140 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Pourquoi la blessure de Dante est un très gros coup dur pour Nice


Presse :

Pourquoi la blessure de Dante est un très gros coup dur pour Nice
L'Equipe, le 03/11/2020 à 14h10

Souffrant d'une rupture d'un ligament croisé du genou gauche, Dante a sûrement terminé sa saison. Un coup dur pour son équipe, qui devra remplacer le défenseur et le capitaine.

Le cri de douleur, la manière dont il s'était écroulé, sa sortie sur la civière. Tout semblait indiquer ce que l'IRM réalisée hier matin par Dante a confirmé : le défenseur de Nice s'est blessé grièvement, se rompant le ligament croisé antérieur du genou gauche, dimanche, à la 55e minute du match opposant son équipe à Angers (3-0).

La semaine avait jusque-là été idéale pour le Gym. Après leur nul encourageant face à Lille (1-1, le 25 octobre), les Niçois ont enchaîné, jeudi, par une victoire face aux Israéliens de l'Hapoël Beer-Sheva (1-0), puis par une rencontre totalement maîtrisée face au SCO (3-0), qui leur permet de monter à la 4e place de la Ligue 1. Sauf que les Azuréens viennent de perdre pour plusieurs mois, sûrement jusqu'à la fin de la saison, l'un de leurs hommes clé.

Capitaine d'un groupe très jeune et pilier de la défense
Âgé de 37 ans depuis deux semaines, Dante est le capitaine d'un groupe très jeune, qui ne compte que lui et Morgan Schneiderlin comme trentenaires. Rares sont les éléments à y assumer un véritable leadership, et aucun joueur n'a la voix qui porte autant que celle du natif de Salvador de Bahia.

Sur le terrain, le Brésilien était le pilier de la défense. Il avait d'ailleurs disputé toutes les minutes depuis le début de la saison. Son entraîneur Patrick Vieira venait justement de trouver le schéma qui convenait le mieux à son équipe, et à Dante, un 3-5-2 où ce dernier était situé au centre de la base arrière.

Pour le remplacer, la venue d'un joker est écartée par le club. « On a démarré la saison avec cinq défenseurs centraux, souligne Julien Fournier, le directeur du football de l'OGCN. Avec la blessure de Dante, on a encore quatre joueurs dont c'est le poste préférentiel (Nsoki, Bambu, Pelmard et Daniliuc), plus Danilo (milieu de formation) qui a montré la saison dernière qu'il était capable d'évoluer à cette position. On ne réagit jamais dans l'urgence. Dante s'est blessé, sa saison est terminée à 90 % - s'il revient, ce sera peut-être le dernier mois -, c'est une mauvaise nouvelle pour lui, c'est une mauvaise nouvelle pour le club. Mais il faut faire face, et on y fera face avec le groupe qu'on a aujourd'hui. Il faut aussi voir que, parfois, une situation comme celle-ci permet à des joueurs de se révéler. Je ne transforme pas ce qui s'est passé en bonne nouvelle, mais il ne faut pas noircir le tableau. »

À 37 ans, Dante peut-il se remettre d'une telle blessure ? Sachant que son contrat avec le Gym s'arrête en juin prochain... Or, sa volonté de pousser sa carrière au-delà était très claire en début de saison. « L'arrêt des compétitions à cause du covid a encore renforcé mon envie de jouer au foot plus longtemps, confiait-il en août. C'est quelque chose qui m'a tellement manqué que je ne suis pas prêt à me séparer de ça. Ce n'est pas la peine de me demander si ce sera ma dernière saison. » Sa blessure ne semble pas avoir changé sa réflexion.

Le club devrait bientôt annoncer sa prolongation
« Dante est face à un nouveau challenge pour lui parce que c'est sa première grosse blessure, rappelle Julien Fournier. Sa réaction quand il a su que c'était les croisés, ç'a été de savoir quand il se ferait opérer et quel allait être sa rééducation. Ça ne sera pas la fin de sa carrière et ça ne sera pas son dernier match avec l'OGC Nice. » On en déduit sans peine que le club devrait bientôt annoncer la prolongation de son capitaine.

« C'est un exemple de professionnalisme sur le terrain, je sais qu'il fera sa rééducation à 400 % et qu'il reviendra à son niveau, poursuit Fournier. Son futur s'inscrit à l'OGC Nice, en tant que joueur tant qu'il le voudra, puis dans un autre rôle. Il est vraiment dans le club. Contrairement à 99 % des joueurs pour lesquels on doit sécuriser un actif, on n'a jamais raisonné sous forme de durée de contrat avec lui, et sa blessure ne change rien à notre vision. » Reste à espérer qu'elle ne change rien, non plus, à la montée en puissance de son équipe.






- Retour -







19e journee de Ligue 1
sam. 09/01/2021 à 21h


Metz - Nice : 1-1

Résumé » Vidéo »



  20e journee de Ligue 1
dim. 17/01/2021 à 15h



Pts J V N D Diff
 11.    Brest 26 19 8 2 9 -4
 12.    Metz 25 19 6 7 6 +2
 13.    Nice 23 18 6 5 7 -3
 14.    Reims 21 19 5 6 8 -2
 15.    Strasbourg 20 19 6 2 11 -4



   16e  sam. 19/12 (21h) Nice - Lyon : 1 - 4
   17e  mer. 23/12 (20h) Nice - Lorient : 2 - 2
   18e  mer. 06/01 (19h) Brest - Nice : 2 - 0
   19e  sam. 09/01 (21h) Metz - Nice : 1 - 1
   20e  dim. 17/01 (15h) Nice - Bordeaux
   21e  dim. 24/01 (20h) Lens - Nice
   22e  dim. 31/01 (20h) Nice - St-Etienne



Actualité :  Nice allume Antonetti
Ligue 1 :  Metz - Nice : 1 - 1
Coupe de France :  Nîmes - Nice en 32e de Coupe