129 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Nice sans contestation



Presse :

Nice sans contestation
Football365, le 05/02/2006 à 00h08

Dans un match avec très peu d’occasions de but, ce sont les Niçois qui ont su remporter la victoire grâce à une domination globale et un réalisme impressionnant. Lille n’a jamais semblé en mesure d’inquiéter réellement les Aiglons et perd du terrain.

Dans les coulisses du stade du Ray
- C’était le retour de Bisconti sur le banc niçois. Il avait été victime d’une double fracture de la malléole lors du match aller à Lille.

- Le staff niçois et S.Traoré suspendu ont suivi avec intérêt dans les vestiaires la séance de tirs au but entre la Côte d’Ivoire et le Cameroun dans le cadre de la CAN.

- Le public niçois avait déjà la tête à la demi-finale de Coupe de la Ligue mardi à Monaco. Ils ont accueilli par des sifflets l’égalisation monégasque à Rennes.

Les faits du match
19eme minute (1-0)
Superbe action de Fanni sur le côté droit. Son centre trouve la tête de Bellion qui remet sur Vahirua seul face au but. Ce dernier ne manque pas l’occasion et fusille du droit Malicki.

39eme minute (2-0)
Roudet part du milieu de terrain, effectue un crochet aux trente mètres et enchaîne directement une frappe du gauche imparable qui finit sa course dans la lucarne gauche des buts lillois.

57eme minute
Rool déboule dans l’axe et trouve Balmont démarqué à l’entrée de la surface lilloise. Le Niçois frappe à ras-de-terre et Malicki capte en deux temps le ballon.

Jeu et joueurs
Le jeu
La première mi-temps a été très équilibrée entre un 4-3-2-1 lillois et un 4-1-3-2 niçois qui ont eu du mal à se procurer des occasions. A ce petit jeu, c’est Nice qui s’est montré d’un réalisme impitoyable en inscrivant deux buts pour autant de frappes cadrées. La deuxième mi-temps a été une copie quasi conforme de la première avec quelques fautes inutiles qui ont valu quelques cartons, surtout côté lillois.

Les Niçois
GREGORINI n’a pas eu grand-chose à faire hormis quelques sorties aériennes pleines d’assurance. FANNI-YAHIA-ABARDONADO-VARRAULT (puis JARJAT) n’ont pas trop souffert face à des attaquants lillois discrets. Au milieu, ECHOUAFNI, BALMONT et ROOL ont parfaitement rempli leur rôle de rampe de lancement pour les attaquants. VAHIRUA a eu le mérite d’ouvrir le score sans trembler. BAGAYOKO s’est rapidement blessé et a laissé sa place à ROUDET qui a marqué presque immédiatement. BELLION a réussi une bonne première mi-temps, montrant de réelles qualités techniques et de course. Il a été plus discret en seconde période.

Les Lillois
MALICKI ne pouvait absolument rien sur les deux buts. Un arrêt décisif en début de seconde période et le reste de la rencontre a été assez tranquille pour le gardien du LOSC. La défense LICHSTEINER-TAVLARIDIS-SCHMITZ-TAFFOREAU n’a pas été présente sur le premier but niçois. Match correct pour le reste. CABAYE et BODMER en milieux défensifs n’ont pas été assez présents. CHALME, KEITA et ABOUCHEROUANE n’ont pas pesé sur le milieu, ni la défense niçoise. Dans ces conditions, MOUSSILOU a été sevré de ballon et a donc passé une soirée particulièrement improductive.

Thierry EMERARD
Football365







- Retour -







17e journee de Ligue 1
sam. 07/12/2019 à 20h


Nice - Metz : 4-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  18e journee de Ligue 1
sam. 14/12/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 11.    Monaco 24 16 7 3 6 +1
 12.    Angers 24 17 7 3 7 -3
 13.    Nice 23 17 7 2 8 -2
 14.    Brest 21 17 5 6 6 +1
 15.    Strasbourg 21 17 6 3 8 -3



   14e  sam. 23/11 (17h30) Lyon - Nice : 2 - 1
   15e  sam. 30/11 (20h) Nice - Angers : 3 - 1
   16e  mer. 04/12 (19h) St-Etienne - Nice : 4 - 1
   17e  sam. 07/12 (20h) Nice - Metz : 4 - 1
   18e  sam. 14/12 (20h) Brest - Nice
   19e  sam. 21/12 (20h) Nice - Toulouse
  dim. 05/01 (17h15) Frejus St Raphael - Nice



Coupe de France :  Fréjus St Raphaël - Nic...
Actualité :  Le berger n'est plus
Ligue 1 :  Nice - Metz : 4 - 1