137 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Le rebond est pour Lille



Presse :

Le rebond est pour Lille
Eurosport, le 14/12/2008 à 21h43

Au ralenti ces derniers temps, Lille a réussi un coup au stade du Ray. Les coéquipiers de Michel Bastos se sont imposés à Nice (0-1) lors de la 18e journée. Dans des conditions difficiles, les Nordistes ont dominé des Niçois qui n'avancent plus et ont perdu pour la première fois à la maison.

NICE - LILLE : 0-1
But: Bastos (8e)


Nice n'est plus invincible à domicile. Il faut dire que les hommes de Frédéric Antonetti n'ont pas été aidés par une semaine surchargée - 2e match en 4 jours après le match nul contre Grenoble mercredi (0-0) - et l'état déplorable de la pelouse du stade du Ray leur a probablement coûté cette première défaite, avec un niveau d'intensité physique très loin de leurs prestations habituelles. Mais les Lillois n'ont pas démérité non plus. Avec une attaque qu'on disait affaiblie par les absences de Fauvergue et de De Melo, c'est Michel Bastos, le meilleur buteur du club nordiste, qui s'est chargé d'inscrire le seul but de la rencontre.

Très forts dès le début de la rencontre, les Lillois ont ouvert la marque sur un superbe service d'Obraniak que Bastos a fructifié d'un bon contrôle suivi d'une reprise de volée imparable (0-1, 7e) pour le huitième but de la saison du Brésilien. Son partenaire d'attaque Pierre-Alain Frau est lui moins heureux et doit sortir après s'être blessé à la cuisse, remplacé par Vittek (27e). En face, les Niçois sont tout simplement inoffensifs en attaque avec aucun tir cadré dans cette première période contre deux pour les visiteurs.

Ospina évite le déluge

A la reprise, la pluie redouble d'intensité, les chocs aussi. L'arbitre M. Piccirillo avertit ainsi trois joueurs en l'espace de trois minutes : Coulibaly (59e), Apam (61e) et Rami (62e) avant que le jeu ne reprenne ses droits. Ainsi, le gardien niçois, David Ospina apporte un rayon de soleil dans cette partie peu spectaculaire en réalisant deux arrêts de grande classe face à des tentatives d'Obraniak à bout portant (62e). Si le Colombien a évité le pire à son équipe, ses partenaires eux pointent le bout de leur nez avec leur premier tir cadré de la rencontre par l'intermédiaire de Bamogo à la 72e minute !

Mais ce sera le seul éclair pour les Azuréens qui finissent la rencontre sur les rotules, laissant désormais à Lyon, Bordeaux et Rennes le privilège d'être les seules équipes du championnat invaincus sur leurs terres. Au classement, Lille en profite pour passer devant les Niçois et cherchera à remporter une seconde victoire de suite à domicile face à la lanterne rouge havraise. Nice peut être "content", son prochain match se jouera à Toulouse, loin de la pelouse du stade du Ray peu accueillante en cette fin d'année.

LA DECLA : Rudi Garcia (entraîneur de Lille)

"Nous avons montré que nous étions capables de marquer très tôt de nous imposer en jouant le foot que j'aime. Le terrain n'était pourtant pas facile. Mais nous avons tiré 18 fois au but, ce qui en déplacement est considérable. On a la possibilité de gagner en produisant du jeu sans avoir à défendre et à attendre. Nos trois précédents nuls constituaient un gage de solidité, cette victoire chez des Niçois ayant réussi un superbe début de saison nous permet de continuer la course avec les poursuivants. On veut être dans le bon wagon".

Sylvain TIA THONG FAT
Eurosport







- Retour -







17e journee de Ligue 1
sam. 07/12/2019 à 20h


Nice - Metz : 4-1





  18e journee de Ligue 1
sam. 14/12/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 9.    Monaco 24 16 7 3 6 +1
 10.    Angers 24 17 7 3 7 -3
 11.    Nice 23 17 7 2 8 -2
 12.    Nantes 23 16 7 2 7 -2
 13.    Reims 21 15 5 6 4 +3



   14e  sam. 23/11 (17h30) Lyon - Nice : 2 - 1
   15e  sam. 30/11 (20h) Nice - Angers : 3 - 1
   16e  mer. 04/12 (19h) St-Etienne - Nice : 4 - 1
   17e  sam. 07/12 (20h) Nice - Metz : 4 - 1
   18e  sam. 14/12 (20h) Brest - Nice
   19e  sam. 21/12 (20h) Nice - Toulouse
   20e  sam. 11/01 (20h) Angers - Nice



Ligue 1 :  Nice - Metz : 4 - 1