173 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Passe d'armes entre actionnaires à la tête de l'OGC Nice



Presse :

Passe d'armes entre actionnaires à la tête de l'OGC Nice
Le Monde, le 24/05/2007 à 10h48

Le torchon brûle entre les actionnaires de l'OGC Nice. Il y a deux semaines, Franck Giudicelli, vice-président du club chargé depuis janvier du secteur sportif, portait plainte contre X... pour "escroquerie et abus de confiance". Depuis, le parquet de Nice a ouvert une enquête préliminaire. Actionnaire minoritaire à hauteur de 27 %, Franck Giudicelli soupçonne des irrégularités dans les transferts de l'ex-Lillois Matt Moussilou et du Brésilien Ederson. "Je suis certain qu'il y a eu des malversations et qu'elles desservent le club", explique au Monde Franck Giudicelli.

A 32 ans, l'ancien directeur du casino de Besançon ne cache pas qu'il souhaite devenir l'actionnaire principal du club. Cette saison, l'équipe a assuré de justesse son maintien en Ligue 1 (17e avant la dernière journée, samedi 26 mai) et affiche un déficit qui avoisinerait les 2 millions d'euros.

Le président du club, Maurice Cohen, et l'actionnaire majoritaire, Gilbert Stellardo, accusent Franck Giudicelli de vouloir déstabiliser le club. "La SAS (Société anonyme à objet sportif), directement soupçonnée et accusée de malversations dans les transferts de Matt Moussilou et Honorato Campos Ederson, tient à montrer son indignation face à cette nouvelle tentative de déstabilisation dans une période charnière et cruciale pour le club, indiquait lundi 7 mai la direction de l'OGC Nice dans un communiqué. L'ensemble des administrateurs du club attend de la justice (...) le plus rapidement possible la vérité sur les dossiers mis en cause afin de pouvoir mettre hors d'état de nuire Franck Giudicelli, ainsi que tous ceux qui ont porté atteinte à l'image du club."

Il y a deux mois, l'actionnaire minoritaire avait demandé à ce qu'un audit sur la valorisation du club soit réalisé. Lors de sa réunion du 24 avril, le conseil d'administration de la SASP OGC Nice Côte d'Azur avait accepté son principe, mais en posant un certain nombre de conditions : "Les auditeurs devront fournir au préalable une lettre de confidentialité sur tout ce qui leur sera communiqué, y compris par rapport à tous les administrateurs, dont Monsieur Franck Giudicelli." Trois jours plus tard, lors d'une conférence de presse, Maurice Cohen déclarait attendre "avec sérénité cette enquête" et être "très heureux que l'on puisse purger enfin le club de toutes ces affaires".

L'audit devait débuter le 14 mai. Mais lorsque les consultants des cabinets GMCO et Finindev se sont présentés dans les locaux du club, le lundi 14 mai, le président de l'OGC Nice les a informés que leur mission ne pouvait avoir lieu "aux dates convenues initialement" en raison de la plainte déposée par M. Giudicelli.

Lors de sa conférence de presse, M. Cohen a également assuré que le transfert de Matt Moussilou était "d'une limpidité biblique". M. Giudicelli ne partage pas cette analyse. L'attaquant a été transféré de Lille à Nice à la fin de la saison 2005-2006, avant d'être prêté à Saint-Etienne à partir de janvier 2007. Selon M. Giudicelli, le montant de la transaction était de 4 millions d'euros sur quatre ans. Fixée à 430 000 euros, la commission de l'agent du joueur aurait été versée en une seule fois alors que, sur un contrat de quatre ans, elle aurait dû être réglée en quatre fois. Pour M. Giudicelli, le versement en une fois de ladite commission cache des rétrocommissions via des comptes "offshore".

Concernant le transfert d'Ederson, toujours en contrat avec l'OGC Nice, le montage apparaît complexe. Le milieu de terrain brésilien est arrivé sur la Côte d'Azur en janvier 2005, prêté par le club brésilien de Juventude. Mais le transfert définitif du joueur a été réalisé en avril 2006 avec le RS Futebol Clube, une école de foot privée basée à Porto Alegre. Créée en 2003, elle est présidée par un ancien joueur brésilien, Paulo Cesar Carpegiani.

La convention financière sur le transfert du joueur passée le 26 avril 2006 précise que "les droits fédératifs d'Ederson Honorato Campos appartiennent au Club de RS Futebol Clube". Le document, dont Le Monde s'est procuré une copie, stipule que "l'OGC Nice s'engage à acheter au RS Futebol Club les droits fédératifs du joueur correspondant à la somme de 1 800 000 euros". Selon l'échéancier, le club azuréen doit encore verser 700 000 euros le 1er août 2007.

La convention indique également que l'OGC Nice devra céder le joueur s'il reçoit une offre d'un montant de "12 millions d'euros" de la part d'un autre club et que "le RS Futebol Club percevra 50 % de l'indemnité de mutation réglée à la SASP OGC Nice Côte d'Azur par le club acquéreur".

Maurice Cohen affirme, lui, que le joueur brésilien appartient à 100 % à l'OGC Nice. Dans sa conférence de presse du 27 avril, il a cependant précisé que le RS Futebol Club l'avait averti en avril avoir cédé ses droits sur le joueur... "à un club uruguayen".

Au parquet de Nice, on précise que "l'enquête ne fait que commencer" et que, par conséquent, "il est encore un peu tôt pour apporter des réponses". "Ce n'est pas la première fois qu'il y a des problèmes avec l'OGC Nice", y commente-t-on.

Stéphane Mandard
Le Monde







- Retour -







31e journee de Ligue 1
dim. 04/04/2021 à 15h


Nantes - Nice : 1-2

Résumé » Vidéo »



  32e journee de Ligue 1
dim. 11/04/2021 à 15h



Pts J V N D Diff
 7.    Montpellier 46 32 12 10 10 -1
 8.    Rennes 45 31 12 9 10 +4
 9.    Nice 42 31 12 6 13 -1
 10.    Metz 42 32 11 9 12 -2
 11.    Angers 41 31 11 8 12 -10



  lun. 08/03 (21h) Nice - Monaco : 0 - 2
   29e  dim. 14/03 (15h) Lorient - Nice : 1 - 1
   30e  sam. 20/03 (17h) Nice - Marseille : 3 - 0
   31e  dim. 04/04 (15h) Nantes - Nice : 1 - 2
   32e  dim. 11/04 (15h) Nice - Reims
   33e  dim. 18/04 (20h) Dijon - Nice
   34e  dim. 25/04 (20h) Nice - Montpellier