104 connectés
Accueil > Actualité > Affaire Rémy : Communiqué BSN85



Actualité :

Affaire Rémy : Communiqué BSN85
Ogcnissa.com, le 28/07/2009 à 22h11

Suite au possible transfert de Loïc Rémy vers Lyon, la Brigade Sud Nice nous a transmis un communiqué pour protester contre la situation actuelle.

« Bas les masques

Arrivés comme les sauveurs du Gym à l’été 2002, en seront-ils les fossoyeurs ?

Une chose est certaine : la gestion menée depuis plusieurs mois par les actionnaires majoritaires conduit à l’évidence à mettre notre Gym en danger.

Préoccupés par leur portefeuille plus que de monter un projet ambitieux et de le réaliser, ils passent leur temps à affirmer sans jamais l’avoir démontré que le Club aurait un déficit.

Or, que l’on sache, les fruits amassés, grâce d’ailleurs au travail d’autres qui se bagarrent dans les bureaux et sur les terrains administratifs et sportifs, ont largement contribué à rentabiliser l’achat et générer des bénéfices.

Ils osent encore prétendre que la baisse des abonnements et l’absence de sponsors les contraindraient à vendre nos meilleurs joueurs pour boucler le budget.

En réalité, ils barrent à vue, ne prévoient rien, occultent toute réflexion sportive alors que c’est d’un club de football dont il s’agit.

En toute hypothèse, les actionnaires, à deux semaines du début du championnat, sont en fait les seuls et uniques responsables de la situation et inversent d’une manière scandaleuse les causes et leurs conséquences…

Qui s’est aventuré à aller chercher un sponsor mauvais payeur, alors que le département compte UBALDI (ancien sponsor), d’importants laboratoires pharmaceutiques, le 2ème aéroport de France… les supporters ? non !

Qui est responsable de la baisse constante des abonnements depuis deux saisons au regard d’un recrutement sans tête d’affiche, selon des calculs d’épicier qui désespèreraient le plus fervent des supporters… les supporters ? non !

Qui a largement remboursé sa mise de départ en réalisant des plus-values substantielles grâce à un staff livré à lui-même, sans véritables moyens financiers et qu’ils n’ont rien fait pour retenir, faisant fi de la plus élémentaire reconnaissance du ventre… les supporters ? non !

Qui annonce l’avènement d’un club armé pour jouer l’Europe dans les cinq ans et hurle au danger lorsqu’elle se présente à nos portes— ce qui ne peut que brouiller la communication envers les éventuels investisseurs, les supporters et les joueurs — les supporters ? non !

Qui, ce faisant, donne des prétextes à la Mairie de repousser sans cesse la construction d’un grand stade, réclamé pourtant à corps et à cris… les supporters ? non !

Qui se désintéresse de la formation des futurs joueurs de l’équipe fanion… les supporters ? non !

Qui passe son temps à pleurer sur son sort en occultant une réussite sportive reconnue par le milieu footballistique français, laquelle a crédibilisé le club… les supporters ? non !

Qui prend le risque de recruter des joueurs appelés à disputer la CAN, sans se soucier de la compétitivité de l’équipe… les supporters ? non !

Qui fait douter tout joueur intéressé de l’existence d’un projet sportif sérieux… les supporters ? non !

Qui sera là, meme au fond du trou... les actionnaires??? NON ! ... les supporters ? OUI

Aujourd’hui le divorce est consommé, car ces actionnaires ont trahi la confiance des supporters et ce, à plusieurs reprises.

Aussi, comment peuvent-ils s’étonner aujourd’hui d’un désamour de ceux-ci à leur égard.

La Brigade Sud avait clairement œuvré à l’époque de l’ère Sensi pour dénoncer une gestion qui conduisait à la catastrophe.

Aujourd’hui, loin d’avoir servi de leçon, cet épisode semble avoir été oublié par ceux-là même qui en ont profité.

Or, l’OGC Nice n’est pas le jouet de celui qui l’a acheté.

Le pouvoir de l’argent c’est la ploutocratie !

Nous leur rappelons donc que le Gym est un pan du patrimoine niçois, une part de notre identité, de notre culture, de notre histoire.

Celui qui préside à ses destinées ne peut l’ignorer et s’affranchir de cette réalité au motif qu’il a l’argent.

Au demeurant cette réflexion d’une rare trivialité est une insulte aux niçois et aux supporters du Gym !

Car il semble que « nos » actionnaires oublient une chose essentielle : c’est précisément parce le Gym a des supporters et une histoire qu’il leur permet d’exister et d’avoir une prétendue existence médiatique, ce qui manifestement leur fait perdre le sens des réalités.

En bref sans Gym et sans supporters, pas de STELLARDO, GOVERNATORI et consorts.

Ces derniers ont crûment refusé d’associer les groupes de supporters à la gestion du Club de manière consultative, alors qu’une telle initiative, unique en France, aurait constitué un symbole fort à l’égard du monde du football et mis en exergue des valeurs autres que l’argent roi.

Cette association aurait montré l’entente autour d’un réel projet, développer un sentiment de participer à un destin commun.

S’affranchissant de toute passion, seul le tiroir-caisse compte, fût-il au prix d’un club historique, d’un club qui est pour beaucoup d’entre nous une source de joie, de plaisir et de convivialité intergénérationnelle.

Là encore, parler exclusivement d’argent en cette période où des supporters bouclent difficilement le mois, faisant des économies pour pouvoir s’abonner est une insulte à eux !

Ceux qui nous bercent depuis des années avec la notion de « grande famille » confirment aujourd’hui que les supporters n’appartiennent pas à cette famille, dont le seul trait d’union est l’argent.

Ce mépris est une déclaration de guerre à tous ceux dont le souci est que le Gym perdure et devienne le grand club qu’il a le potentiel d’être.

Aussi, la Brigade Sud ne laissera pas détruire cet espoir par des illusionnistes financiers sans scrupules, qui présentent la circonstance aggravante de se dire niçois !

L’affaire Remy qui au passage discrédite la mascarade de l’organigramme en charge actuellement de la direction du club, qui place le Directeur sportif dans une situation impossible alors qu’il vient juste d’entrer en fonction, qui marque un total désintérêt pour l’aspect sportif et fait peu de cas de la parole donnée au nouvel entraîneur le laissant livré à lui-même, met finalement au jour l’inconséquence des décideurs actuels.

La Brigade Sud espère donc leur rapide départ au profit de gens qui se montreraient enfin en phase avec nos attentes et l’identité du Club.

Diriger le Gym, c’est donner à rêver et réaliser les rêves de milliers de gens qui cherchent du réconfort en ces temps difficiles !

Celui qui l’oublie, trouve la Brigade Sud sur son chemin, ce groupe de supporters qui, il ne faut pas l’oublier, occupe les gradins POPULAIRES, ceux entre autres des smicards, des étudiants, des chômeurs, qui prennent sur leur temps et leur argent pour supporter le GYM et l’aider à conquérir la gloire, sans calculs, mais par passion exclusivement !

Toutes les actions permettant de ne pas replonger le Gym dans ses plus tristes heures seront donc menées dans l’Honneur et la Fidélité ! »

BRIGADE SUD NICE 1985



Réagir sur le Forum




Réagir sur le Forum du Gym  


- Retour -







28e journee de Ligue 1
mer. 03/03/2021 à 19h


Nice - Nimes : 2-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  16e de finale de CDF
lun. 08/03/2021 à 21h



Pts J V N D Diff
 9.    Rennes 39 28 10 9 9 +2
 10.    Angers 39 28 11 6 11 -9
 11.    Nice 35 28 10 5 13 -5
 12.    Reims 34 28 8 10 10 -1
 13.    Brest 34 28 10 4 14 -8



   11e  mer. 17/02 (21h) Marseille - Nice : 3 - 2
   26e  dim. 21/02 (15h) Nice - Metz : 1 - 2
   27e  ven. 26/02 (21h) Rennes - Nice : 1 - 2
   28e  mer. 03/03 (19h) Nice - Nimes : 2 - 1
  lun. 08/03 (21h) Nice - Monaco
   29e  dim. 14/03 (15h) Lorient - Nice
   30e  dim. 21/03 (20h) Nice - Marseille