114 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > L'envol tardif des Aiglons


Presse :

L'envol tardif des Aiglons
Football.fr, le 27/05/2006 à 09h01

L'OGC Nice a été l'équipe de la fin de championnat, alignant 4 victoires de rang pour finalement finir à une honorable 8e place de Ligue 1, tout près d'une qualification pour la Coupe de l'UEFA qui n'était qu'à trois longueurs. Pourtant, les hommes de Frédéric Antonetti ont connu une première partie de saison très moyenne. Mais l'arrivée de Bellion au mercato d'hiver, des retours de blessures et une formidable campagne en Coupe de la Ligue, ont redonné confiance aux Aiglons, qui seront une des équipes à suivre l'année prochaine.

Le Parcours en Ligue 1

Incapable de s'imposer en début d'exercice à domicile, deux nuls et deux défaites, avant une victoire étriquée face au Mans (1-0), Nice réussit cependant quelques jolis coups à l'extérieur : victoire au Parc des Princes (2-1), à Toulouse (2-0), mais qui ne suffisent pas à faire décoller les Aiglons au classement. Avec seulement 12 points pris au Stade du Ray, ces derniers occupent le 14e rang à la mi-championnat.

La deuxième partie de saison est bien différente pour les coéquipiers du capitaine Cédric Varrault. L'OGC Nice prend 14 points lors des 6 premières rencontres et fait chuter à domicile de gros calibres comme le LOSC (2-0) et Monaco (2-0). Invaincu au Stade du Ray après la trêve, les Aiglons concluent leur championnat par quatre victoires d'affilée et une excellente 8e place juste devant le PSG, et a seulement 2 petits points de Lens, quatrième.

Le Parcours en coupes

En Coupe de France, Nice échoue dès le premier tour, balayé à Brest (3-0), club de Ligue 2. En Coupe de la Ligue, les Aiglons vivent une superbe aventure qui va les mener jusqu'au Stade de France. Après deux tours de chauffe face à deux équipes de Ligue 2, Sedan et Châteauroux (2 fois 2-0), l'OGC Nice élimine Bordeaux à domicile (2-1). En demi-finale, dans le derby de la Côte d'Azur, les Niçois réussissent l'exploit de s'imposer à Monaco (1-0) sur un but d'Ederson en toute fin de rencontre. Mais les coéquipiers de Sammy Traoré manquent complètement leur finale contre Nancy et s'inclinent logiquement (2-1) alors que les Lorrains sont réduits à dix une bonne partie de la rencontre. Une défaite qui laisse un goût amer aux hommes de Frédéric Antonetti : ces derniers laissent échapper par la même occasion une qualification pour la Coupe de l'UEFA qui leur tendait les bras.

Les joueurs

Aucun joueur niçois ne s'est vraiment détaché cette saison, même si Baky Koné après des débuts délicats, à montrer toute l'étendue de son talent lors de la deuxième partie de saison. Auteur de sept réalisations au final, il devance de deux buts Mamadou Bagayoko qui a réalisé un début de championnat tonitruant avant de s'effondrer. En défense, la paire Traoré-Abardonado s'est montrée solide tandis que le latéral droit et capitaine, Cédric Varrault s'est affirmé comme un des meilleurs spécialistes hexagonaux à son poste. Au milieu, Balmont a été excellent, tout comme Roudet (3 buts) et surtout Vahirua (5 buts), repositionné comme milieu offensif axial.

Le recrutement

Baky Koné a donc donné satisfaction surtout à son retour de la CAN. Ses dribbles et sa vitesse ont mis le feu dans les défenses de Ligue 1. Bagayoko a fait office de joker de luxe toute la deuxième partie de la saison après un départ canon. Cyrille Rool a été fidèle à lui même : solide, très bon ratisseur de ballon mais encore beaucoup trop d'avertissements récoltés (14 cartons jaunes). David Bellion, arrivé durant le Mercato d'hiver, s'est affirmé comme un excellent attaquant. Dans son rôle de buteur, il a inscrit cinq buts. Enfin Rod Fanni s'est fait peu à peu sa place dans le groupe au poste de défenseur droit, reléguant Anthar Yahia, autre recrue estivale, sur le banc.

L'objectif 2006/2007

Après une deuxième partie de championnat aussi performante, les Aiglons auront pour principal objectif de bien débuter l'exercice 2006/2007. En renforçant encore l'effectif, Nice peut espérer accrocher une des six premières places, en tentant d'aller cette fois au bout d'une des deux Coupe Nationales. Les hommes d'Antonetti en sont capable surtout si Baky Koné s'affirme comme un des meilleurs joueurs de Ligue 1 la saison prochaine et que la défense azuréenne est toujours aussi solide (2e défense du championnat avec 31 buts encaissés)

Les chiffres

8e du classement avec 58 points
36 buts marqués pour 31 encaissés
80 avertissements et 2 expulsions

Meilleur buteur : Baky Koné (7 buts)
Meilleur passeur : Baky Koné et Cyril Rool (4 passes décisives)

L'équipe type :

Grégorini – Fanni, Traoré, Abardonado, Varrault (c) – Echouafni, Balmont, Rool –Vahirua – Koné, Bellion

Jonathan RAPAPORT
Football.fr







- Retour -







28e journee de Ligue 1
mer. 03/03/2021 à 19h


Nice - Nimes : 2-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  16e de finale de CDF
lun. 08/03/2021 à 21h



Pts J V N D Diff
 9.    Rennes 39 28 10 9 9 +2
 10.    Angers 39 28 11 6 11 -9
 11.    Nice 35 28 10 5 13 -5
 12.    Reims 34 28 8 10 10 -1
 13.    Brest 34 28 10 4 14 -8



   11e  mer. 17/02 (21h) Marseille - Nice : 3 - 2
   26e  dim. 21/02 (15h) Nice - Metz : 1 - 2
   27e  ven. 26/02 (21h) Rennes - Nice : 1 - 2
   28e  mer. 03/03 (19h) Nice - Nimes : 2 - 1
  lun. 08/03 (21h) Nice - Monaco
   29e  dim. 14/03 (15h) Lorient - Nice
   30e  dim. 21/03 (20h) Nice - Marseille



Coupe de France :  Nice - Monaco : le groupe...
Coupe de France :  Nice - Monaco : les échos