157 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Autre histoire, autre contrat



Presse :

Autre histoire, autre contrat
La Voix du Nord, le 09/04/2005 à 10h57

En pleine phase de reconquête, le Racing se doit de gagner. Tout autre résultat qu’une victoire constituerait une forme d’échec à une époque où les points deviennent très chers.

Concernant ce Racing qui a su sortir des brumes de la médiocrité avant qu’il ne soit trop tard, on est au moins sûr d’une chose aujourd’hui : l’envie de jouer et de prendre le plaisir là où il se trouve – c’est-à-dire au contact de la victoire – est un véritable aimant vers lequel convergent toutes les pensées. L’obsédant sujet du maintien ayant été évacué, les Lensois n’entendent plus, en effet, perdre de temps, ni s’égarer sur des chemins sans issue. Ce qu’ils veulent, c’est profiter, encore et toujours, de l’élan né, justement, de leur réveil dans le jeu et dans les points; de cette impulsion aux effets multiples et variés dont on retient, essentiellement, qu’elle a remis Lens sur les bons rails.

Aller plus loin
La question est bien sûr de savoir si les joueurs artésiens ont assez de coffre pour assouvir leurs appétits renaissants, s’ils peuvent passer sans transition d’une période de luttes incessantes et usantes pour la survie à une autre privilégiant, elle, l’ambition sous toutes ses formes. Le choc « thermique» est forcément important. Francis Gillot évoque pour sa part une nécessaire réadaptation à une situation nouvelle. «Ce n’est pas évident de se recaler sur d’autres objectifs quand on a si longtemps bataillé pour s’en sortir» rappelle-t-il. « Au départ, le maintien était la priorité. On l’a assuré. Mais, maintenant, nous allons peut-être avoir quelques peines pour nous “redynamiser” et en remettre une couche.» L’obligation de résultat, dans une perspective de reconquête significative et de confirmation des acquis, est bien palpable. «Il n’y a pas d’autre alternative que de gagner si l’on veut vraiment aller le plus loin possible. Prendre trois points contre Nice est essentiel car on n’en a pas pris beaucoup ces derniers temps…», ajoute d’ailleurs l’entraîneur en instance de confirmation à son poste. Rappel opportun à l’heure où se dessine le projet de saisir, cette fois, au vol le train de l’Intertoto et de rompre ainsi définitivement avec cette litanie de matchs sans gains ni joies, cause de tant de tourments. «Il n’y aura pas de projet fort de notre part si on ne bat pas Nice», souligne à ce propos Jérôme Leroy, convaincu qu’il s’agit là « d’un match plus important que jamais». «À un moment donné, si on ne gagne pas à domicile, ça devient très aléatoire de regarder plus haut. Depuis qu’on s’est remis à gagner, chaque match est un tournant. Les déplacements de Marseille et de Lyon étaient déjà perçus comme des virages importants. Nous les avons ratés de peu. Là, il faut saisir notre chance. Saisissons-la car même la septième place sera difficile à atteindre!»

Avec une seule victoire en trois matchs (contre Bordeaux), le Racing n’a guère avancé il est vrai, ce qui rend sa mission exploratoire du jour extrêmement sensible. Et puis, les appréciations flatteuses relatives au jeu n’ont qu’une durée de vie limitée. Elles n’ont jamais remplacé, de toute façon, les avancées arithmétiques sûres et crédibles. Bref, pour toutes ces raisons, Lens s’apprête, comme le dit si bien son capitaine, à négocier un autre virage clé de sa nouvelle histoire. Avec le souci évidemment de faire aussi bien que devant Auxerre et Bordeaux, les deux derniers visiteurs à être tombés à Bollaert. Jamais deux sans trois, a-t-on coutume de dire, quand la motivation est là…

Pierre DIEVAL
La Voix du Nord







- Retour -







28e journee de Ligue 1
mer. 03/03/2021 à 19h


Nice - Nimes : 2-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  16e de finale de CDF
lun. 08/03/2021 à 21h



Pts J V N D Diff
 9.    Rennes 39 28 10 9 9 +2
 10.    Angers 39 28 11 6 11 -9
 11.    Nice 35 28 10 5 13 -5
 12.    Reims 34 28 8 10 10 -1
 13.    Brest 34 28 10 4 14 -8



   11e  mer. 17/02 (21h) Marseille - Nice : 3 - 2
   26e  dim. 21/02 (15h) Nice - Metz : 1 - 2
   27e  ven. 26/02 (21h) Rennes - Nice : 1 - 2
   28e  mer. 03/03 (19h) Nice - Nimes : 2 - 1
  lun. 08/03 (21h) Nice - Monaco
   29e  dim. 14/03 (15h) Lorient - Nice
   30e  dim. 21/03 (20h) Nice - Marseille



Coupe de France :  Nice - Monaco : le groupe...
Coupe de France :  Nice - Monaco : les échos