58 connectés
Accueil > Multimedia > Interviews > Olivier Echouafni : « Nous sommes frustrés... »



Interviews :

Olivier Echouafni : « Nous sommes frustrés... »
Le Republicain Lorrain, le 16/12/2005 à 11h37

Nice aurait pu aborder son déplacement à Metz nanti d'une avance plus confortable... Pour Olivier Echouafni, milieu de terrain, la treizième place des Niçois ne reflète pas la valeur de l'équipe entraînée par Frédéric Antonetti.

- Olivier Echouafni, Frédéric Antonetti a pris la succession de Gernot Rohr à la tête de l'équipe de Nice. Quel entraîneur avez-vous découvert ?

"C'est quelqu'un de très perfectionniste, un homme déterminé, passionné par son travail. Il est arrivé avec un projet à long terme, avec un vécu qui fait de lui un entraîneur respecté."

- Durant les six mois qui ont suivi son arrivée, Nice a éprouvé beaucoup de difficultés à se montrer constant. Une explication ?

"C'est vrai, nous avons des résultats en dents de scie. Quant à savoir pourquoi... Peut-être l'arrivée d'un nouvel entraîneur? La mise en place d'un nouveau système de jeu demande parfois du temps. Il faut aussi souligner la présence de nombreux jeunes dans le groupe. On ne peut pas leur demander de miracle du jour au lendemain. Enfin, notre manque d'efficacité offensive nous a coûté quelques points. C'est un domaine dans lequel nous devrons progresser si nous voulons aller plus loin."

- Quatre défaites au stade du Ray contre deux, seulement, à l'extérieur. Pourquoi les Niçois semblent-ils plus à l'aise loin de leurs bases ?

"A domicile, les résultats ont fait que nous avons peu à peu perdu confiance; on jouait avec la peur de mal faire. Ce qui n'est pas le cas lorsque nous nous déplaçons. Là, nous avons des certitudes. Notre défaite à Lille (4-0) était un accident de parcours, celle de Rennes (1-0), nous ne la méritions pas. Nous nous sommes créé beaucoup d'occasions, plus qu'eux en tout cas. Mais pour revenir sur nos prestations à domicile, les choses s'améliorent. Contre Lyon (1-1), nous avons peut-être livré ce match référence qui nous manquait pour nous rassurer. Deux semaines plus tard, on battait Ajaccio (1-0)..."

- Cette victoire est arrivée au bon moment, juste après une défaite à Rennes...

"Elle nous a fait beaucoup de bien mentalement. Nos prestations étaient meilleures depuis un certain temps, mais elles n'étaient pas souvent récompensées. Alors là, oui, même si nous ne l'avons emporté que d'un but, nous avons savouré cette victoire. D'autant plus qu'elle nous soulage au niveau du classement. On laisse Ajaccio, le premier relégable, à dix points."

- Finalement, à l'heure de la trêve, Nice s'en sort plutôt bien...

"C'est vrai, il y a pire... Il n'empêche: nous sommes frustrés. On se dit que notre treizième place ne reflète pas notre valeur réelle. Si nous avions six ou sept points de plus, il n'y aurait rien à redire. L'arbitrage ne nous a pas toujours été favorable, contre Sochaux notamment; et nous aurions pu revenir de Nancy, Lens, ou encore de Strasbourg avec autre chose qu'un match nul..."

- Vous aller disputer votre dernier match aller à l'extérieur, sur le terrain de la lanterne rouge. Comment appréhendez-vous ce rendez-vous ?

"Metz n'a pas perdu depuis cinq matches. Tout ça après les moments difficiles qu'il a connus en début de parcours... Nous n'allons pas venir la fleur au fusil."

Cédric Brout
Le Republicain Lorrain







- Retour -






38e journee de Ligue 1
sam. 21/05/2022 à 21h


Reims - Nice : 2-3

Résumé » Vidéo »



Saison terminée, rendez-vous pour la saison 2022/2023



Pts J V N D Diff
 3.    Monaco 69 38 20 9 9 +25
 4.    Rennes 66 38 20 6 12 +42
 5.    Nice 66 38 20 7 11 +16
 6.    Strasbourg 63 38 17 12 9 +17
 7.    Lens 62 38 17 11 10 +14



   33e  mer. 20/04 (19h) Monaco - Nice : 1 - 0
   34e  dim. 24/04 (15h) Nice - Troyes : 1 - 0
   35e  dim. 01/05 (17h05) Bordeaux - Nice : 0 - 1
  sam. 07/05 (21h) Nice - Nantes : 0 - 1
   36e  mer. 11/05 (19h) Nice - St-Etienne : 4 - 2
   37e  sam. 14/05 (21h) Nice - Lille : 1 - 3
   38e  sam. 21/05 (21h) Reims - Nice : 2 - 3