151 connectés
Accueil > Multimedia > Interviews > Cobos attend les Grenats



Interviews :

Cobos attend les Grenats
fcmetz.com, le 04/02/2005 à 16h51

Lors du match aller, il fut le bourreau de dernière minute de l’équipe messine. Le doyen de l’élite et capitaine des Aiglons est fixé sur la victoire. Sa formation, au coude à coude avec le FC Metz au classement, n’a pas gagné depuis la reprise.

- Depuis la reprise, vous n'avez pas gagné une seule rencontre. Comment le vivez-vous ?
Nous ne sommes pas inquiets. Nous savons qu'il nous faut une victoire rapidement. Mais depuis la reprise, nous n'avons pas eu un calendrier facile. Sochaux, Lille et Marseille sont de grosses écuries. Quant à Bastia, ce n'est jamais facile d'aller jouer chez eux et les Corses ont une équipe différente de celle des matches aller. Ils l'ont également montré face à Lyon. Au final, nous avons obtenu trois matches nuls. Les deux derniers sont de bons résultats (1-1 contre Lille au Stade du Ray, 0-0 à Sochaux).

- Justement, ce point pris à Sochaux vous a t-il rassuré ?

Nous n'en avions pas besoin. Déjà, contre Lille, notre prestation avait été bonne. Nous ne sommes pas dans le doute mais juste pressé de renouer avec la victoire.

- Actuellement, vous possédez l'avant dernière défense de Ligue 1. Comment l'expliquez-vous ?

Je ne pense pas que notre défense soit plus mauvaise qu'auparavant. Simplement, nous avons un jeu plus porté sur l'offensive cette saison avec des attaquants de qualité. Par conséquent, la prise de risque est plus grande et nous sommes plus exposés. De plus, nous avons pris énormément de buts sur coup de pied arrêtés. Si on en retirait la moitié, nous serions peut-être parmi les meilleures défenses de l'élite ! En tous cas, nous n'avons pas perdu notre état d'esprit.

- Le football de haut niveau a t-il changé depuis vos débuts ?

Oui. Techniquement, le niveau est moins élevé. Il y a moins d'individualités dans le Championnat de France. Désormais, c'est l'équipe qui prime, sa forme du moment et son bon fonctionnement. A l'époque, les individualités pouvaient faire basculer une rencontre, c'est de moins en moins le cas. Le travail d'équipe a pris une importance considérable. Tactiquement, nous travaillons déjà énormément au sein des centres de formations. D'ailleurs, nous pouvons en être fiers car nos jeunes ont le niveau si bien que beaucoup viennent piocher chez nous.

- C'est votre sixième saison d'affilée à l'OGC Nice. Qu'est ce qui vous plait dans ce club ?

L'ambiance, tout d'abord. Lorsque je suis arrivé, j'ai fait le choix de venir en Ligue 2 car il règne ici une ferveur certaine. C'est d'ailleurs un peu le cas de Metz également où l'affluence est toujours assez élevée. Pendant plusieurs années, les Niçois n'ont pas eu une équipe à la hauteur. Depuis que nous sommes en Ligue 1, nous avons développé et entretenu de vrais valeurs. De plus, l'équipe dirigeante est stable et cela nous permet de travailler dans la sérénité même lors des mauvaises périodes. Pour finir, nous pouvons aussi nous appuyer sur un staff totalement impliqué.

- Samedi, vous recevez Metz. Que pensez-vous de cette équipe ?

Du match aller, je me souviens d'une équipe qui joue bien au ballon et possède une défense solide. C'est une formation assez jeune. Certains sont encore en train de vivre un apprentissage de la Ligue 1 et ont une grosse envie de progresser et de prouver leur valeur. Contre Auxerre, les Lorrains ont bien réagi et sont maintenant douzièmes. Cela prouve que tout va très vite dans cette compétition et qu'en cas de série positive, on peut se retrouver dans la première partie de tableau.

- Allez-vous aborder cette rencontre différemment étant donné qu'il s'agit d'un concurrent direct ?

Nous avons pris conscience, sans pour autant se mettre une pression inutile, que notre classement actuel nécessite que l'on renoue avec la victoire rapidement. Nous sommes en confiance car nos deux dernières prestations ont été bonnes. Maintenant, il nous reste à concrétiser cela en prenant trois points. C'est ce que nous irons chercher face à Metz.

P.G.
fcmetz.com







- Retour -







28e journee de Ligue 1
mer. 03/03/2021 à 19h


Nice - Nimes : 2-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  16e de finale de CDF
lun. 08/03/2021 à 21h



Pts J V N D Diff
 9.    Rennes 39 28 10 9 9 +2
 10.    Angers 39 28 11 6 11 -9
 11.    Nice 35 28 10 5 13 -5
 12.    Reims 34 28 8 10 10 -1
 13.    Brest 34 28 10 4 14 -8



   11e  mer. 17/02 (21h) Marseille - Nice : 3 - 2
   26e  dim. 21/02 (15h) Nice - Metz : 1 - 2
   27e  ven. 26/02 (21h) Rennes - Nice : 1 - 2
   28e  mer. 03/03 (19h) Nice - Nimes : 2 - 1
  lun. 08/03 (21h) Nice - Monaco
   29e  dim. 14/03 (15h) Lorient - Nice
   30e  dim. 21/03 (20h) Nice - Marseille