129 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Nice s'impose à Nantes et l'enfonce dans la crise


Presse :

Nice s'impose à Nantes et l'enfonce dans la crise
L'Equipe, le 25/09/2018 à 20h59

Nice est allé gagner à Nantes (2-1), ce mardi. Une défaite qui fragilise un peu plus la situation de Miguel Cardoso à la tête des Canaris.

Le match : 1-2
S'il suffisait d'écouter son président quand il est énervé et de lui obéir pour qu'un club en difficulté se remette à gagner, ça se saurait. Malgré les retouches apportées par Miguel Cardoso à son équipe au coup d'envoi, et la présence des dernières recrues notamment, ce qui a dû plaire à Waldemar Kita, Nantes s'est encore incliné ce mardi, face à Nice (1-2). Pour la quatrième fois en sept matches cette saison ! La dernière avec le Portugais comme entraîneur ? En grand danger après son début de saison raté, le technicien a peut-être en effet grillé son ultime joker.

Anthony Limbombe et Gabriel Boschilia n'y ont rien changé. Comme à Lille (1-2) samedi, les Canaris ont encore livré une prestation bien trop faible pour espérer autre chose face à un Gym très discipliné et explosif en contre-attaque, dans le sillage de l'excellent Allan Saint-Maximin (voir ci-dessous). Après une première frappe de Rongier (13e), c'est Christophe Jallet qui a ouvert le score d'un tir croisé (31e) pour récompenser la bonne entame niçoise. Le score aurait pu être plus lourd à la mi-temps sans un arrêt de Tatarusanu devant Maolida (41e).

À la reprise, alors que Nice semblait gérer son avantage, les joueurs de Patrick Vieira se sont fait surprendre. Dante a laissé partir Emmiliano Sala dans son dos, qui a égalisé (57e). La Beaujoire, qui n'a jamais gronder jusqu'à la fin, se remettait à espérer. Mais c'était de courte durée, puisque Makengo a ensuite rapidement remis les siens devant, d'une belle reprise sur un centre de Coly (69e), pour son premier but en Ligue 1. Malgré une dernière mèche allumée par Rongier (86e), Nantes n'a pas pu éviter ce nouveau revers qui le laisse à la 18e place avant les autres matches.

Le joueur : Saint-Maximin en vrai leader
Privé de Mario Balotelli, Nice s'est appuyé sur un autre attaquant face à Nantes pour faire la différence. Inarrêtable en première période, Allan Saint-Maximin a réussi plusieurs actions de grande classe, comme celle qui a mené au premier but azuréen, avec cette passe en retrait pour Jallet (31e). S'il n'a pas marqué, malgré une énorme occasion (44e), l'ancien Monégasque s'est surtout évertué à travailler pour ses partenaires. Avec un peu plus de réussite, il aurait pu être à l'origine de deux buts supplémentaires, de Lees-Melou et Maolida (32e et 41e). Il a tellement donné qu'il a fini par sortir sur blessure (80e), touché à une cheville.

0
Nantes n'a toujours pas remporté le moindre match à domicile cette saison, en quatre rencontres. C'est aussi le seul club de Ligue 1 à ne pas avoir ouvert le score après sept matches.






- Retour -







Match Amical
sam. 13/07/2019 à 17h


Nice - Thoune : 1-3





  Match Amical
dim. 21/07/2019 à 15h



Pts J V N D Diff
 11.    Montpellier 0 0 0 0 0 0
 12.    Nantes 0 0 0 0 0 0
 13.    Nice 0 0 0 0 0 0
 14.    Nimes 0 0 0 0 0 0
 15.    PSG 0 0 0 0 0 0



  dim. 07/07 (17h) Nice - Eindhoven : 3 - 2
  sam. 13/07 (17h) Nice - Thoune : 1 - 3
  dim. 21/07 (15h) Standard - Nice
  mer. 24/07 (20h45) Boavista - Nice
  sam. 27/07 (16h) Cardiff - Nice
  mar. 30/07 (20h45) Burnley - Nice
  sam. 03/08 (20h45) Leicester - Nice



Actualité :  Un mercato gelé
Infirmerie :  Atal blessé à la CAN
Actualité :  Maillots 2019/2020
Actualité :  Reprise 2019/2020