66 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Lyon tombe de très haut



Presse :

Lyon tombe de très haut
Sport24, le 24/10/2009 à 22h12

Sur un nuage après le gros coup réalisé à Liverpool mardi, Lyon a subi une véritable correction à Nice (4-1) ce samedi. Une deuxième défaite consécutive en championnat pour le moins inquiétante…

Nice-Lyon 4-1
Nice : Bagayoko (17e), Cissokho c.s.c (40e), Hellebuyck (69e), Rémy (75e)
Lyon : Ederson (84e)


Les lendemains d’exploit sont parfois durs à digérer. Demandez aux Lyonnais, capables d’aller gagner à Anfield Road (1-2). Et quatre jours plus tard de chuter à Nice, pourtant bien mal en point (4-1). Mais les Aiglons avaient faim ce samedi. Bien plus que les Lyonnais en tout cas. Offensif, incisif et (enfin) solide derrière, Nice se voyait récompenser d’une entame de match convaincante sur une tête rageuse de Bagayoko, plus prompt que Cris (1-0, 17e). Pas de quoi changer le rythme de sénateur de l’OL, parfait dans la maitrise du cuir mais d’une stérilité déconcertante. Seul Makoun par deux fois (13e, 24e) inquiétait légèrement Ospina. Sans solution face à des Niçois généreux dans l’effort et quadrillant à merveille le terrain, Lyon se faisait en plus hara-kiri tout seul sur un centre de Rémy, dévié dans ses propres filets par Cissokho (2-0, 40e).

Forcément, l’OL prenait alors tous les risques au retour des vestiaires avec seulement trois défenseurs sur la pelouse. Une aubaine pour Nice qui n’en demandait pas tant pour bousculer Lyon sur des enchaînements limpides et rapides. Mais ni Hellebuyck (51e), ni Bagayoko (52e) ne parvenaient à attraper le cadre. Hormis un tir croisé de Michel Bastos (59e) et une belle ouverture de Toulalan pour Lisandro annihilée par Ospina (60e), Lyon avait toujours autant de mal à percer la muraille rouge et noir. Puel décidait alors de tenter le tout pour le tout avec l’entrée d’Ederson. Une décision fatale. Car à trop se découvrir, Lyon prenait un sacré coup de froid. Hellebuyck, du bout du pied (3-0, 69e), et Rémy, sur un contre supersonique (4-0, 75e), se chargeaient de punir les Rhodaniens. Une véritable déculottée. L’OL sauvait tout de même l’honneur en fin de match par l’intermédiaire d’Ederson (4-1, 84e). Une simple pommade sur une plaie ouverte…

Le joueur du match
Il avait fait très mal aux Lyonnais la saison dernière à Gerland. Il a récidivé ce samedi, cette fois-ci au Stade du Ray. Le joueur en question, c’est Loïc Rémy, une vieille connaissance de l’OL. L’attaquant niçois a été le détonateur des siens en étant à l’origine des deux premiers buts sur de jolis débordements, tout en puissance. Il s’est même permis de corser l’addition en se montrant opportuniste suite aux ratés de Makoun et de Vercoutre. On comprend mieux pourquoi le club rhodanien a fait des pieds et des mains pour le récupérer l’été dernier. En vain…

Tactique et coaching
Echec pour le moins cuisant de Claude Puel sur le plan tactique. En décidant de transformer son 4-3-3 en 3-5-2 dès le retour des vestiaires, l’entraîneur lyonnais a provoqué lui-même la dégringolade lyonnaise. L’entrée d’Ederson à la place de Gonalons (66e) a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Trop exposée, la défense rhodanienne a explosé. Mais si Puel a été obligé d’opérer de la sorte, c’est surtout car le 4-3-3 organisé par Didier Ollé-Nicolle a fait des merveilles. Avec un bloc compact et quadrillant à merveille le terrain. Et des joueurs offensifs prêts à bondir en contres. Tactiquement, la victoire du novice en Ligue 1 est éclatante. En fin de rencontre, il a permis à Bagayoko et à Rémy de recevoir une belle et méritée standing-ovation.

On n’a pas aimé
La performance de Rémy Vercoutre. Doublure d’Hugo Lloris, touché aux adducteurs, le portier lyonnais n'a pas été décisif et est allé chercher à quatre reprises le ballon au fond de ses filets. Certes, il fut abandonné par sa défense en deuxième période. Mais sur le deuxième, il fait preuve d’un manque de réactivité étonnant après un joli réflexe. Et sur le quatrième, sa mauvaise appréciation avec une sortie hasardeuse, après une énorme erreur de jugement de Jean II Makoun, a ouvert le chemin du but à Loïc Rémy. Vivement que Lloris revienne…

Vincent Duchesne
Sport24







- Retour -







28e journee de Ligue 1
sam. 07/03/2020 à 20h


Nice - Monaco : 2-1

Résumé » Photos » Vidéo »



Saison terminée, rendez-vous pour la saison 2020/2021



Pts J V N D Diff
 4.    Lille 49 28 15 4 9 +8
 5.    Reims 41 28 10 11 7 +5
 6.    Nice 41 28 11 8 9 +3
 7.    Lyon 40 28 11 7 10 +15
 8.    Montpellier 40 28 11 7 10 +1



   25e  sam. 15/02 (20h) Toulouse - Nice : 0 - 2
   26e  ven. 21/02 (19h) Nice - Brest : 2 - 2
   27e  dim. 01/03 (17h) Bordeaux - Nice : 1 - 1
   28e  sam. 07/03 (20h) Nice - Monaco : 2 - 1
   29e  dim. 15/03 (21h) PSG - Nice
   30e  sam. 21/03 (20h) Nice - Montpellier
   31e  dim. 05/04 (17h) Dijon - Nice



Actualité :  Les abonnés remboursés
Transferts :  Un mercato d'été actif
Actualité :  Nice 5e et européen ?
Actualité :  Nice en Europa League ?