132 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Monaco craque à son tour



Presse :

Monaco craque à son tour
Football365, le 06/04/2003 à 23h24

Dimanche soir, Monaco avait l’occasion de dépasser Lyon et de prendre trois points d’avance sur Marseille. Mais les hommes de Didier Deschamps sont tombés dans le piège tendu par les Niçois, vainqueurs (1-0) en contre. Un coup dur dans la course au titre.

Samedi à Gerland, à sept minutes de la fin match entre Lyon et Le Havre, les Gones, tenus en échec par les Normands, pensaient perdre du terrain dans la course au titre. Moyens, les hommes de Paul Le Guen avaient su arracher un succès qui les plaçait en tête provisoirement. Mais le provisoire dure pour Lyon, car ni Marseille battu à domicile par Guingamp (2-0), ni Monaco, 24 heures plus tard, n’ont su reprendre les devants. Les Asémistes avaient pourtant toutes les cartes en mains. Face à une équipe niçoise en perte de vitesse en 2003, les coéquipiers de Ludovic Giuly devaient prendre les commandes du championnat. Mais Gernot Rohr ne l’entendait pas de cette oreille. Cette semaine il nous avait déclaré : « Il y a une place à prendre sur la Côte d’Azur. Entre Cannes en déclin et Monaco en difficulté, l’avenir appartient à Nice. Nous avons réussi à remporter le match aller, nous allons essayer de faire la même chose au match retour. Nous allons tenter de jouer le rôle de trouble-fête dans la course au titre. » Promesse tenue.

Le technicien allemand décide de se passer des services d’un Kaba Diawara atone depuis le 15 janvier. Rohr ne choisit pas un attaquant style Mionnet ou Bakari pour le remplacer, mais le géant Sammy Traoré. Nice a en effet prévu de bloquer les attaquants monégasques, fermant les côtés, bétonnant l’axe cen,tral. Devant, le pauvre Cherrad doit se débrouiller tout seul. Face à cette organisation ultra-défensive, les Monégasques s’empêtrent, incapables de mettre en place leur jeu. Les nerfs sont à fleurs de peau, les mauvais coups se succèdent de part et d’autres, bref ça sent le derby... au niveau du tacle. Au niveau du jeu, c’est moins ça. On file en effet vers un score nul et vierge quand, après 65 minutes de jeu, on se rend compte que les gardiens n’ont pas eu un tir cadré à stopper. C’est à ce moment que Rothen inquiète enfin Grégorini sur coup-franc. C’est aussi à ce moment là que Kaba Diawara entre en jeu à la place d’un Cherrad qui a peu vu le ballon.

Son passage sur le banc de touche n’a pas plu au joueur prêté par le PSG. Il le dira ensuite, il a suffisamment ciré le banc au cours de ses nombreux changements de clubs. En tout cas, l’envie est là. Et quand Pitau d’un joli service croisé le trouve côté gauche, Diawara ne tergiverse pas. Oublié les 734 minutes d’attente, le onzième but de sa saison est pour tout de suite. Flavio Roma, qui n’a toujours rien eu à faire est lobé magistralement par l’attaquant niçois qui a parfaitement analysé le positionnement du portier italien. Le ballon finit au fond (78eme). Une frappe cadrée, un but, après Bordeaux et Darcheville, voilà Nice et Diawara qui prennent trois points à Monaco. L’ASM, comme Marseille, craque pour la deuxième fois consécutive à domicile. Didier Deschamps est déçu, comme ses joueurs. Les sourires, dimanche soir, sont sur les visages niçois. Mais aussi sur ceux des Lyonnais.

Dans les coulisses du stade Louis II

- Depuis le 15 janvier, Kaba Diawara n’avait plus marqué , soit près de 720 minutes d’attente. Remplaçant, il ne lui a fallu que 14 minutes après son entrée en jeu pour marquer son 11eme but de la saison.

- Nice comme à la maison. Quand ils accueillent Marseille et Nice, les Monégasques semblent jouer à l’extérieur. A la fin du match, le stade Louis II a même chanté « on a gagné. »

- Avant ce match, Gernot Rohr avait donné une interview à Football365.fr.. Il avait déclaré : « Nous sommes confiants et déterminés. Nous avons réussi à remporter le match aller, nous allons essayer de faire la même chose au match retour. Nous allons tenter de jouer le rôle de trouble-fête dans la course au titre. »

Olivier DE LOS BUEIS
© Football365






- Retour -







Match Amical
ven. 11/10/2019 à 15h


Nice - Lausanne : 0-0





  10e journee de Ligue 1
ven. 18/10/2019 à 20h45



Pts J V N D Diff
 6.    Reims 14 9 4 2 3 +4
 7.    Montpellier 14 9 4 2 3 +2
 8.    Nice 13 9 4 1 4 -1
 9.    Marseille 13 9 3 4 2 -1
 10.    Rennes 12 9 3 3 3 +1



   7e  mar. 24/09 (21h) Monaco - Nice : 3 - 1
   8e  sam. 28/09 (20h) Nice - Lille : 1 - 1
   9e  sam. 05/10 (20h) Nantes - Nice : 1 - 0
  ven. 11/10 (15h) Nice - Lausanne : 0 - 0
   10e  ven. 18/10 (20h45) Nice - PSG
   11e  sam. 26/10 (20h) Strasbourg - Nice
  mer. 30/10 (18h45) Le Mans - Nice