112 connectés
Accueil > Multimedia > Interviews > Mendy : «On savait qu’ils pouvaient disjoncter !»



Interviews :

Mendy : «On savait qu’ils pouvaient disjoncter !»
Sport24, le 16/03/2014 à 13h47

Le milieu de terrain de l’OGC Nice Nampalys Mendy se montrait satisfait à tout point de vue au terme de la victoire de son équipe face à Bastia (2-0).

- Nampalys, l’ouverture du score dès la 5e minute a-t-elle rendu ce match plus facile pour votre équipe ?
Oui, c’est vrai qu’en marquant rapidement, on s’est rendu le match facile… Et ça l’était d’autant plus qu’ils se sont retrouvé réduits à dix. On savait que c’était une équipe qui pouvait rapidement disjoncter. On a mis l’accent là-dessus et ça nous a plutôt bien réussis.

- C’est vrai qu’on a senti beaucoup de tension en première mi-temps…
On savait que les Bastiais étaient agressifs mais qu’ils pouvaient aussi l’être dans le mauvais sens. On a appuyé sur ça, on savait qu’il fallait les provoquer… Et ça a plutôt bien fonctionné. En première mi-temps, il y avait plus de pauses que de jeu. De quoi est partie cette tension sur le terrain ? Je ne sais pas. Je crois que c’est parti d’une faute sur Neal Maupay qui n’a pas été sifflée. À partir de là, tout le monde s’est un peu énervé. C’est vrai qu’on a senti beaucoup de nervosité de la part de l’équipe de Bastia.

- Fabrice Abriel étant sorti sur blessure et Didier Digard étant blessé, Claude Puel a fait rentrer le tout jeune Albert Rafetraniaina à vos côtés. Comment avez-vous jugé sa prestation dans ce contexte un peu tendu ?
Pour lui, ça s’est bien passé. Il était calme et plutôt serein. J’ai même été un peu surpris de le trouver aussi à l’aise. Dès son premier ballon il a été percuté par Cahuzac et on a dû lui faire un bandage sur la tête mais cela ne l’a pas perturbé. Il faut dire qu’il a l’habitude à l’entraînement (rires).

- Après les mauvaises prestations à domicile face à Nantes et Toulouse, on a l’impression qu’il y avait vraiment du mieux face à Bastia…
Oui, on a été plus calme et on a essayé de poser le jeu. D’habitude, on se précipite trop. Là, on a été plus posé et on a eu davantage de mouvements. C’est aussi pour cela qu’on a réussi à les faire déjouer.

- L’OGC Nice désormais 10e au classement. Pouvez-vous commencer à souffler au niveau du maintien ?
Sachant que derrière les équipes avancent, cette deuxième victoire après celle de Marseille fait effectivement beaucoup de bien. On va essayer de continuer sur cette lancée.

- En tout cas, il était important d’engranger des points avant le gros calendrier qui vous attend dans les semaines à venir…
C’était effectivement important ! Contre Bastia, on savait que l’on jouait contre un concurrent direct et qu’il fallait prendre des points. Je pense que c’est bien, y compris pour la confiance, en vue des prochains matches. On va bien savourer cette victoire et dès lundi, on pensera au match de Bordeaux.

Propos recueillis par Fabrice Combes
Sport24







- Retour -







32e journee de Ligue 1
dim. 11/04/2021 à 15h


Nice - Reims : 0-0

Vidéo »



  33e journee de Ligue 1
dim. 18/04/2021 à 20h



Pts J V N D Diff
 7.    Rennes 48 32 13 9 10 +5
 8.    Montpellier 46 32 12 10 10 -1
 9.    Nice 43 32 12 7 13 -1
 10.    Metz 42 32 11 9 12 -2
 11.    Angers 41 31 11 8 12 -10



   29e  dim. 14/03 (15h) Lorient - Nice : 1 - 1
   30e  sam. 20/03 (17h) Nice - Marseille : 3 - 0
   31e  dim. 04/04 (15h) Nantes - Nice : 1 - 2
   32e  dim. 11/04 (15h) Nice - Reims : 0 - 0
   33e  dim. 18/04 (20h) Dijon - Nice
   34e  dim. 25/04 (20h) Nice - Montpellier
   35e  dim. 02/05 (20h) Lille - Nice