46 connectés
Accueil > Multimedia > Interviews > Lucien Favre : « Finir régulièrement dans les 3 premiers »


Interviews :

Lucien Favre : « Finir régulièrement dans les 3 premiers »
Ogcnissa.com, le 27/06/2022 à 18h07

Lors de sa présentation à la presse, Lucien Favre a parlé de son retour Nice, du mercato et aussi de l'avenir de certains cadres.

- Lucien, quatre ans après, vous attendiez-vous à revenir à l'OGC Nice ?

Non, je ne pensais pas revenir. Tout est ouvert, l'Europe m'intéressait, mais c'est quand même quelque chose de spécial pour moi de revenir là, parce que ça s'était bien passé de 2016 à 2018, que ce soit sportivement ou humainement. J'ai connu beaucoup de personnes, avec qui j'ai gardé un contact régulier. Il y a eu un autre club, mais dès qu'il y a eu l'OGC Nice, je n'ai pas hésité. Pour plusieurs raisons. C'est très intéressant ce que fait INEOS. Ils veulent construire et continuer de construire. Donc c'est très important niveau sportif, et puis côté humain, je connais déjà pas mal de personnes et c'est très agréable. J'aime qu'il y ait le côté sportif et également le côté humain.

- Vous avez senti le club grandir depuis qu'il appartient à la galaxie INEOS ?

INEOS, c'est un projet énorme ! Moi, je pense que d'ici deux ans, Nice doit... oui, il faut dire "doit", pas "peut", mais doit faire en sorte de progresser, de faire de belles choses pendant la période de transferts et de finir régulièrement dans les 3 premiers ! Si on regarde INEOS, ils sont premiers partout, avec la différence qu'au foot, c'est un sport collectif. Mais pour moi, c'est l'objectif.

- L'effectif actuel doit être remodelé pour atteindre cet objectif ?

Je crois que c'est prévu, pas être remodelé, mais certainement qu'il y aura des transferts. Et ça c'est capital, ce n'est pas moi qui le dis. Arsène Wenger disait que c'était la chose la plus importante quand il était à Arsenal.

- Vous avez déjà pu travailler sur le mercato ?

On travaille tous, en bonne relation, et on peut échanger les idées qu'on a, pour prendre la bonne décision. Les transferts, c'est l'été et c'est l'hiver. Et ces périodes-là, elles sont capitales. J'ai découvert le groupe ce matin, j'avais regardé quelques matchs : il y a des bons joueurs dans ce club, avec une bonne mentalité. Il y a beaucoup de choses positives.

- Quelle est la différence entre le Lucien Favre de 2018 et celui d'aujourd'hui ?

J'essaie toujours de m'améliorer, en étant à l'écoute d'autres personnes. J'ai pris une pause après 5 ans de travail, j'ai déjà fait ça 4 fois. Ca permet d'analyser les choses et s'adapter à l'évolution du foot.

- Et tactiquement, comment aller vous jouer ?

Il faut s'adapter aux joueurs que l'on a. Tous les entraîneurs le font, à tous les niveaux. Le 4-2-3-1, c'est un mélange du 4-3-3 et de 4-2-3-1. C'est le système le plus fiable. Les positions dans le terrain sont toutes occupées. Après, on peut toujours changer. Dans un match, on peut vouloir surprendre l'adversaire, passer en 3-5-2, 3-4-1-2, etc. mais les joueurs aiment jouer à leur poste, sur un match, ça va, mais il faut savoir s'adapter.

- Et au niveau des départs, il y a des jeunes joueurs qui sont sollicitées, y-a-t-il des joueurs que vous souhaitez absolument conserver ?

Ben oui. Vous me parlez des jeunes joueurs. Gouiri et Thuram, ils vont rester, ça c'est sûr. Todibo aussi, c'est sûr. Il y en a d'autres. Oui, ils vont rester.

- Vous aviez perdu beaucoup de joueurs entre votre première et votre deuxième saison à Nice. Les moyens d'INEOS vous garantissent-ils de ne pas revivre ce genre de désillusion ?

Les moyens n'étaient pas comparables aussi. Ces périodes sont très importantes. Un ou deux joueurs, ça peut faire des différences énormes dans une équipe. Mais je ne veux pas dicter quoi que ce soit, je ne suis pas comme ça et je ne serai jamais comme ça. Il faut échanger et après on tranche car il faut faire un choix.

- Vous avez décidé de manière collégiale de ne pas garder Walter Benitez ? Voyez vous en Marcin Bulka un possible titulaire ?

Pour Benitez, je n’ai pas pu intervenir, parce que c’était déjà acté je pense qu’il allait partir. Je regarde, il y a beaucoup de joueurs que je regarde. Je vais observer les 10 prochains jours. Bulka m’a fait un bonne impression, mais il faut qu’on prenne un autre gardien.

- Au niveau staff, quel sera-t-il ?

Fred Gioria reste dans le staff, c'est une très bonne personne. Ensuite il y aura Christophe Moulin, qui travaillait à l'Association Suisse de Football avec les jeunes et avec l'équipe de Suisse A. L'autre personne, Arjan Peço, est un ancien du club Suisse Yverdon, lorsque j'y entrainais en 2000.






- Retour -






2e journee de Ligue 1
dim. 14/08/2022 à 17h05


Nice - Strasbourg : 1-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  Ligue Conference
jeu. 18/08/2022 à 19h



Pts J V N D Diff
 10.    Clermont 3 2 1 0 1 -3
 11.    Angers 2 2 0 2 0 0
 12.    Nice 2 2 0 2 0 0
 13.    Nantes 2 2 0 2 0 0
 14.    Brest 1 2 0 1 1 -1



  sam. 23/07 (20h) Roma - Nice : 1 - 1
  sam. 30/07 (19h) Nice - Torino : 1 - 0
   1re dim. 07/08 (13h) Toulouse - Nice : 1 - 1
   2e  dim. 14/08 (17h05) Nice - Strasbourg : 1 - 1
  jeu. 18/08 (19h) Tel-Aviv - Nice
   3e  dim. 21/08 (15h) Clermont - Nice
  jeu. 28/08 (20h) Nice - Tel-Aviv


Actu Foot  | Ligue 1  | OM  | Actu PSG  | Coloriages 

© 1997 - 2022 Ogcnissa.com © - Crédits - Contact