77 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Nice : chasse ouverte



Presse :

Nice : chasse ouverte
Nice-Matin, le 21/04/2003 à 09h59

Les Niçois ont deux semaines pour préparer la venue de Sedan au Ray. Une victoire sur les Sangliers et l'Europe (d'abord l'Intertoto) pourrait se situer à portée de crampons...

Gernot Rohr a de bons souvenirs au stade de la route de Lorient. Joueur, en 84, il y était venu chercher le titre de champion avec les Girondins, vainqueurs 2-0 sur des buts de Lacombe et Dieter Muller. Samedi soir, son coaching (les rentrées d'Ayeli et Mionnet à la 65e) a aidé le Gym à arracher un nul qui laisse ouverte la porte au rêve européen. Le 3 mai, Le Gym (7e, 53 points), recevra Sedan, pendant que Sochaux (5e, 54 pts) se rendra à Troyes, Auxerre (6e, 54 pts) à Bordeaux et Nantes (8e, 53 pts) à Montpellier. L'entraineur ne se laissera pas griser pour autant. « L'Europe que nous visons, c'est-à-dire l'Intertoto, est encore loin pour le petit promu que nous sommes. Sauf si nous battons Sedan. Mais ce ne sera pas une partie de plaisir. Sedan lutte pour son maintien et vient de battre Troyes 4-0 ».

A quatre journées de la fin, petit rappel du règlement :

Les trois premiers seront qualifiés en Ligue des champions. Le Gym, réaliste, préfère ne pas y penser.

Le quatrième (actuellement Bordeaux, 57 pts) accédera à la coupe de l'UEFA. Pour Nice, la barre parait encore un peu haute. La cinquième place peut également être synonyme d'UEFA, mais il s'agit d'une hypothèse compliquée... et très incertaine. Il faudrait, pour cela, que le vainqueur et le finaliste de la coupe de la Ligue (Monaco-Sochaux) terminent ensemble dans les quatre premiers, ou que le vainqueur de la Coupe de France soit dans les quatre premiers.

Ensuite, la coupe Intertoto offrira trois strapontins.

En résumant : si Nice bat Sedan, l'Intertoto sera plus proche que jamais, la 5e place à portée de vue, et mieux pour les plus optimistes...

Dur de faire le jeu
Une soirée en Bretagne au bilan assez paradoxal ; d'un côté, un sentiment chez les Aiglons d'être passé à côté d'une troisième victoire d'affilée. Sans l'égalisation rapide et évitable signée Delaye (frappe relâchée par Grégorini), après l'ouverture du score de Bigné, il est vrai que Rennes aurait pu se laisser gagner par la « gamberge » et aurait eu l'obligation de se découvrir. D'un autre côté, le Gym, peut-être légèrement émoussé après Monaco et Auxerre, a été parfois malmené face aux enchainements rennais. Difficile de reproduire tous les samedis l'intensité du match contre Auxerre...

Eric Roy analyse : « Rennes nous a attendus dans son camp, pour essayer de placer des contres. Ils ont des joueurs de qualité, rapides et techniques. Ils ont essayé de nous prendre à notre propre jeu. On aurait pu, aussi, décider de les attendre et refuser le jeu. Mais on avait l'espoir d'empocher les trois points et on a joué en fonction. Ce qui est très positif, c'est d'avoir continué à construire pour aboutir à l'égalisation superbe de Cédric (Mionnet) ».

Il y a fort à parier que Sedan ne viendra pas non plus dans l'idée de faire le jeu au Ray. Avec l'aide de son public (encore une sacrée soirée en perspective...), ce sera au Gym de contourner sa difficulté d'être à 100 % face aux mal classés.

Les quinze jours de coupure peuvent servir à recharger les batteries. Un match amical devrait être organisé lundi prochain au Ray, peut-être contre Eindhoven.

Cohen : rendez-vous avec Perpère
En ce week-end pascal, Gernot Rohr a accordé trois jours en famille à ses joueurs ; la reprise de l'entrainement aura lieu mercredi après-midi. Le président Maurice Cohen, lui, continue ses démarches en vue de préparer la saison prochaine. Il a rendez-vous « dans les prochains jours » avec Laurent Perpère, le président du PSG, pour évoquer le cas Kaba Diawara, prêté au Gym cette saison (le joueur doit aussi rencontrer dans la capitale les dirigeants parisiens). Maurice Cohen en profite pour démentir la rumeur au sujet d'une possible venue du Lensois Dagui Bakari (le frère d'Oumar), peu utilisé par Joel Muller cette saison. « Concernant Bakari, le président Martel souhaite réaliser un transfert, ce n'est absolument pas dans nos moyens ».

Et Maurice Cohen de rappeler que l'OGCN sera encore « très certainement », interdit de recrutement onéreux par la DNCG. « Il ne faut pas oublier d'où l'on vient, note le président. « Pour construire un grand club à Nice, il faudra du temps, du travail et de la patience ». Maurice Cohen évoque un « contrôle fiscal », portant sur la période 98 - 2002, dont le résultat est attendu par le club. Et qui pourrait couter son pesant d'euros..

« Pour recruter, on pourra trouver des arrangements pour des sommes peu élevées. Par exemple, les négociations pour Meslin, avec Rennes, sont bien avancées, et l'espoir existe pour Bigné. Mais les gros transferts, ce ne sera pas dans nos cordes »

« Nos actionnaires sont des entrepreneurs locaux. Nous allons ouvrir le capital, mais je ne pense pas que cela rapportera des sommes énormes », estime le président. « Jouer l'Europe serait une formidable récompense pour les joueurs et pour le club. Mais sur le plan financier, l'UEFA ne garantit aucune rentrée. Vous pouvez juste négocier individuellement les droits télés, si vous tombez sur un gros d'Europe, ce qui n'a rien de sur », conclut Maurice Cohen.

F. PATURLE
Lundi 21 Avril 2003
Tous droits réservés - © Nice-Matin






- Retour -







10e journee de Ligue 1
ven. 18/10/2019 à 20h45


Nice - PSG : 1-4

Résumé » Photos » Vidéo »



  11e journee de Ligue 1
sam. 26/10/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 9.    Brest 14 10 3 5 2 -2
 10.    St-Etienne 14 10 4 2 4 -4
 11.    Nice 13 10 4 1 5 -4
 12.    Rennes 12 10 3 3 4 0
 13.    Amiens 12 10 3 3 4 -2



   8e  sam. 28/09 (20h) Nice - Lille : 1 - 1
   9e  sam. 05/10 (20h) Nantes - Nice : 1 - 0
  ven. 11/10 (15h) Nice - Lausanne : 0 - 0
   10e  ven. 18/10 (20h45) Nice - PSG : 1 - 4
   11e  sam. 26/10 (20h) Strasbourg - Nice
  mer. 30/10 (18h45) Le Mans - Nice
   12e  dim. 03/11 (17h) Nice - Reims