125 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Les Aiglons ont faibli



Presse :

Les Aiglons ont faibli
Sport24.com, le 08/06/2009 à 19h07

En raison d'une fin de saison très médiocre, Nice n'a pu faire mieux qu'une 9e position au classement. Frédéric Antonetti peut tout de même partir avec le sentiment du devoir accompli. A Didier Ollé-Nicolle de prendre la relève.

Bilan chiffré :
Classement : 9e
Victoires : 13
Nuls : 11
Défaites : 14
Attaque : 40 buts (12e attaque de Ligue 1)
Défense : 41 buts (10e défense)
Cartons jaunes : 73
Cartons rouges : 5
Classement du Fair-play : 19e place
Meilleurs buteurs : Loïc Rémy (11 buts), Habib Bamogo (7)
Meilleurs passeurs : David Hellebuyck (7 passes), Chaouki Ben Saada (6)

Une saison frustrante. Tel pourrait être résumé l'exercice niçois. Certes, le bilan est tout à fait honorable avec une 9e place au final. Surtout après la saignée de l'été dernier et les départs d'Ederson, Hugo Lloris, Baky Koné… On leur promettait l'enfer, on craignait le pire. Finalement, les Aiglons n'ont jamais été déplumés. Mais le Gym avait les moyens de viser bien plus haut et de s'offrir une fin de saison plus glamour que celle qu'il a offert à son public. Si bien que dans la dernière ligne droite, le club azuréen était l'un des seuls à n'avoir strictement rien à jouer. Nice a d'ailleurs terminé en roue libre. Témoin le triste nul concédé au Stade du Ray face au Havre (0-0) lors de la dernière journée. Pour sa dernière à la tête du club, Frédéric Antonetti aurait mérité mieux !

Il a brillé : Loïc Rémy
En décidant de mettre 8 millions d'euros sur la table lyonnaise pour enrôler Loïc Rémy, Nice avait tenté un sacré pari. Ce n'était ni plus ni moins que le record du club en matière de transferts. Et Rémy n'a pas déçu. Auteur de 11 buts cette saison, l'attaquant français a même donné des regrets à ses anciens dirigeants, qui ont un temps pensé à le récupérer. Une éclosion soudaine pour un joueur habitué à cirer le banc sur les bords du Rhône qui n'a pas échappé à Raymond Domenech. Le sélectionneur des Bleus a fait appel à lui à plusieurs reprises, notamment pour les deux matches amicaux face au Nigeria et à la Turquie. «C'est grâce à Nice que j'ai pu franchir ce premier cap». Et celui que l'on compare à Thierry Henry dans l'allure et la façon de jouer n'a pas l'intention d'en rester là…

Le flop : Matt Moussilou
Mais que devient Matt Moussilou ? Officiellement, l'ancien Lillois est un joueur de l'effectif niçois. Officieusement, il est porté disparu ! Depuis sa petite escapade à Marseille aux allures de flop monumental et un petit voyage au Qatar, Moussilou n'a pas disputé la moindre minute en Ligue 1 ! Sous contrat jusqu'en juin 2010, le natif de Paris a constamment vu son nom apparaitre dans la zone «choix de l'entraîneur» cette saison. A 27 ans, sa carrière est au point mort. Que compte faire Didier Ollé-Nicolle de lui ?

Le chiffre : 2
Comme le nombre de victoires de Nice lors des 14 dernières journées ! Au contact des meilleurs début février, les Aiglons ont complètement craqué. Le Gym a d'ailleurs terminé la saison sur trois nuls et deux défaites.

Vu de l'intérieur
Frédéric Antonetti (entraîneur) : «Nice est la cinquième ville de France mais elle n'est pas au niveau du cinquième club. Certes, au niveau des résultats globaux, le Gym est sixième ou septième depuis quatre ans. Mais Nice doit passer la vitesse supérieure. Les Niçois ont besoin de se retrouver parmi les grosses cylindrées du football français !».

Avenir :
Une page se tourne à Nice avec le départ de Frédéric Antonetti. Lassé par le manque de moyens et d'ambitions du club, désireux de ne pas faire l'année de trop, le technicien français a décidé de quitter le club après quatre ans de bons et loyaux services. Le nouvel homme fort du club se nomme désormais Didier Ollé-Nicolle. Ce dernier a bien l'intention de s'appuyer sur la jeunesse du club pour développer le potentiel déjà en place. Les vieux loups (Jeunechamp, Hognon, Kanté, Echouafni) en fin de contrat ne devraient donc pas être conservés. En d'autres termes, une épine dorsale solide est à reconstruire…

Mouvements possibles :
Arrivées : Poté (Clermont), Jemal (Etoile sportive Sahel), Mulemo (Standard de Liège)

Départs : Kanté (Olympiakos), Apam (Lyon, Marseille), Barul, Jeunechamp, Hognon, Echouafni, Ozokwo (f.c.)

Vincent Duchesne
Sport24.com







- Retour -







17e journee de Ligue 1
sam. 07/12/2019 à 20h


Nice - Metz : 4-1





  18e journee de Ligue 1
sam. 14/12/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 9.    Monaco 24 16 7 3 6 +1
 10.    Angers 24 17 7 3 7 -3
 11.    Nice 23 17 7 2 8 -2
 12.    Nantes 23 16 7 2 7 -2
 13.    Reims 21 15 5 6 4 +3



   14e  sam. 23/11 (17h30) Lyon - Nice : 2 - 1
   15e  sam. 30/11 (20h) Nice - Angers : 3 - 1
   16e  mer. 04/12 (19h) St-Etienne - Nice : 4 - 1
   17e  sam. 07/12 (20h) Nice - Metz : 4 - 1
   18e  sam. 14/12 (20h) Brest - Nice
   19e  sam. 21/12 (20h) Nice - Toulouse
   20e  sam. 11/01 (20h) Angers - Nice



Ligue 1 :  Nice - Metz : 4 - 1