45 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Nice à Monaco au sommet de la côte



Presse :

Nice à Monaco au sommet de la côte
Sport24, le 06/04/2003 à 13h49

Une marée rouge et noire est attendue dimanche soir au stade Louis II. Dans le derby azuréen, les Aiglons niçois défient un leader du championnat monégasque confiant pour le match au sommet de la 32e journée de Ligue 1.

Monaco, la voie royale ?
Percer ce verrou-là signifierait beaucoup de choses pour la suite (et la fin) des événements. Face aux Aiglons niçois, les Monégasques passeront donc pour leur reprise un joli test tactique. Sur le papier s’opposeront les deux meilleures défenses du championnat, mais d’un côté (du Rocher) s’annonce aussi la 2e meilleure attaque (49 buts contre 33 pour Nice). Au match aller, les hommes de Gernot Rohr avaient su forcer la décision (1-0) face à une équipe monégasque déjà en pleine bourre. Il y a donc de la revanche dans l’air, si l’on en croit notamment les propos de Shabani Nonda, qui n’a pas perdu la mémoire en route.
Ludovic Giuly, pour sa part, cerne un objectif plus global. «Ces matches de reprise c'est un peu à quitte ou double : soit cela se passe bien, soit on reste un peu en dedans et on manque d'entrain. C'est l'écueil majeur qu'il nous faut éviter, parce que l'ASM joue gros maintenant pour la suite et que tout le monde a envie de continuer sur cette lancée », assure-t-il dans Nice-Matin, en pensant évidemment au sacre final. Face aux Niçois, l’ASM sera au complet. S’ils oublient vite leur dernier faux-pas à domicile, face à Bordeaux (0-1), et s’inspirent plutôt de leur belle réaction au Havre (0-3), les hommes du Rocher devraient rester maîtres chez eux. Malgré un contexte particulier.

Nice comme à la maison
Car un déplacement de Nice à Louis II n’a rien d’un voyage au long cours pour les hommes de Gernot Rohr. Dans un stade qui sera tout acquis (ou quasiment) à leur cause, les partenaires de José Cobos ne se sentiront pas dépaysés. Seul hic : Nice n'a plus gagné depuis six rencontres et n’a surtout plus gagné à l’extérieur depuis huit matches. Rebondir à Louis II dans ces conditions… «A l'aller, nous avions su les bousculer, se rappelle Eric Roy. Sur un match, nous pouvons faire tomber n'importe quel gros du championnat. A nous de ne pas oublier que ce n'est pas individuellement que nous battrons Monaco, mais collectivement. En équipe».

Bonnes nouvelles : Noé Pamarot, qui souffrait d'une élongation à la cuisse gauche, devrait bien être présent pour ce derby, de même que Yohan Bigné, absent pour cause d’entorse à une cheville depuis la 30e journée. Au complet, il faudra quand même faire trembler l’adversaire, «un onze très séduisant, reprend Roy, avec une défense jeune et rigoureuse, deux récupérateurs efficaces et un quatuor (Rothen, Giuly, Nonda, Prso) qui est ce qui se fait de mieux en France. Seul Lyon peut rivaliser avec ce carré». Les Aiglons y parviendront-ils ?






- Retour -







10e journee de Ligue 1
ven. 18/10/2019 à 20h45


Nice - PSG : 1-4

Résumé » Photos » Vidéo »



  11e journee de Ligue 1
sam. 26/10/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 9.    Brest 14 10 3 5 2 -2
 10.    St-Etienne 14 10 4 2 4 -4
 11.    Nice 13 10 4 1 5 -4
 12.    Rennes 12 10 3 3 4 0
 13.    Amiens 12 10 3 3 4 -2



   8e  sam. 28/09 (20h) Nice - Lille : 1 - 1
   9e  sam. 05/10 (20h) Nantes - Nice : 1 - 0
  ven. 11/10 (15h) Nice - Lausanne : 0 - 0
   10e  ven. 18/10 (20h45) Nice - PSG : 1 - 4
   11e  sam. 26/10 (20h) Strasbourg - Nice
  mer. 30/10 (18h45) Le Mans - Nice
   12e  dim. 03/11 (17h) Nice - Reims