118 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Nice a de l'avenir



Presse :

Nice a de l'avenir
Eurosport, le 02/12/2012 à 11h20

La méthode Claude Puel a été adoptée à Nice. Avec sa jeunesse dorée et son duo redoutable d'attaquants, les Aiglons, à quatre points du podium, peuvent voir venir.

DISCIPLINE COLLECTIVE : LA PATTE PUEL

Il l'a montré à Lille et Lyon : Puel est un pragmatique. Il aime la discipline et la rigueur collective. A Nice, au sein d'un vestiaire sans doute beaucoup moins miné que celui de l'OL par les fortes personnalités, sa marge de manoeuvre est sans doute beaucoup moins étroite et la victoire face au PSG témoigne que son groupe adhère à son discours et à sa méthode. Face à un PSG tiraillé par ses problèmes d'égo et par son individualisme forcené, Nice a fait parler sa générosité et sa cohérence collective. En première mi-temps, les Azuréens ont exercé un pressing collectif intense et ordonné qui a porté ses fruits. "On savait qu'il fallait un gros investissement dans l'esprit, la qualité. La victoire est méritée", s'est félicité Puel en conférence de presse.

"On a mis plus de coeur", a pour sa part résumé Jérémy Pied. "On veut continuer et on aura beaucoup plus d'humilité à Troyes." La méthode Puel, c'est aussi cela : ne pas se croire plus beau qu'on ne l'est. Les Niçois se sont attachés à éteindre tout début d'euphorie malgré la leçon de collectif infligée à Paris. "L'ambition, elle est au niveau du jeu. Le but n'est pas de flamber, on ne veut pas faire un coup", a rappelé le coach des Niçois. Huitièmes à quatre points de Paris et du podium, les Aiglons peuvent nourrir quelques ambitions légitimes.

UNE JEUNESSE DOREE

Pied, Kolodziejczak, Eysseric, Bosetti, Traoré, Palun : des hommes de base du système Puel qui n'ont pas encore atteint les 25 ans. L'ancien coach de l'OL fait confiance aux jeunes qui le lui rendent bien. "J'espère que notre génération va marquer l'histoire de l'OGC Nice", lançait Jérémy Pied dans le programme de présentation du match face à Paris. Puel a su relancer des espoirs barrés dans des clubs plus huppés (Pied ou Kolodziejczak) et leur trouver un environnement plus adapté à leur épanouissement. Prêté par Monaco, Eysseric, 20 ans à peine, symbolise cette jeunesse dorée. C'est lui qui a offert la victoire à Nice face à l'ogre parisien. Ces jeunes "ont du caractère", selon les mots de Claude Puel. Avec eux, les Aiglons peuvent envisager le futur sereinement.

BAUTHEAC-CVITANICH : UN DUO EN OR

Pour bonifier un collectif rigoureux, il faut des joueurs de talent. Eric Bauthéac et Dario Cvitanich sont de cette trempe. Le premier a inscrit un but et délivré une passe décisive, le second a empoisonné la vie de la défense du PSG par son impact physique, sa couverture de balle et ses dribbles. "Dario a fait un super match. Il a joué un très, très bon niveau. Il a toujours été disponible, costaud dans les duels. Il fait la différence balle au pied", note un Claude Puel qui n'aime pourtant pas s'attarder sur les prestations individuelles de ses joueurs. Avec six buts et deux passes décisives en 12 matches de L1, l'Argentin s'impose comme l'une des bonnes pioches du mercato de L1.

Le championnat de France connaissait Eric Bauthéac mais ne l'avait jamais vu à de telles hauteurs. L'ancien Dijonnais a une explication très claire sur sa progression radicale : "Cette année, je suis plus porté vers l'offensive. Kolodziejczak derrière fait un boulot énorme, il a un coffre exceptionnel. Je me projette plus et défends moins car il peut faire les efforts derrière." Résultat, déjà cinq buts et trois passes pour celui qui n'avait pas été conservé par le centre de formation de Saint-Etienne. Comme beaucoup de ses équipiers, Bauthéac a des choses à prouver et du talent plein les pattes. Nice en profite.

Martin MOSNIER
Eurosport







- Retour -







16e journee de Ligue 1
mer. 04/12/2019 à 19h


St-Etienne - Nice : 4-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  17e journee de Ligue 1
sam. 07/12/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 12.    Brest 21 16 5 6 5 +2
 13.    Monaco 21 15 6 3 6 -2
 14.    Nice 20 16 6 2 8 -5
 15.    Strasbourg 18 16 5 3 8 -5
 16.    Dijon 16 16 4 4 8 -7



   13e  ven. 08/11 (20h45) Nice - Bordeaux : 1 - 1
   14e  sam. 23/11 (17h30) Lyon - Nice : 2 - 1
   15e  sam. 30/11 (20h) Nice - Angers : 3 - 1
   16e  mer. 04/12 (19h) St-Etienne - Nice : 4 - 1
   17e  sam. 07/12 (20h) Nice - Metz
   18e  sam. 14/12 (20h) Brest - Nice
   19e  sam. 21/12 (20h) Nice - Toulouse