108 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Le ciel s’abat sur Paris



Presse :

Le ciel s’abat sur Paris
Sport24, le 13/04/2008 à 23h02

Alors qu’il menait 2-1 à dix minutes du coup de sifflet final contre Nice, le PSG a craqué en toute fin de match sous des trombes d’eau (2-3). Une défaite qui va faire très mal…

Compte Rendu du match
Strasbourg et Lens ayant été battus samedi, le PSG accueillait ce dimanche Nice avec une pression sur les épaules bien moindre que prévu. Plus convaincant dans le jeu ces derniers temps, le club de la capitale pouvait donc prendre quelque peu ses distances avec la zone rouge. A condition de venir à bout au Parc de Niçois au ralenti mais toujours en course pour une hypothétique place en Coupe UEFA…

Koné glace le Parc
Une rencontre qui démarrait timidement. Hormis deux frappes d’entrée non-cadrées signées Balmont (2e), puis Chantôme (2e), le Parc des Princes assistait à un round d’observation des plus ennuyeux que seul le sauvetage d’Echouafni, d’une main involontaire, sur une frappe de Camara (9e) venait interrompre. Paris avait bien la mainmise sur le ballon mais les offensives franciliennes se révélaient brouillonnes et stériles. Face au bloc niçois très compact, le PSG ne pouvait se permettre de continuer sur ce rythme de sénateur. Luyindula décalait parfaitement Pauleta sur la gauche dont la frappe était tranquillement captée par Lloris (17e) avant que Lloris ne mette en échec l’Aigle des Açores, auteur d’un tir rasant vicieux (24e). La bande à Le Guen semblait pleine de bonnes intentions mais cela manquait cruellement de solutions pour enchainer. En face, le Gym donnait l’impression de pouvoir créer le danger à tout moment. A l’image de ce missile de Balmont qui mettait en grande difficulté Landreau (25e) ou encore cette frappe trop écrasée de ce même Balmont sur un joli service de Koné (26e). Et à force de ne pas parvenir à emballer les débats, Paris se faisait piéger. Sur un bon ballon de Laslandes, Koné fixait Camara et envoyait le cuir dans la lucarne d’un Landreau médusé (36e).

Paris peut s’en vouloir
Trop «gentil» durant les 45 premières minutes, le PSG allait-il enfin faire preuve de détermination ? Bien plus mordants et plus volontaires, les joueurs de la capitale ne doutaient pas longtemps. Sur un caviar de Rothen, Pauleta obligeait Lloris à un arrêt réflexe sur sa ligne. Luyindula avait bien suivi et égalisait d’un tacle rageur (1-1, 50e). Un but qui avait le don de réveiller le Parc et de relancer les Parisiens. Malheureusement, Paris perdait Rothen dans la foulée sur blessure (56e). Résultat, si le PSG poussait, pressait des Niçois en difficulté et qui perdaient des ballons faciles, les occasions n’étaient pas légion. Jusqu’à ce coup de patte de Pauleta sur coup franc qui trouvait la barre transversale de Lloris (64e). Mais le Gym restait diablement dangereux sur chaque petite opportunité à l’image de ce contact litigieux de Clément sur Bamogo (71e) ou de cet obus flottant d’Hellebuyck repoussé à la manière d’un volleyeur par Landreau (74e). Dans la foulée, Hellebuyck, encore lui, remettait malencontreusement sur Pauleta dans la surface qui s’arrachait pour tromper de près Lloris (2-1, 76e). La délivrance pour Paris ? Non car bizarrement, le PSG se mettait à trembler et à s’énerver. Du pain béni pour Nice et surtout Koné qui, après un incroyable raté (82e), enrhumait toute la défense pour venir crucifier Landreau d’un pointu (2-2, 83e). Le club de la capitale se découvrait et prenait l’eau. Ederson s’amusait au milieu de Yepes et Armand avant d’enrouler une frappe imparable pour Landreau (2-3, 86e). Incroyable dénouement pour des Parisiens au plus mal…

Vincent Duchesne
Sport24







- Retour -







32e journee de Ligue 1
dim. 11/04/2021 à 15h


Nice - Reims : 0-0

Vidéo »



  33e journee de Ligue 1
dim. 18/04/2021 à 20h



Pts J V N D Diff
 7.    Rennes 48 32 13 9 10 +5
 8.    Montpellier 46 32 12 10 10 -1
 9.    Nice 43 32 12 7 13 -1
 10.    Metz 42 32 11 9 12 -2
 11.    Angers 41 31 11 8 12 -10



   29e  dim. 14/03 (15h) Lorient - Nice : 1 - 1
   30e  sam. 20/03 (17h) Nice - Marseille : 3 - 0
   31e  dim. 04/04 (15h) Nantes - Nice : 1 - 2
   32e  dim. 11/04 (15h) Nice - Reims : 0 - 0
   33e  dim. 18/04 (20h) Dijon - Nice
   34e  dim. 25/04 (20h) Nice - Montpellier
   35e  dim. 02/05 (20h) Lille - Nice