42 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Monaco-Nice, le derby du doute



Presse :

Monaco-Nice, le derby du doute
AFP, le 23/09/2005 à 17h53

Monaco, en plein interim d'entraîneur, reçoit une formation de Nice irrégulière, samedi lors de la 9e journée de L1 de football pour un derby de la Côte d'Azur entre deux équipes en proie au doute, bien que restant chacune sur une victoire.

"Après le derby, une équipe se retrouvera à nouveau dans le doute. Chez nous, tout le monde attend une confirmation. C'est le plus dur", affirme ainsi l'entraîneur intérimaire monégasque Jean Petit.

Confirmer la victoire à Troyes (2-1) ne sera en effet pas chose aisée pour l'ASM, où certains joueurs sont encore sous le choc du départ anticipé du coach Didier Deschamps et où "le fantôme de Deschamps hante les vestiaires", comme l'affirme le défenseur Patrice Evra.

"Il ne faut pas me demander d'avoir le sourire en ce moment. Mais je suis professionnel et donnerai le meilleur de moi-même jusqu'à la fin du Championnat", ajoute le défenseur international. Prêt donc à accueillir son ancienne formation, il se souvient même que la défaite de la saison dernière (mené 0-3, Nice avait gagné 4-3) avait plombé la saison monégasque.

"Une première victoire chez nous permettrait de nous réconcilier avec notre public. Quand on joue à Monaco, battre Nice redonne de la confiance. Ce n'est pas un match comme les autres. Gagner serait énorme, car chez nous, le mal est profond. On ne peut le guérir qu'avec des victoires", porsuit Evra.

"Cultiver et bonifier"

Guillaume Warmuz, qui évoque "un gâchis" concernant le départ de Deschamps, veut, lui, s'appuyer sur les valeurs démontrées à Troyes, malgré un "arbitrage sévère en ce moment".

"A la mi-temps, puis à 9 contre 11, on s'est dit +c'est comme d'habitude+, se souvient-il. Avoir gagné est un bel exploit, mais juste un signe positif plus qu'un choc psychologique. Il faut maintenant cultiver et bonifier cela. Car si on perd le derby, on aura l'air malin", explique le gardien monégasque.

A Nice, "on me parle de ce derby depuis un bon moment", reconnaît l'entraîneur de l'OGCN, Frédéric Antonetti, qui poursuit: "Je suis tombé tout petit dans la marmite +football+. Je sais ce que représente ce genre de confrontations."

L'attente est forte chez les Aiglons, lesquels pourront compter sur le soutien de leurs supporteurs, qui effectueront leur plus court déplacement de la saison.

Malgré la fatigue accumulée et ressentie, Florent Balmont annonce d'ailleurs "un grand match", qui sera "plus facile à aborder du fait de notre victoire sur Le Mans" mercredi (1-0), enchaîne son partenaire du milieu Cyril Rool.

Mais Antonetti est plus mesuré: "Le bon moment pour jouer Monaco est passé, dit-il. C'était dimanche dernier. L'ASM était vraiment en difficulté. Rennes en a profité."






- Retour -







28e journee de Ligue 1
sam. 07/03/2020 à 20h


Nice - Monaco : 2-1

Résumé » Photos » Vidéo »



Saison terminée, rendez-vous pour la saison 2020/2021



Pts J V N D Diff
 4.    Lille 49 28 15 4 9 +8
 5.    Reims 41 28 10 11 7 +5
 6.    Nice 41 28 11 8 9 +3
 7.    Lyon 40 28 11 7 10 +15
 8.    Montpellier 40 28 11 7 10 +1



   25e  sam. 15/02 (20h) Toulouse - Nice : 0 - 2
   26e  ven. 21/02 (19h) Nice - Brest : 2 - 2
   27e  dim. 01/03 (17h) Bordeaux - Nice : 1 - 1
   28e  sam. 07/03 (20h) Nice - Monaco : 2 - 1
   29e  dim. 15/03 (21h) PSG - Nice
   30e  sam. 21/03 (20h) Nice - Montpellier
   31e  dim. 05/04 (17h) Dijon - Nice



Transferts :  Un mercato d'été actif
Actualité :  Nice 5e et européen ?
Actualité :  Nice en Europa League ?