184 connectés
Accueil > Multimedia > Interviews > Bamogo: "Je remonte la pente"



Interviews :

Bamogo: "Je remonte la pente"
Football.fr, le 25/10/2008 à 11h06

Arrivé sur la Côte d'Azur à l'été 2007 après de brefs passages à Marseille et au Celta Vigo, Habib Bamogo a vécu une première année à Nice un peu difficile. L'exercice 2008-2009 s'annonce être d'un meilleur crû pour l'ancien buteur montpelliérain, qui a inscrit 3 buts en 9 journées de Ligue 1. Pour Football.fr, il revient sur son entame de saison, les volontés du coach, le match contre Monaco, mais aussi et surtout la rencontre de samedi, face à Bordeaux, pour le compte du 10e acte du championnat.

- Habib, c'est votre deuxième saison avec Nice, et, en 9 journées, vous avez déjà inscrit 3 buts, soit plus que lors de vos 35 matches de l'exercice 2007-2008 (2 buts). Comment expliquez-vous ce regain d'efficacité ?
Je manquais effectivement d'efficacité la saison dernière, mais c'était peut-être également dû à un certain manque de confiance, ou au fait que mes trois dernières saisons ont été difficiles à vivre. J'ai été prêté plusieurs fois et cela s'est plutôt mal passé. Et puis il y a eu la saison dernière, durant laquelle j'ai pu me stabiliser car le coach (Frédéric Antonetti, ndlr) me faisait confiance. Même si je marquais très peu et que je n'étais pas titulaire à part entière, je rentrais dans ses plans. La confiance est revenue, et cette année, je remonte la pente, doucement mais sûrement, même si ce n'est pas facile.

- Donc, vous vous voyez encore à Nice pour quelques saisons ?
Bien sûr. Je manquais énormément de stabilité jusqu'à présent, et je pense que cela ne pourrait pas me faire de mal d'en retrouver. Donc oui, pourquoi pas ?

"On ne vise pas l'Europe"

- Samedi dernier, vous avez remporté le derby de la Côte d'Azur à Monaco (2-1). Y avait-il une tension particulière autour et pendant ce match ?
Oui, cette rencontre était importante pour nous et pour la région. Il n'y avait quasiment que des Niçois dans le stade. Les supporters étaient contents, c'était comme une victoire à domicile.

- Racontez-nous votre but...
Il y a un centre de Cyril Rool depuis le côté gauche, et Loïc Rémy la dévie un peu. J'avais anticipé et Leandro Cufré devait avoir de la pression puisqu'on était en pleine surface de réparation. Il tergiverse, je ne sais pas trop quoi faire, le ballon me rebondit dessus et vu que le gardien était sorti, je tends le pied et le ballon rentre.

- Au vu de l'entame d'exercice de l'OGC Nice, quels sont les objectifs du club pour cette saison ?
On tente de prendre le maximum de points. On ne veut pas dire qu'on vise l'Europe. On va essayer d'arriver au cap des 42 points pour se maintenir, et le reste, c'est du bonus.

"Pas de problèmes d'égo"

- Quant à vous, avez-vous un objectif particulier ?
Je compte faire mon maximum pour répondre présent à chaque match pour participer de la meilleure des manières au jeu de l'équipe. Je suis un attaquant, donc je me dois de faire de bonnes passes, marquer des buts et me montrer décisif dans la zone de vérité. Je n'ai pas un nombre précis de buts à atteindre. Tant que je réponds présent à chaque rencontre et que je contribue aux victoires de l'équipe, cela me suffira.

- Le groupe vit-il bien ? Y a-t-il une bonne ambiance ?
Bien sûr, il y a beaucoup de jeunes, on s'entend bien et il n'y a pas de problèmes d'égo dans le vestiaire. Il y a une bonne ambiance dans les mauvais comme dans les bons moments. On est tous solidaires.

"Tout donner ce samedi"

- Frédéric Antonetti est-il satisfait de vos prestations personnelles actuelles ?
Oui, il m'a demandé d'être plus décisif car l'année dernière je faisais de bons matches mais je ne réussissais pas à les valoriser par des buts.

- Et de celles du groupe ?
Je pense que lors du match contre Monaco, on a montré que même si on n'était pas tous à notre meilleur niveau, on pouvait faire de belles choses. C'est à nous de confirmer.

- Comment envisagez-vous la réception de Bordeaux ?
Techniquement, Bordeaux est l'une des meilleures équipes du championnat, mais cela reste un match à domicile, et tous les footballeurs, amateurs ou professionnels, quand ils jouent chez eux, c'est pour gagner. L'année dernière, nous avions décroché le match nul (1-1). A nous de nous concentrer et de tout donner ce samedi.

William-Alexandre PROUST
Football.fr







- Retour -







Match Amical
ven. 11/10/2019 à 15h


Nice - Lausanne : 0-0





  10e journee de Ligue 1
ven. 18/10/2019 à 20h45



Pts J V N D Diff
 6.    Reims 14 9 4 2 3 +4
 7.    Montpellier 14 9 4 2 3 +2
 8.    Nice 13 9 4 1 4 -1
 9.    Marseille 13 9 3 4 2 -1
 10.    Rennes 12 9 3 3 3 +1



   7e  mar. 24/09 (21h) Monaco - Nice : 3 - 1
   8e  sam. 28/09 (20h) Nice - Lille : 1 - 1
   9e  sam. 05/10 (20h) Nantes - Nice : 1 - 0
  ven. 11/10 (15h) Nice - Lausanne : 0 - 0
   10e  ven. 18/10 (20h45) Nice - PSG
   11e  sam. 26/10 (20h) Strasbourg - Nice
  mer. 30/10 (18h45) Le Mans - Nice