142 connectés
Accueil > Multimedia > Interviews > Marsiglia, valet du Roy



Interviews :

Marsiglia, valet du Roy
L'Equipe, le 19/11/2010 à 17h31

Adjoint d'Eric Roy aux commandes de l'OGC Nice, René Marsiglia est l'animateur des entraînements. Le tandem fonctionne à merveille.

- René Marsiglia, comment vous répartissez-vous le travail avec Eric Roy et le staff ?

Très simplement. Eric fixe les grandes lignes, les thèmes de travail. En fonction de cela, avec les autres membres du staff, on définit les contenus de la semaine. C'est moi qui anime les entraînements avec une vision collective alors qu'Eric intervient sur un plan plus individuel.

- Et tout cela fonctionne bien ?

Sans problème. L'entente est parfaite depuis le premier jour. Et c'est ce qui nous a poussés à relever le challenge ensemble, au terme de la saison dernière.

- On vous devine très heureux dans ce nouveau rôle, voire davantage...Effectivement. J'ai été très malade il y a quelques mois et le passage du Centre de formation à l'équipe pro m'a donné une force nouvelle pour guérir. Je le dis sans hésiter et sans vouloir froisser mes médecins : c'est ma meilleure thérapie.

« Vous savez, côtoyer Arribas, Houllier, Dalger, Courbis, Huck, Antonetti ou Jean Fernandez, ça vous laisse forcément quelque chose. »

- L'équipe actuelle manifeste-t-elle les progrès que vous en attendez ?

Oui, dans l'ensemble. Mais elle n'a pas encore atteint sa plénitude sur 90 minutes. On a eu vingt premières minutes exemplaires à Auxerre, par exemple, mais pour fléchir ensuite.

- Selon Roy, vous êtes « très humain avant tout ». Vous impliquez-vous également dans le travail du mental ?

Oui et c'est primordial. Regardez l'équipe de France à Wembley. On a senti une ambiance de copains prêts à se battre ensemble. C'est cet aspect des choses, cette cohésion qui rend fort, qui permet d'élever les objectifs et de les atteindre. Ici, on a un groupe sain et uni.

- Avez-vous un modèle parmi les entraîneurs que vous avez eus durant votre carrière de joueur ?

Ils m'ont tous apporté quelque chose. Vous savez, côtoyer Arribas, Houllier, Dalger, Courbis, Huck, Antonetti ou Jean Fernandez, ça vous laisse forcément quelque chose.

- Optimiste pour la venue de Montpellier ?

Absolument. J'ai visionné trois ou quatre de leurs matches. C'est solide, dynamique et coriace. Mais j'ai vu quelques petites failles à exploiter...

Propos recueillis par Roland SCHEUBEL
L'Equipe







- Retour -







5e journee de Ligue 1
dim. 27/09/2020 à 13h


Bordeaux - Nice : 0-0

Vidéo »



  6e journee de Ligue 1
sam. 03/10/2020 à 21h



Pts J V N D Diff
 7.    Angers 9 5 3 0 2 -2
 8.    Marseille 8 5 2 2 1 0
 9.    Nice 7 5 2 1 2 -2
 10.    Lyon 6 5 1 3 1 +2
 11.    PSG 6 4 2 0 2 +2



   2e  sam. 29/08 (21h) Strasbourg - Nice : 0 - 2
   3e  sam. 12/09 (17h) Montpellier - Nice : 3 - 1
   4e  dim. 20/09 (13h) Nice - PSG : 0 - 3
   5e  dim. 27/09 (13h) Bordeaux - Nice : 0 - 0
   6e  sam. 03/10 (21h) Nice - Nantes
   7e  dim. 18/10 (20h) St-Etienne - Nice
   8e  dim. 25/10 (20h) Nice - Lille



Infirmerie :  Youcef Atal blessé