48 38 12 12 14 -1
 12.    Nice 46 38 10 16 12 -7
 13.    Toulouse 46 38 12 10 16 -7
 14.    Ajaccio 45 38 10 15 13 -4

Equipes
12e journée : Nice - Reims12e journée : Nice - Reims12e journée : Nice - Reims12e journée : Nice - Reims
12e journée : Nice - Reims12e journée : Nice - Reims12e journée : Nice - Reims12e journée : Nice - Reims