132 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Rester sur la lancée



Presse :

Rester sur la lancée
Nice-Matin, le 15/01/2003 à 08h11

La réaction des Niçois face à Lille ne doit pas demeurer sans lendemain.
Tout le groupe en a conscience et veut relever le défi à Montpellier (20e).
Mais même face à une équipe privée de Mezague, Mansaré et Tchato, Gernot Robr jouera avant tout la prudence


A force de prendre des gifles, I'orgueil finit toujours par ressortir un jour ou l'autre. Claude Puel et ses Dogues l'ont expérimenté samedi soir au Ray quand D'Amico et consorts ont payé pour Créteil, Sedan, Bordeaux et Metz...

Nice est de nouveau leader : voguent les primes et le navire !

Qui eut pu prédire en effet il y a six mois de cela que Nice, voué aux pires gémonies par les « observateurs avisés » se présenterait ce soir en leader chez le dernier de la classe avec 21 points d'avance (37 contre 16) ?

Mais l'orgueil est périssable. Et le danger palpable alors que se profile une équipe d'éclopés tenaillés par la peur, mais le couteau entre les dents.

« Il faut savoir réagir et montrer qu'on peut continuer sur la durée. On doit absolument entamer une nouvelle série, pour ça, c'est important de faire un résultat là-bas », annonce sobrement Eric Roy.

La détermination, elle se lisait forcément sur toutes les lèvres hier, avant que les Aiglons ne prennent le bus en direction de l'Hérault.

Encore faudra-t-il qu'on la retrouve tout à l'heure sur la pelouse et sans attendre. Dans les gestes comme les intentions.

A l'abord de ce match des extrêmes, Gernot Rohr n'en affiche pas moins sa prudence coutumière. « Il faudra être conquérant, aller chercher le ballon dans les pieds de l'adversaire, sans pour autant se découvrir. On attendra certainement les espaces qui viendront naturellement. Si on négocie bien le déplacement de Montpellier, on a la possibilité de s'accrocher pour quelques semaines dans le haut du classement. Un match nul serait déjà un bon résultat. On est allé à Auxerre et à Lille avec cet état d'esprit en début de saison et ça nous a réussi ».

Logiquement, Gernot Rohr reconduit les onze titulaires de Lille. Hier, la seule petite incertitude concernait l'état d'Everson, qui s'est remis doucement tout au long de la semaine, du traitement infligé par le bon docteur D'Amico...

Côté certitude, I'absence de Sammy Traoré dans l'Hérault, toujours en délicatesse avec sa cuisse.

La Mosson : pelouse à moitié gelée...

Dans le camp d'en face, on n'en mène pas large, vous vous en doutiez.

Nicollin a beau avoir le compte en banque ventripotent, il n'a pas l'aisance ni la surface financière d'un Louis Dreyfus. Aussi après Silvestre (Bastia), Bill Tchato a-t-il pris hier la direction de Kaiserslautern pour un éventuel transfert.

Ajoutez à ces absences celles de Mezague et Mansaré suspendus et vous aurez compris que Gérard Bernardet a beau être optimiste, il n'est pas David Copperfield !

Les retours de Pierre Laigle, Serge Blanc et Victor Bonilla apporteront de l'expérience au groupe mais quid de la cohésion et de la fluidité du jeu ?

Autre question et de taille : quelle pelouse les Niçois vont-ils trouver ce soir sous leurs crampons ?

Après le Montpellier-Monaco du 4 décembre 2002, aucun match ne s'est plus déroulé à La Mosson depuis que les intempéries avaient ravagé le stade. Tout cela est oublié, mais nos confrères du Midi Libre nous assuraient hier encore qu'une bonne partie du gazon était recouverte de neige !

Les esthètes devraient logiquement en être pour leurs frais.

Brouillon de match ? Voire.

Reste que le coach azu-réen s'attend à une lutte fratricide. « Ce que je redoute face à cette équipe comme chez tous les mal classés d'ailleurs, c'est leur détermination et leur agressivité. A nous d'être à la hauteur et d'être plus forts mentalement ! ».

Détermination.

Mot-Clef d'un rendez-vous que les Aiglons n'ont plus le droit de manquer.

Le rouge et noir habille désormais un club leader.

Il est révolu, le temps des usurpateurs.

Christophe DEPIOT.
Mercredi 15 janvier 2003
Tous drois réservés - © Nice-Matin







- Retour -







17e journee de Ligue 1
sam. 07/12/2019 à 20h


Nice - Metz : 4-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  18e journee de Ligue 1
sam. 14/12/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 11.    Monaco 24 16 7 3 6 +1
 12.    Angers 24 17 7 3 7 -3
 13.    Nice 23 17 7 2 8 -2
 14.    Brest 21 17 5 6 6 +1
 15.    Strasbourg 21 17 6 3 8 -3



   14e  sam. 23/11 (17h30) Lyon - Nice : 2 - 1
   15e  sam. 30/11 (20h) Nice - Angers : 3 - 1
   16e  mer. 04/12 (19h) St-Etienne - Nice : 4 - 1
   17e  sam. 07/12 (20h) Nice - Metz : 4 - 1
   18e  sam. 14/12 (20h) Brest - Nice
   19e  sam. 21/12 (20h) Nice - Toulouse
  dim. 05/01 (17h15) Frejus St Raphael - Nice



Coupe de France :  Fréjus St Raphaël - Nic...
Actualité :  Le berger n'est plus
Ligue 1 :  Nice - Metz : 4 - 1