89 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Nice une classe au-dessus



Presse :

Nice une classe au-dessus
L'Equipe, le 14/05/2006 à 21h13

Sous l’impulsion de Vahirua et de Balmont, Nice a logiquement dominé des Troyens moins agressifs.

Troyes avait prévu une belle fête – Batucada et feu d’artifice – pour célébrer son maintien difficile. Mais Nice, qui concourait encore pour une hypothétique place en Intertoto, a cassé l’ambiance en s’imposant sans discussion. En vain, car les équipes qui le précédaient au classement ont aussi gagné. Pas d’Intertoto. « Même si c’était possible, on savait que ce serait mission impossible » , avouait après le match Frédéric Antonetti, le coach niçois. Mais quand je vois tous les gros qui sont à côté ou derrière nous, c’est pas mal. » Auparavant, son équipe avait très vite montré, par son engagement, qu’elle ne s’était pas déplacée pour célébrer les jubilés conjoints d’Alain Sars, l’arbitre, Frédéric Adam et Karl Tourenne, qui jouaient, eux, leur dernier match sous le maillot troyen.

Plus juste et plus agressif, Nice dominait Troyes dans le sillage d’un Vahirua inspiré et d’un Balmont explosif. Le fossé était criant par moments, mais Bellion et Bagayoko butaient sur Paisley (28e), Boucansaud (37e) et Le Crom (41e). Vahirua, lui, avait déjà trompé Le Crom, après avoir aussi été contré par Boucansaud (19e).

Après la pause, Furlan offrait à Tourenne et Adam un bel hommage, pour lancer Grax et Jaziri (64e). La standing ovation ne fut pas inutile car Jaziri filait dans le dos de la défense niçoise, bien lancé par Dallet, et trompait Grégorini (67e). Troyes croyait alors la victoire envisageable, mais Nice avait à son tour lancé son banc et Camara puis Ederson allaient bientôt inquiéter Le Crom. Le Sénégalais buta d’abord sur lui, avant que le Brésilien ne le trompe d’un lob subtil, à la réception d’un service non moins subtil de Rool (87e). « C’est un peu décevant de terminer comme ça, mais la victoire de Nice est logique, ils ontmontré qu’ils nous étaient supérieurs », reconnaissait Karl Tourenne.

« On n’est pas concurrentiel face à une équipe comme Nice, on l’a vue », estimait aussi Furlan. Après 38 journées, il y a 19 points d’écart entre les deux équipes. Ça c’est vu.

Lionel DANGOUMAU
L'Equipe







- Retour -







26e journee de Ligue 1
dim. 21/02/2021 à 15h


Nice - Metz : 1-2

Résumé » Vidéo »



  27e journee de Ligue 1
ven. 26/02/2021 à 21h



Pts J V N D Diff
 14.    St-Etienne 30 26 7 9 10 -11
 15.    Strasbourg 29 26 8 5 13 -6
 16.    Nice 29 26 8 5 13 -7
 17.    Lorient 23 24 6 5 13 -15
 18.    Nantes 23 26 4 11 11 -15



  mer. 10/02 (17h) Nimes - Nice : 1 - 3
   25e  sam. 13/02 (17h) PSG - Nice : 2 - 1
   11e  mer. 17/02 (21h) Marseille - Nice : 3 - 2
   26e  dim. 21/02 (15h) Nice - Metz : 1 - 2
   27e  ven. 26/02 (21h) Rennes - Nice
   28e  mer. 03/03 (19h) Nice - Nimes
  dim. 07/03 (21h) Nice - Monaco



Coupe de France :  Nice - Monaco en 16e de C...
Presse :  Metz enfonce Nice
Ligue 1 :  Nice - Metz : 1 - 2
Actualité :  Nice - Metz : les échos