116 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Eviter le réveil des Canaris !



Presse :

Eviter le réveil des Canaris !
Nice-Matin, le 19/10/2002 à 08h20

Face à une équipe du FCNA en proie au doute, I'OGC Nice va tenter de poursuivre sa marche en avant. Mais les Nantais ont toujours les moyens de battre n'importe qui...

Nantes-Nice, c'est le monde à l'envers !

Depuis un certain temps, la Beaujoire ne reconnaît plus les siens, apôtres du beau jeu. La bande à Ziani pointe à la 16e place, le style en déliquescence, les nerfs en pelote, le doute en latence. Le champion de France 2000-2001 ne vole pas bien haut, le Canari a le plumage triste, avec un guide, Angel Marcos, dans la tourmente.

Et pendant ce temps, que fait Aiglon ? Venu de nulle part, il plane, se régale, étonne la France entière, fait du rouge et du noir les couleurs à la mode, et se découvre, sans l'avouer tout à fait, un vorace appétit.

Nantes-Nice, pour un parieur du loto sportif, c'est certainement la ligne à couvrir par un « triple ». Forcément, se dit le joueur, le Canari va bien finir par se réveiller un jour. Pourvu, ajoute le supporter niçois, que ce ne soit pas contre le Gym...

Une équipe en crise. L'OGCN se souvient en avoir croisé un spécimen, à Lille, lors de la 3e journée (3-0). « En se montrant solide et réaliste, on avait été capables d'enfoncer le LOSC dans le doute », se souvient Gernot Rohr. mais le technicien niçois se méfie :
« Cette fois, l'effet de surprise ne joue plus, tout le monde sait que Nice est une équipe très soudée. Nantes va chercher à nous bouger, l'engagement sera à la hauteur de l'enjeu ».

Avec des joueurs comme Landreau, Gillet, Savinaud, Berson, Quint, Ziani ou Moldovan, le FCNA, sur le papier, a des arguments qui feraient rêver plus d'un technicien.

En interne, le FCNA a changé de préparateur physique, rappelé les anciens de la maison pour épauler Marcos (comme Georges Eo) et espère se débarrasser du virus qui le mine, une déprime alimentée par une succession de prises de parole irréfléchies...

« Il faut être vraiment professionnel et montrer au moins un état d'esprit conquérant. La venue d'une équipe qui tourne bien peut être un déclic », dit Marcos, qui espère encore compter sur le soutien de ses joueurs... « C'est vrai qu'il y a urgence de points. Pour combler le fossé avec les équipes de tête et prendre le bon wagon, il faut gagner ce match-clé », souligne Nicolas Savinaud.

Hormis Laspalles, blessé au tibia, et Pierre-Yves André (tendon), le FCNA sera au complet. Mais côté canari, la principale question du moment est celle du coeur...

Diawara : « Gare au début de match »

Kaba Diawara, en attaquant averti, a son idée sur le scénario qui attend le Gym... « Les Nantais sont le dos au mur. Le début de match sera déterminant. Si Nantes pratique son jeu en mouvement, à une touche de balle, et connaît rapidement la réussite, on peut se retrouver en grosse difficulté. A l'inverse, si on parvient à les tenir d'entrée, on aura un beau coup à jouer ».

« On a désormais un écart assez intéressant en points, positif, qui nous permet de voir l'avenir avec sérénité, souligne Eric Roy. C'est excitant de continuer à être là où nous sommes, ça motive et c'est plus confortable que de devoir gagner des matches pour éviter une relégation ».

Vrai qu'il est excitant, ce Nantes-Nice ! En réponse à l'absence du précieux Everson (suspendu), Gernot Rohr va faire rentrer Thibault Scotto en milieu de terrain. Soit à la place du Brésilien, soit sur le côté droit, auquel cas c'est Yoan Bigné qui glisserait en milieu gauche.

Devant, aux côtés de Kaba Diawara, Olufade ou Cherrad se tiennent prêts. Pour le reste, les vainqueurs de Bastia sont reconduits, autour du capitaine Cobos, en 3-5-2 ou 4-4-2, Rohr réservant la surprise.

Du côté des remplaçants, Gagnier et Tamazout pourraient faire leur première apparition dans les seize.

Le suppléant de Grégorini sur le banc est Padovani, Bruno Valencony, touché par un deuil familial, n'ayant pu effectuer le déplacement.

Hier après-midi, l'entraînement des Niçois, à Orvault, dans la banlieue nantaise, a été écourté par une grosse averse. Il fait plutôt humide en Loire-Atlantique et le ballon promet de fuser à la Beaujoire.

« Une raison de plus pour ne pas trop nous regrouper sur nos bases arrières », souligne Gernot Rohr, un coach qui a au moins le bonheur de ne pas douter un seul instant de l'esprit conquérant des siens.

Les équipes probables

FC Nantes-Atlantique : Landreau - Delhommeau, Yepe Gillet - Da Rocha, Quint, Berson, Toulalan, Ziani - Moldovai N'Zigou ou Vahirua. Remplaçants: Grondin ou Pauvert, Djemb Ateba, Savinaud, Makukula.
Entraîneur : Angel Marcos.

OGC Nice : Grégorini - Pamarot, Cobos, Abardonado - Bign' Pitau, Roy, Scotto, Varrault - Olufade (ou Cherrad), Diawara. Remplaçants: Padovani, Cherrad (ou Olufade), Gagnier (ou Berville), Tamazout (ou Berville), Barul..
Entraîneur : Gernot Rohr

Arbitre : M. Sars.

François PATURLE
Samedi 19 Octobre 2002
Tout droits réservés - © Nice-Matin






- Retour -







26e journee de Ligue 1
dim. 21/02/2021 à 15h


Nice - Metz : 1-2

Résumé » Vidéo »



  27e journee de Ligue 1
ven. 26/02/2021 à 21h



Pts J V N D Diff
 14.    St-Etienne 30 26 7 9 10 -11
 15.    Strasbourg 29 26 8 5 13 -6
 16.    Nice 29 26 8 5 13 -7
 17.    Lorient 23 24 6 5 13 -15
 18.    Nantes 23 26 4 11 11 -15



  mer. 10/02 (17h) Nimes - Nice : 1 - 3
   25e  sam. 13/02 (17h) PSG - Nice : 2 - 1
   11e  mer. 17/02 (21h) Marseille - Nice : 3 - 2
   26e  dim. 21/02 (15h) Nice - Metz : 1 - 2
   27e  ven. 26/02 (21h) Rennes - Nice
   28e  mer. 03/03 (19h) Nice - Nimes
  dim. 07/03 (21h) Nice - Monaco



Coupe de France :  Nice - Monaco en 16e de C...
Presse :  Metz enfonce Nice
Ligue 1 :  Nice - Metz : 1 - 2
Actualité :  Nice - Metz : les échos