106 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Koné, la grande confusion



Presse :

Koné, la grande confusion
Football.fr, le 10/07/2008 à 19h52

Interminable et fatiguant feuilleton... Pour une poignée de millions d'euros, Baky Koné, l'attaquant de l'OGC Nice, ne peut pas réaliser son rêve présent : rejoindre l'Olympique de Marseille. Pape Diouf, le président phocéen, n'a pas satisfait son homologue azuréen, Maurice Cohen, qui désire plus de 10 millions d'euros. Or d'autres clubs sont prêts à céder cette somme pour récupérer le petit ivoirien, à commencer par le PSG et l'OL. La situation est complètement bloquée, même si Koné devrait faire son retour à l'entraînement avec le Gym, lundi.

Entre la direction d'un club et ses joueurs, on communique désormais par communiqué officiel sur internet. Unis depuis trois saisons - l'OGC Nice avait parié sur Baky Koné, virevoltant buteur du FC Lorient en Ligue 2 -, les deux parties ont entamé une guerre froide, mercredi. L'histoire est simple : Baky Koné, d'accord pour continuer sa carrière à l'OM après une excellente saison (14 buts), a laissé les dirigeants des deux clubs trouver un accord. Pape Diouf, qui a lâché 12 millions à l'OL pour Ben Arfa et qui n'a pas encore encaissé le chèque d'Arsenal pour Nasri, est prêt à se bagarrer sur chaque euro.

L'OM attend, Paris et l'OL à l'affût

Maurice Cohen, lui, ne se laisse pas faire et après quelques jours de négociations, annonce, mardi, que le transfert n'est pas envisageable. L'OM propose 8,5 millions, avec 1 million supplémentaire en cas de participation à la Ligue des Champions. C'est la dernière offre phocéenne. "Vous savez des négociations rompues, reprises, et qui ont finalement abouties, il y en a eu beaucoup. Dernièrement encore, je lisais que les négociations entre Grégory Coupet, l'OL et l'Atlético de Madrid étaient rompues... Aujourd'hui, Coupet est bien à Madrid. Il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs. Il faut attendre. J'ai bon espoir que le bon sens finira par l'emporter et qu'on sorte de cette négociation avec quelques satisfactions", nargue Diouf, sur les ondes de RMC, mercredi soir.

Or le président du Gym ne veut pas entendre parler d'une proposition inférieure à 10 millions d'euros, un montant à la valeur du marché, dixit Cohen. Ce dernier a bien raison, puisque deux autres clubs français sont prêts à satisfaire son désir, en l'occurrence le PSG et l'OL. Le club de la capitale n'a toujours pas enregistré de renfort et Rennes bloque Jimmy Briand pour une histoire, bien évidemment, de millions. Les 10 millions d'euros que veulent débourser Charles Villeneuve et ses adjoints pourraient donc trouver preneurs. Jeudi, un autre club est entré dans la danse. Selon plusieurs médias, le septuple champion de France, pour qui 10 millions d'euros n'est qu'une broutille, aurait relancé la piste Baky Koné. Maurice Cohen nous a démenti l'information ("L'OL revenu à la charge ? Non. Pour l'instant, Baky ne va ni à Marseille, ni à Lyon. Il reste Niçois"), avant une mise au point officielle du club lyonnais.

Baky de retour à l'entraînement ?

De son côté, l'attaquant de 26 ans a enfin donné son point de vue, mercredi, d'un communiqué acerbe sur son site officiel : "J'ai l'impression de vivre un mauvais cauchemar. M. Cohen décide seul de la définition de cette formule (ndlr : la valeur du marché). Quelle formule intelligente a été sortie pour définir ma valeur du marché ? Est-ce un chiffre sorti de nulle part ? Toutes ces questions sont sans réponses à ce jour". Quelques heures plus tard, son club se permet de lui rappeler que l'été dernier, son prix était fixé à 8 millions d'euros. Un an après, forcément...

Maurice Cohen se donne donc raison. "Ce matin, je n'ai pas eu honte de me regarder dans la glace", affirme-t-il, dans les colonnes de Nice-Premium, avant de conclure : "Baky Koné a une gastroentérite. Il a repris contact avec Roger Ricort (le directeur sportif). Il sera lundi à l'entraînement à Nice". A moins qu'un club, l'OM, de préférence pour Koné, n'aligne enfin les 10 millions d'euros demandés.

Jean-Sébastien GROND
Football.fr







- Retour -







28e journee de Ligue 1
mer. 03/03/2021 à 19h


Nice - Nimes : 2-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  16e de finale de CDF
lun. 08/03/2021 à 21h



Pts J V N D Diff
 9.    Rennes 39 28 10 9 9 +2
 10.    Angers 39 28 11 6 11 -9
 11.    Nice 35 28 10 5 13 -5
 12.    Reims 34 28 8 10 10 -1
 13.    Brest 34 28 10 4 14 -8



   11e  mer. 17/02 (21h) Marseille - Nice : 3 - 2
   26e  dim. 21/02 (15h) Nice - Metz : 1 - 2
   27e  ven. 26/02 (21h) Rennes - Nice : 1 - 2
   28e  mer. 03/03 (19h) Nice - Nimes : 2 - 1
  lun. 08/03 (21h) Nice - Monaco
   29e  dim. 14/03 (15h) Lorient - Nice
   30e  dim. 21/03 (20h) Nice - Marseille



Coupe de France :  Nice - Monaco : le groupe...
Coupe de France :  Nice - Monaco : les échos