149 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Attention, ils reviennent !



Presse :

Attention, ils reviennent !
L'Equipe, le 03/08/2003 à 09h12

Même motif, même punition : le jeu de contre des Niçois a eu raison des Auxerrois pour la troisième fois en un an.

C'EST UNE HISTOIRE qui recommence. Mais c'est peut-être la même aussi. Nice est toujours aussi impossible à jouer, Everson est toujours aussi impopulaire et lorsque les Niçois affrontent Auxerre, ils finissent toujours par chanter dans le vestiaire et réclamer une double prime à leur président, Maurice Cohen, pour prix de leur victoire. Car le succès des joueurs de Gernot Rohr, hier soir en Bourgogne, est le troisième de l'OGC Nice en un an face à l'AJA, ce qui fait trop pour conclure au hasard. Voilà, Nice est revenu et, dans la touffeur d'un vestiaire irrespirable, l'entraîneur niçois a eu des mots rouxiens, évoquant « l'ambition de se maintenir » et la nécessité de prendre 39 points encore. À l'autre bout du couloir, Guy Roux n'y a même pas pensé. Les Niçois ont affiché hier soir tout ce qui les avait propulsé en tête de la Ligue 1 la saison dernière : énorme pressing, rapide remontée de balle, bonne conservation du ballon au moyen de beaucoup de jeu à trois et solidarité défensive maximale. C'est tellement simple que tous ceux qui n'y avaient pas résisté alors n'ont peut-être pas beaucoup de chances d'y échapper cette fois encore.

« L'équipe la plus motivée du Championnat »

« Cette victoire survient dans la continuité de ce que nous avons fait la saison dernière, souligne Gernot Rohr. J'ai retrouvé l'équipe la plus motivée du Championnat avec sa solidarité exceptionnelle. C'est vrai que l'on a une équipe pour contrer Auxerre, même si Cissé nous a posé beaucoup de problèmes. »

Nice n'a pas seulement l'élan de la saison dernière : il lui reste quelque chose de son passage en Coupe Intertoto face au Werder Brême (0-0, 0-1). « L'Intertoto nous a été utile, explique Rohr, d'autant qu'il y avait un espace de huit jours entre les matches. »

Les différences de préparation ont été au coeur de l'analyse de Guy Roux : « Ce n'est pas une bonne affaire, c'est une évidence. Mais si on commence chaque année l'entraînement six ou sept semaines avantle débutdu Championnat, il ya une raison. Moi, j'ai les deux-tiers de l'effectif qui a repris il y a dix-sept jours. Alors on espère toujours que ça va marcher mais on a montré des insuffisances par rapport à Nice, surtout en ce qui concerne le rythme. Et il y a eu dans ce match de nombreux tournants qui nous ont été défavorables. »

En plus de n'être pas très bons, même si leur première période fut assez animée, les Auxerrois n'ont pas beaucoup de chances en ce moment. Trois tirs sur les montants il y a une semaine à Lyon pour le Trophée des champions (2-1) et encore trois hiersoir, pour Djibril Cissé, Akalé et Tainio. Assez ironiquement, l'AJA a réduit le score sur un poteau rentrant, grâce au penalty tardif de Jaurès.
Mais la chance a peu de part dans la grosse erreur de Cool, qui rappelle irrésistiblement sa faute à Liverpool au printemps dernier. C'est le lot de tous les gardiens mais cette bourde a été très mal venue. « Les onze ont été apathiques à la reprise, pas seulement Cool », glisse Roux, modérateur.

Auxerre a pourtant toujours autant de talent en magasin. Cissé a fait une belle première période, sans réussite, et, sur les côtés, Akalé et Kalou ont étalé des promesses. « On va monter en puissance », promet Akale. Kalou, lui, confesse « un sentiment mitigé. Si la tête de Cissé n'avait pas heurté le poteau, je suis sûr qu'on aurait gagné. » Mais c'est Nice qui est reparti avec trois points. Et la double prime offerte par le président, sûrement.

LE MATCH : Nice meilleur au démarrage
0-1 : Laslandes (9)
0-2 : Pitau (47)
1-2 : Jaurès (90+ 3, s.p.)

7è : Lachuer centre vers le point de penalty, la reprise croisée de la tête de Djibril Cissé est repoussée par le poteau gauche de Gregorini. 9e: après une série de passes, Dié, sans élan, des 25 mètres dans l'axe, répond à l'appel de Laslandes. Dans la surface de réparation, Mexès est lobé, le gardien est pris de vitesse, Laslandes, dès le premier rebond, expédie du pied droit le ballon dans le but (0-1). 131: lancé par Lachuer, Cissé, dans la surface de réparation, reprend instantanément du pied droit. Le ballon est repoussé par Gregorini, sorti de sa surface.
16è : Un premier centre de Laslandes est repoussé ; sur le deuxième, Bigné, au premier poteau, dévie d'une talonnade mais le ballon est détourné en corner par Cool. 32è: Akale centre en retrait pour Cissé, qui frappe sans élan des 25 mètres. Gregorini bloque le ballon au pied de son poteau droit.
35è : Everson, en pleine course avec Mexès dans la surface de réparation et devant Cool, ne peut reprendre le ballon.
38è : Akale dribble Varrault et centre du droit vers le but. Cissé ne peut dévier le ballon qui vient heurter la base du poteau gauche de Gregorini.

MI-TEMPS, AUXERRE-NICE :0-1

47è : Lachuer perd le ballon au centre du terrain, Pitau le récupère, passe Mathis ettire du gauche des 25 mètres dans l'axe. Cool est trompé par le rebond et ne peut qu'effleurer le ballon (0-2).
58è : sur un centre de la gauche, Cissé dévie le ballon pour Tainio qui, face au but, frappe de l'intérieur du pied droit. Le ballon est repoussé par la poteau gauche de Gregorini.
90è + 3 : à la suite d'une charge de Cherrad sur Boumsong, Jaurès marque sur penalty du pied gauche et avec l'aide du poteau gauche de Gregorini (1-2).

Vincent DULUC
© L'Equipe






- Retour -







17e journee de Ligue 1
sam. 07/12/2019 à 20h


Nice - Metz : 4-1





  18e journee de Ligue 1
sam. 14/12/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 9.    Monaco 24 16 7 3 6 +1
 10.    Angers 24 17 7 3 7 -3
 11.    Nice 23 17 7 2 8 -2
 12.    Nantes 23 16 7 2 7 -2
 13.    Reims 21 15 5 6 4 +3



   14e  sam. 23/11 (17h30) Lyon - Nice : 2 - 1
   15e  sam. 30/11 (20h) Nice - Angers : 3 - 1
   16e  mer. 04/12 (19h) St-Etienne - Nice : 4 - 1
   17e  sam. 07/12 (20h) Nice - Metz : 4 - 1
   18e  sam. 14/12 (20h) Brest - Nice
   19e  sam. 21/12 (20h) Nice - Toulouse
   20e  sam. 11/01 (20h) Angers - Nice



Ligue 1 :  Nice - Metz : 4 - 1