151 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Nice maîtrise Strasbourg grâce à un doublé de Dolberg et prend la tête


Presse :

Nice maîtrise Strasbourg grâce à un doublé de Dolberg et prend la tête
L'Equipe, le 29/08/2020 à 23h05

Grâce à un doublé de Kasper Dolberg, le Gym, réaliste, est allé s'imposer à la Meinau ce samedi soir (2-0). Voilà les Aiglons seuls aux commandes, en attendant les rencontres de dimanche.

Le match : 0-2

Strasbourg fait partie de ces équipes qui seront, sur la durée, sans doute pénalisées par la jauge à 5 000 spectateurs. On l'a déjà vérifié ce samedi soir dans une Meinau qui sonnait creux, une enceinte pourtant si pleine et enflammée d'habitude. Nice en a profité pour ramener trois points, et enchaîné un deuxième succès en deux journées après celui acquis à domicile face à Lens (2-1).

Après ses deux buts en deux tirs cadrés le week-end dernier, le Gym a de nouveau été très efficace devant le but adverse (encore deux réalisations en deux frappes cadrées). Et, cette fois, après le récital d'Amine Gouiri, c'est son compère d'attaque Kasper Dolberg qui s'est offert un doublé. Un penalty transformé en force d'abord (37e), puis un subtil piqué pour devancer la sortie d'Eiji Kawashima (59e).

En face, malgré un onze plus offensif en seconde période, le Racing a poussé mais n'a jamais réussi à recoller. Ni Majeed Waris (54e) ni Ludovic Ajorque (57e) n'ont trouvé le cadre. Et on a senti qu'il a manqué ce soutien des tribunes pour faire la différence. « Allez, ce n'est pas fini, merde... », s'est époumoné Thierry Laurey depuis son banc. Mais la réalité est là : les Strasbourgeois, battus à Lorient en ouverture (1-3), n'ont aucun point après deux matches. À l'inverse, les Niçois se retrouvent tout en haut du classement.

8

Ludovic Ajorque reste, lui, sur huit rencontres sans marquer en Championnat, la plus longue disette de sa carrière dans l'élite.

Le joueur : Koné plombe le Racing

Si le premier acte a été plutôt équilibré, pauvre en occasions mais pas en avertissements (7 cartons jaunes distribués à la pause), il a basculé à la 35e minute, quand le capitaine du Racing Lamine Koné, préféré à Stefan Mitrovic, a poussé un ballon dans sa propre surface avant de vouloir se rattraper en taclant irrégulièrement Eddy Sylvestre. Verdict : penalty pour Nice et ouverture du score de Dolberg.

« Ça nous coûte cher », a reconnu son coéquipier Mohamed Simakan, au micro de Canal +, à la pause. Laurey a d'ailleurs sorti l'international ivoirien à la mi-temps, pour faire entrer Waris et offrir davantage de solutions offensives. En vain.

Le fait : Sylvestre, le joli cadeau

Patrick Vieira avait réservé une belle surprise à Sylvestre, en le titularisant pour la première fois de sa carrière en L1 (il avait déjà fait des entrées en 2018-2019). Le tout le jour de ses 21 ans. L'ailier droit, prêté à Auxerre la saison passée, a justifié ce choix puisque c'est lui qui est allé provoquer le penalty niçois.

Autrement, il a été discret, mais propre (92 % de passes réussies, 2 récupérations...). La recrue Rony Lopes l'a remplacé à l'heure de jeu (62e) et a fait ses débuts officiels avec le Gym. Sylvestre devra donc batailler pour gratter du temps de jeu, avec Lopes et Claude-Maurice, forfait, devant lui dans la hiérarchie.






- Retour -







4e journee de Ligue 1
dim. 20/09/2020 à 13h


Nice - PSG : 0-3

Résumé » Photos » Vidéo »



  5e journee de Ligue 1
dim. 27/09/2020 à 13h



Pts J V N D Diff
 8.    PSG 6 4 2 0 2 +2
 9.    Brest 6 4 2 0 2 -2
 10.    Nice 6 4 2 0 2 -2
 11.    Angers 6 4 2 0 2 -3
 12.    Lyon 5 4 1 2 1 +2



  sam. 15/08 (19h) Nice - Rennes : 3 - 2
   1re dim. 23/08 (17h) Nice - Lens : 2 - 1
   2e  sam. 29/08 (21h) Strasbourg - Nice : 0 - 2
   3e  sam. 12/09 (17h) Montpellier - Nice : 3 - 1
   4e  dim. 20/09 (13h) Nice - PSG : 0 - 3
   5e  dim. 27/09 (13h) Bordeaux - Nice
   6e  dim. 04/10 (20h) Nice - Nantes



Infirmerie :  Youcef Atal blessé