139 connectés
Accueil > Actualité > Plainte contre l'EQUIPE



Supporters :

Plainte contre l'EQUIPE
Ogcnissa.com, le 20/06/2003 à 22h16

Le président du Club des Supporters de l'OGC Nice nous informe qu'une plainte auprès de Mr Le Procureur de la République contre le journal l'EQUIPE sera déposée sous quelques jours, suite à l'affaire consernant les articles publiés les 21 et 22 mai 2003, sous la plume d’un dénommé Marc CHEVRIER

Voici la copie :

Le CLUB DES SUPPORTERS, Association Loi 1901
Dont le siège social est sis au 44 bis rue Arson, 06300 Nice, pris en la personne de son représentant légal monsieur Jean Marie GASPARINI ;

A l’honneur de saisir votre Parquet d’une plainte à l’encontre de :
La SNC L’EQUIPE, dont le siège social est sis 4 rue Rouget-de-Lisle, ISSY LES MOULINEAUX (92793), pris en la personne de son Directeur de la Rédaction Monsieur Claude DROUSSENT

Du chef de Diffamation, faits prévus et réprimés par les articles 29 et suivants de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse

Les faits qui motivent cette plainte sont les suivants :

L’association « Club des Supporters » a pour objet d’encourager l’équipe de football de l’OGCNICE et, dans ce cadre de protéger l’intérêt moral de l’ensemble de ses adhérents et des supporters de l’OGCNICE assistant notamment aux rencontres de football au Stade du Ray.

Le Quotidien L’EQUIPE a publié les 21 et 22 mai 2003, sous la plume d’un dénommé Marc CHEVRIER, deux articles intitulés respectivement « les stades sous infiltrations » et « la politique du coup de poing ». (pièces 1 et 2)

Au travers de ces deux articles, le quotidien se livre à une enquête générale sur les prétendues relations existant entre les milieux d’extrême droite et les supporters des clubs de football.

Il ressort à la lecture de ces deux articles que « l’Equipe » a principalement axé sa démonstration sur l’ensemble des supporters de l’OGC NICE COTE D’AZUR, en leur prêtant des comportements délinquants à connotation raciste et faisant l’apologie du nazisme.

Ce journal, a, par ses écrits, diffamé l’ensemble des supporters de l’OGC NICE COTE D’AZUR, que ce soit par la teneur générale ou par des allégations qui n’ont aucun fondement.


1. Dans l’article publié le 21 mai 2003, il est indiqué que les abords du stade « ressemblent à une place forte où les odeurs de shit, d’alcool (…) s’élèvent au milieu des cris, des chants et des banderoles nissardes, à la gloire de Nice et de son comté ».

Mentionner des odeurs de « shit » et d’alcool, sans d’autres précisions, vise à donner une image diffamatoire des supporters niçois en général.

Les cris, chants et banderoles « nissardes » ne sont pas des manifestations identitaires se rapportant à la stratégie de groupuscules d’extrême droite, comme voudrait le laisser supposer « l’équipe ». Les encouragements à l’équipe locale sue peuvent être confondus avec un activisme politique d’extrême droite.


2. Plus loin, il est écrit « une figure de la BSN (Brigade Sud) présente à un novice un jeune d’allure quelconque qui vient saluer : « Lui, c’est notre héros. Avec sa voiture, il a tué un arabe. » La tablée qui compte quelques sympathisants d’extrême-droite sourit (…) », puis, plus loin, « scène ordinaire d’un univers rarement décrit de l’intérieur. »


Le journaliste ne précise en aucune façon les prétendus rapports liants ces sympathisants d’extrême droite et les supporters de l’OGC NICE mais tente d’effectuer un amalgame diffamant l’image générale des supporters niçois.


3. Dans l’article en date du 22 mai 2003, il est écrit « à Nice, (…), la croix celtique apparaît régulièrement. »

L’adjectif « régulièrement » tend à induire que le stade de Nice serait un lieu d’expression politique pour des extrémistes, la encore l’enquête ne se base sur aucun élément sérieux pour étayer ses propos, mais entretient des confusions inacceptables.



4. Les dénommés « Madric » ou Fabrice Robert, cités pour leurs responsabilités dans le mouvement dissous UNITE RADICALE n’ont aucun rapport avec les supporters niçois et sauraient engager ceux-ci par leurs prises de positions, contrairement à l’amalgame et la confusion entretenus par l’Equipe.



5. Mais surtout, il est écrit : « une immersion dans la tribune Sud apporte un lot de nouvelles « tolérances ».(…). Dans cet espace réservé aux adhérents acceptables, plutôt blancs, (…), on y chante effectivement en niçois, on tend les bras devant, en abaissant rapidement le gauche « pour être plus proche de la réalité » c’est-à-dire du salut nazi -, on regarde très peu le match, on crache sur les photographes ou le gardien, et on pousse des cris de singes dès qu’un joueur noir, même s’il est niçois, touche le ballon… »

Ces insinuations sont particulièrement graves, mais surtout totalement imaginaires.

Sur ce point, l’ensemble des joueurs professionnels, entraîneurs et Monsieur Maurice COHEN, président de l’OGC NICE indiquent n’avoir jamais fait l’objet d’insultes racistes :

(communiqué – droit de réponse du 22 mai 2003)

« nous tous protestons contre ces allégations que nous considérons comme inexactes. Nous témoignons : jamais nos supporters n’ont insulté un de nos joueurs pour sa couleur, au contraire, ils les acclament comme dans aucun stade et scandent leurs noms comme TRAORE, DIAWARA, CHERRAD, PAMAROT, EVERSON… »

Les propos de l’Equipe sont donc en tous points diffamatoires.




Dans ces conditions Le Club des Supporters, en tant que premier groupe de supporters de l’OGC NICE COTE D’AZUR et défendant ainsi les intérêts de tous les supporters a l’honneur de porter plainte à l’encontre du de la SNC L’EQUIPE, éditrice du journal L’EQUIPE, pour diffamation.


Demeurant à votre entière disposition dans le cadre des suites que vous voudrez bien donner à la présente plainte, je vous prie de recevoir, Monsieur le Procureur de la République, mes plus respectueuses salutations.

Jean-Marie Gasparini
Président du Club des Supporters




Réagir sur le Forum du Gym  


- Retour -







8e journee de Ligue 1
dim. 25/10/2020 à 17h


Nice - Lille : 1-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  Ligue Europa
jeudi. 29/10/2020 à 21h



Pts J V N D Diff
 3.    Rennes 15 8 4 3 1 +6
 4.    Marseille 15 8 4 3 1 +3
 5.    Nice 14 8 4 2 2 +1
 6.    Lyon 13 8 3 4 1 +6
 7.    Lens 13 7 4 1 2 0



   6e  sam. 03/10 (21h) Nice - Nantes : 2 - 1
   7e  dim. 18/10 (17h) St-Etienne - Nice : 1 - 3
  jeu. 22/10 (18h55) Leverkusen - Nice : 6 - 2
   8e  dim. 25/10 (17h) Nice - Lille : 1 - 1
  jeudi. 29/10 (21h) Nice - Beer-Sheva
   9e  dim. 01/11 (15h) Angers - Nice
  jeudi. 05/11 (18h55) Slavia Prague - Nice



Europa League :  Nice - Beer Sheva : le gr...
Europa League :  Leverkusen - Nice : 6 - 2
Europa League :  Leverkusen - Nice : compo...
Europa League :  Leverkusen - Nice : le gr...