172 connectés
Accueil > Multimedia > Interviews > Varrault : «Les perspectives de l'OGC Nice sont plutôt réjouissantes »


Interviews :

Varrault : «Les perspectives de l'OGC Nice sont plutôt réjouissantes »
Les Nouvelles Niçoises, le 16/03/2006 à 19h12

Plus ancien Niçois de l'équipe avec Damien Grégorini, Cédric Varrault, qui a succédé en début de saison à José Cobos comme capitaine des troupes niçoises, est l'un des symboles du club azuréen mais aussi l'un de ses joueurs majeurs. Il revient sur la remarquable saison des Niçois et évoque aussi son avenir, qui ne laisse personne indifférent à Nice comme du côté de certains clubs de l'élite.

- Le Gym réalise-t-il un parcours qui va bien au-delà de vos espérances de début de saison ?
Très honnêtement, non. On savait, après notre préparation de début de saison, que l'on avait les qualités pour réaliser quelque chose d'intéressant. Il fallait simplement que les choses se mettent en place. Le club a vécu un été agité avec l'arrivée d'un nouvel entraîneur, qui a mis en place sa méthode d'organisation et de jeu. Il fallait assimiler tout cela et ne pas douter de nos qualités. C'est ce que nous avons fait.

- Comment avez-vous fait pour ne pas douter, après les couacs survenus à Lille mais aussi à Metz en championnat, ou bien lorsque l'équipe avait du mal à s'imposer en domicile lors de la première partie de saison ?
On a connu quelques travers. Mais nous n'avons jamais été ridicules dans le jeu. C'est ça qui nous a permis de rester éveillés sur nos capacités. On s'est réfugiés dans le travail, comme l'a dit le coach à un moment. Les bases de notre jeu ont toujours été en place. Il fallait simplement retrouver l'efficacité. D'ailleurs, dès que nous l'avons retrouvée, Nice a décollé.

- Le Gym a réalisé un début d'année remarquable au niveau des résultats. Est-ce la meilleure période du club que vous êtes en train de vivre ?
C'est la meilleure avec notre première partie de saison l'année où nous sommes remontés en L1. Nous avions été leaders du championnat pendant quelques semaines. C'était fantastique même si nous étions en surrégime.

- La qualité de jeu n'a pourtant rien à voir avec celle des années précédentes ?
C'est la patte de notre nouvel entraîneur. C'est indiscutablement un plus, même s'il ne faut pas non plus condamner tout ce qui avait été fait avant. Mais il est évident que nous avons tous beaucoup progressé depuis le début de l'année.

- Physiquement, l'équipe semble en tout cas à l'abri des baisses de régime des précédentes saisons ?
C'est vrai, et je ne saurais pas trop vous expliquer pourquoi. Je dirai simplement que nous avons effectué l'été dernier une préparation plus longue et donc plus intense que par le passé. Nous n'avions pas de coupe Intertoto à préparer, contrairement aux deux saisons précédentes. Ceci explique peut-être cela.

- Le club a-t-il franchi un nouveau palier cette saison ?
Cela me semble indiscutable. Le club a connu une troisième saison difficile avant de repartir sur de nouvelles bases l'été dernier. On se doutait bien de toute manière que les dirigeants voulaient passer à autre chose et éviter de se battre chaque saison uniquement pour assurer le maintien. Mais d'un autre côté, le club se devait de grandir avant de viser de nouveaux objectifs. Aujourd'hui, le Gym a un vrai projet sportif, qui plus est intéressant. Les perspectives sont donc plutôt réjouissantes même si on sait que tout peut aller très vite dans le football, que ce soit dans un sens ou dans l'autre.

« Nous allons tout faire pour terminer dans les dix premiers du championnat. Nous ne lâcherons rien. »

- Quel constat faites-vous de votre saison sur un plan personnel ?
C'est une saison difficile car j'ai été blessé. J'ai manqué deux mois et demi de compétition. Mais je suis bien revenu et je continue depuis à progresser, que ce soit à droite ou à gauche. Même si ma préférence, tout le monde le sait, est de jouer à droite.

- Que vous inspire votre statut de capitaine ?
C'est une vraie reconnaissance. Je suis extrêmement fier de la confiance que m'a apportée le coach, mais aussi les dirigeants. J'ai tout connu à Nice depuis quelques années. Les bons comme les mauvais moments. J'ai été surpris d'avoir ce brassard. Mais mon statut d'ancien niçois a sans doute plaidé en ma faveur. Même si mon statut de joueur a sans doute aussi changé.

- La prochaine finale de la coupe de la Ligue, le 22 avril prochain contre Nancy, occupe-t-elle déjà votre esprit ?
Bien sûr que l'on y pense. Mais nous ne négligeons pas pour autant le championnat. On sait que rien n'est gagné. Et si on veut jouer une coupe d'Europe la saison prochaine, on a la chance de pouvoir encore l'obtenir soit par une victoire en coupe de la ligue, soit par le championnat. On a donc tout intérêt à jouer à fond les deux tableaux même si le moyen le plus simple pour nous est de gagner cette finale. Mais malgré cela, nous allons tout faire pour terminer dans les dix premiers du championnat. Nous ne lâcherons rien.

- Nice part-il favori de cette finale ?
Pour moi, c'est du 50-50. Tout comme nous, Nancy est l'une des équipes en forme depuis le début de l'année. Ce ne sera pas facile. Nous les rencontrerons bientôt en championnat à domicile. Ce sera un test très intéressant, même si l'environnement nous sera favorable puisque nous jouerons à domicile.

« Les dirigeants aimeraient encore me prolonger. On verra cela en fin de saison. »

- Vous êtes sous contrat à Nice jusqu'en juin 2008. Votre avenir passe-t-il forcément par l'OGC Nice ?
Je ferai un point sur ma situation en fin de saison. Je sais que des clubs me suivent. Mais pour le moment, je n'ai pas encore pris de décision, comme bon nombre de mes coéquipiers d'ailleurs. Nous avons tous des ambitions sportives légitimes. Maintenant, si on peut les réaliser à Nice, ce serait fantastique. Tour dépend de ce qui se passera dans les prochaines semaines. Il est clair que le fait de jouer une coupe d'Europe la saison prochaine pourrait être quelque chose d'important pour le club, comme pour les joueurs. Cela pourrait donner encore plus l'envie de rester.

- Les dirigeants niçois envisageraient en tout cas de prolonger à nouveau votre contrat…
C'est ce qu'ils m'ont dit récemment. On verra. Je suis ouvert à tout. On discutera de cela en temps voulu.

- La fin de saison qui s'annonce est en tout cas terriblement excitante…
C'est vrai que nous sommes dans le bon wagon en championnat. Et puis il y a cette finale, que tout le monde aurait envie de jouer. L'OGC Nice offre aujourd'hui un très beau visage à la fois sur le plan du jeu et sur le plan des résultats. C'est une vraie fierté.






- Retour -






7e journee de Ligue 1
mer. 22/09/2021 à 21h


Lorient - Nice : 1-0

Vidéo »



  8e journee de Ligue 1
sam. 25/09/2021 à 17h



Pts J V N D Diff
 5.    Lorient 12 7 3 3 1 +1
 6.    Lyon 11 7 3 2 2 +1
 7.    Nice
10 6 3 2 1 +9
 8.    Nantes 10 7 3 1 3 +3
 9.    Strasbourg 10 7 3 1 3 0



   4e  sam. 28/08 (17h) Nice - Bordeaux : 4 - 0
   5e  dim. 12/09 (17h) Nantes - Nice : 0 - 2
   6e  dim. 19/09 (13h) Nice - Monaco : 2 - 2
   7e  mer. 22/09 (21h) Lorient - Nice : 1 - 0
   8e  sam. 25/09 (17h) St-Etienne - Nice
   9e  sam. 02/10 (21h) Nice - Brest
   10e  dim. 17/10 (13h) Troyes - Nice