122 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Sochaux in extremis



Presse :

Sochaux in extremis
Football365, le 30/03/2008 à 19h42

Grâce à cette victoire obtenue dans les dernières minutes, Sochaux effectue une très bonne opération dans l’optique du maintien. Nice n’est plus invincible à l’extérieur et ne se rassure pas.

Dans les coulisses du stade Auguste Bonal
- Incertains pour ce match, Rabiu Afolabi et Mevlut Erding respectivement touchés à un genou et à un mollet, ont effectué un essai dimanche matin. Afolabi a tenu sa place au côté de Perquis et Erding a débuté sur le banc. Kandia Traoré était seul à la pointe de l’attaque.

- Sochaux a mis fin à la période d’invincibilité de Nice à l’extérieur. Nice n’avait plus perdu hors de ses bases depuis le 6 octobre 2007 au Mans (2-0).

- Titulaire face à Lorient lors de la 30eme journée, le Niçois Cyril Jeunechamp s’est assis sur le banc. Frédéric Antonetti lui a préféré Diakité au poste de latéral droit.

- Baky Koné, sorti sur une civière après un choc terrible avec Rabiu Afolabi, a été pris d'un léger malaise. Frédéric Antonetti, énervé par le traitement réservé à Koné, a demandé à Francis Gillot si il y avait un contrat sur son joueur. Koné a été remplacé juste après la pause par Habib Bamogo.

Les faits du match
4eme minute
David Hellebuyck contrôle le ballon et frappe plein axe des 22 mètres. La frappe pure du milieu de terrain niçois est sans danger pour Teddy Richert.

20eme minute
Sur une récupération au milieu de terrain, Balmont transmet le ballon à Laslandes dos au but. En une touche de balle, Laslandes réussit à mettre sur orbite Koné qui part en profondeur. L’Ivoirien tente de glisser le ballon sous Richert qui bouche bien son angle. Koné récupère une seconde fois le cuir mais tergiverse trop pour ouvrir le score.

25eme minute
A 25 mètres du but, combinaison Traoré-Dalmat qui permet au second d’armer mais sa frappe dévissée termine loin du but.

70eme minute
Lancé sur le côté par N’Daw, Erding tout juste entré en jeu, manque son contrôle et malgré le retour de deux défenseurs niçois, il parvient à frapper dans un angle fermé. Mais cela n’inquiète pas Lloris.

73eme minute
Sur un coup-franc de Balmont, Ederson place une tête lobée qui bat Richert mais M.Chapron avait sifflé une faute dès le départ de l’action. Le but n’a donc pas été validé.

75eme minute
Dalmat effectue un magnifique changement d’aile vers Grax sur le côté gauche. Grax revient vers le centre de la surface et sert Dalmat en retrait à 20 mètres. Frappe limpide et puissante de Dalmat à mi-hauteur mais Hugo Loris effectue une belle parade à l’horizontale.

77eme minute
Suite à un débordement sur le côté gauche, Dalmat centre en retrait pour Erding mais l’attaquant turc enlève trop sa frappe.

83eme minute
Echouafni réclame un penalty mais M.Chapron laisse l’avantage. Le ballon est revenu sur Ederson seul à dix mètres mais sa frappe est trop molle et finit dans les bras de Richert.

86eme minute
Erding se présente face à Loris légèrement excentré sur la droite. Il tente une balle piquée mais Lloris parvient à toucher le ballon pour le ralentir avant qu’un défenseur ne dégage.

88eme minute (1-0)
Pitau récupère le ballon à 25 mètres dans les pieds de David Hellebuyck, il élimine deux joueurs sur un coup du sombrero puis ajuste une reprise de volée qui va se loger à droite d’Hugo Lloris. Le portier niçois ne pouvait rien faire sur ce geste parfait du milieu de terrain sochalien.

Jeu, joueurs et arbitre
Le jeu
Dans une première période sans rythme, les spectateurs de Bonal n’ont pas eu grand chose à se mettre sous la dent. Durant la première demi-heure, seules quelques frappes lointaines viendront animer la rencontre. Comme un signe d’impuissance… Le jeu s’est complètement éteint jusqu’à la mi-temps. Les vingt cinq premières minutes de la seconde période seront du même niveau. C’est dans le dernier quart d’heure que les choses s’accélèrent avec des occasions nettes pour Dalmat et Erding qui a fait du bien dès son entrée en jeu. Nice, qui doit regretter de ne pas avoir pris plus de risque, aurait pu l’emporter mais c’est finalement Sochaux qui a été récompensé de sa bonne fin de match. L’issue de cette rencontre est tout de même sévère pour les Aiglons, solide dans l’ensemble.

Les Sochaliens
RICHERT n’aura pas eu grand-chose à faire mais il a su se montrer décisif face à Koné en première mi-temps et a bénéficié d’un peu de réussite sur le but refusé de Nice. La défense sochalienne aura été sérieuse malgré quelques soucis à la relance. Le meilleur sochalien aura été Stéphane DALMAT, organisateur du jeu et souvent dans les bons coups avec plusieurs frappes lointaines à son actif. Le héros du jour restera Romain PITAU, auteur d’un match correct, illuminé par son coup d’éclat en fin de match qui a donné les trois points à sa formation. Kandia TRAORE, trop isolé à la pointe de l’attaque, n’a pas eu beaucoup de ballons exploitables et a rarement pu se montrer à son avantage. Les rentrées d’ERDING et GRAX ont emmené du jus au secteur offensif sochalien.

Les Niçois
Hugo LLORIS, auteur de plusieurs parades de classe, aura été le grand bonhomme du côté de Nice malgré ce but encaissé en fin de match. KONE aurait pu trouver la faille dans la défense grâce à ses appels et sa vivacité mais il a dû céder sa place à BAMOGO à la pause. HELLEBUYCK très en vue en début de match s’est ensuite montré plus discret sur son aile gauche. Sa perte de balle est à l’origine du but sochalien. La charnière centrale KANTE-ADAM a fait preuve de solidité et de sérieux.

L’arbitre du match : M.Chapron
Souvent proche de l’action, M.Chapron a réalisé un bon match, sortant les cartons jaunes à bon escient. Les Niçois peuvent peut-être regretter un possible penalty sur Echouafni.

Aurélien GAUDRIOT
Football365







- Retour -







16e journee de Ligue 1
mer. 04/12/2019 à 19h


St-Etienne - Nice : 4-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  17e journee de Ligue 1
sam. 07/12/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 12.    Brest 21 16 5 6 5 +2
 13.    Monaco 21 15 6 3 6 -2
 14.    Nice 20 16 6 2 8 -5
 15.    Strasbourg 18 16 5 3 8 -5
 16.    Dijon 16 16 4 4 8 -7



   13e  ven. 08/11 (20h45) Nice - Bordeaux : 1 - 1
   14e  sam. 23/11 (17h30) Lyon - Nice : 2 - 1
   15e  sam. 30/11 (20h) Nice - Angers : 3 - 1
   16e  mer. 04/12 (19h) St-Etienne - Nice : 4 - 1
   17e  sam. 07/12 (20h) Nice - Metz
   18e  sam. 14/12 (20h) Brest - Nice
   19e  sam. 21/12 (20h) Nice - Toulouse