192 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Le derby pour l'OM



Presse :

Le derby pour l'OM
Sport24, le 05/12/2009 à 23h26

Pour la troisième année d’affilée, Marseille est allé battre Nice au Stade du Ray (1-3). Toujours dans le bon wagon, les Olympiens se sont donc rassurés avant le rendez-vous décisif de mardi face au Real.

Nice-Marseille 1-3
Nice : Coulibaly (33e)
Marseille : Niang (19e), Lucho Gonzalez (77e), Koné (87e)


Nice ne décrochera pas de cinquième victoire consécutive à domicile. Après leurs succès sur Valenciennes, Lyon, Le Mans et Toulouse, les Aiglons ont en effet dû s’incliner dans le derby de la Méditerranée face à Marseille (1-3). Un match qui a basculé dans les arrêts de jeu de la première période suite à l’expulsion on ne peut plus logique d’Apam pour un coup de tête sur Heinze. Un geste d’autant plus dommageable que jusque-là, les Azuréens avaient fait bien mieux que jeu égal avec la formation phocéenne. Et pourtant, tout semblait mal engagé pour la bande à Didier Ollé-Nicolle, menée au score sur un contre d’école initié par Abriel et conclu par Niang à bout portant (0-1, 19e). Plus mordants dans les duels, les Niçois étaient cependant loin d’avoir baissé les bras. Et après un premier avertissement de Coulibaly, bien repris par Bonnart (28e), c’est Coulibaly, encore lui, qui réussissait à égaliser d’une superbe volée croisée suite à une déviation de la tête de Bagayoko (1-1, 33e). Complètement décomplexés, les Niçois étaient même tout près de prendre l’avantage dans la foulée, mais Apam trouvait le petit filet (42e). Le capitaine local, qui allait malheureusement se signaler d’une bien triste manière dans les arrêts de jeu de la première période…

En supériorité numérique, l’OM prenait logiquement le dessus en deuxième mi-temps, sans toutefois parvenir à se créer de grosses occasions. Tout juste pouvait-on retenir cet enchaînement contrôle-frappe envoyé directement …. dans le ciel par Niang (60e) ou encore cette tête envoyée directement… sur Ospina de Diawara (75e). Rien de bien transcendant donc, jusqu’à cette percée de Valbuena, à peine entré en jeu, qui permettait à Niang d’offrir le deuxième but à Lucho (1-2, 77e). Usé par l’effort, le Gym n’avait alors plus les jambes pour réagir et encaissait même un dernier but de Koné, l’autre nouvel entrant (1-3, 87e). Une semaine après le fiasco lensois, l’OM a donc réagi, préparant ainsi de la meilleure des façons son choc face au Real Madrid mardi.

Le joueur du match
Lucho Gonzalez serait-il lancé ? Enfin débarrassé de ses pépins physiques, l’Argentin montre peu à peu l’étendue de son talent. Alors certes, il a encore des absences dans le jeu, mais il n’empêche, il met des buts importants. Déjà auteur de l’égalisation à Milan, il a cette fois inscrit le but du break d’une subtile reprise de volée de l’extérieur du pied. Ajoutez à cela un petit bijou d’«avant-dernière» passe décisive pour Abriel sur l’ouverture du score, et vous obtenez un ensemble plus que satisfaisant.

Tactique et coaching
Alors qu’ils ont passé leurs diplômes d’entraîneurs la même année - le Niçois avait terminé 4e de la promotion, le Marseillais 1er - Didier Ollé-Nicolle et Didier Deschamps n’ont pas connu la même réussite dans leurs changements samedi soir. Le premier a eu beau tout tenté avec l’entrée simultanée de trois joueurs dans les dix dernières minutes (Traoré, Mouloungui et Ben Saada), il n’a en effet rien pu faire pour influer sur le sort du match. A l’inverse, sur les trois remplacements de Deschamps, deux se sont avérés payants. Valbuena, qui a pris la place de Cissé, s’est ainsi montré décisif sur le deuxième but, alors que Koné, a parachevé le travail sur son tout premier ballon d’une balle piquée.

On n’a pas aimé
Oui Heinze n’est pas un tendre, oui l’Argentin n’est pas tout blanc dans le duel de la 45e minute. Mais cela ne justifie pas le geste stupide d’Onyekachi Apam et surtout la réaction qui a suivi. Non content d’avoir laissé ses coéquipiers à 10 durant une mi-temps, le Nigérian est allé invectiver l’ancien Parisien en sortant du terrain, puis dans le couloir des vestiaires à la mi-temps quelques instants plus tard. Navrant...

Aurélien Billot
Sport24







- Retour -







27e journee de Ligue 1
ven. 26/02/2021 à 21h


Rennes - Nice : 1-2

Résumé » Vidéo »



  28e journee de Ligue 1
mer. 03/03/2021 à 19h



Pts J V N D Diff
 10.    Angers 36 27 10 6 11 -10
 11.    Bordeaux 33 27 9 6 12 -5
 12.    Nice 32 27 9 5 13 -6
 13.    Reims 31 27 7 10 10 -2
 14.    Brest 31 27 9 4 14 -10



   25e  sam. 13/02 (17h) PSG - Nice : 2 - 1
   11e  mer. 17/02 (21h) Marseille - Nice : 3 - 2
   26e  dim. 21/02 (15h) Nice - Metz : 1 - 2
   27e  ven. 26/02 (21h) Rennes - Nice : 1 - 2
   28e  mer. 03/03 (19h) Nice - Nimes
  lun. 08/03 (21h) Nice - Monaco
   29e  dim. 14/03 (15h) Lorient - Nice



Coupe de France :  Nice - Monaco en 16e de C...
Presse :  Metz enfonce Nice
Ligue 1 :  Nice - Metz : 1 - 2