125 connectés
Accueil > Actualité > Nice - Ajaccio : Les réactions



Actualité :

Nice - Ajaccio : Les réactions
Ogcnissa.com, le 19/01/2014 à 00h07

Claude Puel : « Ce fut très laborieux, mais c'est d'autant plus beau et satisfaisant de s'imposer dans ce genre de situation. Nous avons été à la peine, face à une équipe joueuse, qui évolue de manière décontractée, et qui donne tout. Elle nous a fait mal, avec Cavalli à la baguette, Eduardo... En deuxième période, nous sommes revenus à plus de classicisme dans notre organisation, avec des bases plus solides. En 4-4-2, nous manquions trop de repères et nous nous exposions trop aux contres. Il aurait fallu que nos attaquants proposent plus de solutions en jouant plus sur les côtés. Ajaccio nous a fait mal dans les intervalles. C'est dommage que nous n'ayons pas réussi à nous mettre à l'abri. Nous avons dû attendre la dernière seconde. Nous avons souffert jusqu'au bout, avec de nombreux coups de pied arrêtés en notre défaveur. David Ospina sort de superbes occasions et il fait l'arrêt qu'il faut devant Eduardo. Encore une fois, nous avons accompli un match courageux. Trois jours après Nantes, ce n'était pas évident. C'est très costaud ce qu'ont fait mes joueurs ».

Fabrice Abriel : « C'est une période difficile en raison d'un grand nombre de matchs en peu de temps. On concède beaucoup d'occasions mais on a été courageux. C'est l'état d'esprit qui prime par rapport à la qualité. Ce n'est pas facile car on a beaucoup de roulement, on retrouvera de la stabilité quand l'effectif sera au complet ».

Christian Bracconi (entraîneur d'Ajaccio) : « Le score est très lourd, même si le deuxième but est anecdotique puisqu'il intervient dans le temps additionnel. Au minimum cela aurait dû faire un match nul. C'est une grosse déception. Une de plus, après celle contre Paris où nous méritions au moins un point. Il n'y a pas que de la malchance, il y a aussi de la maladresse, un geste final qui nous manque. Nice a paru souffrir de son match perdu de mercredi dernier en Coupe de France, physiquement et psychologiquement. Mais ils nous ont attendu avec un bloc compact. Et au final, les 3 points sont pour eux. »

Johan Cavalli (milieu d'Ajaccio) : « On avait bien attaqué 2014, malheureusement c'est encore zéro point même si on a eu plusieurs occasions. On a besoin de points donc c'est frustrant. Il nous a manqué du réalisme ».






- Retour -







16e journee de Ligue 1
mer. 04/12/2019 à 19h


St-Etienne - Nice : 4-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  17e journee de Ligue 1
sam. 07/12/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 12.    Brest 21 16 5 6 5 +2
 13.    Monaco 21 15 6 3 6 -2
 14.    Nice 20 16 6 2 8 -5
 15.    Strasbourg 18 16 5 3 8 -5
 16.    Dijon 16 16 4 4 8 -7



   13e  ven. 08/11 (20h45) Nice - Bordeaux : 1 - 1
   14e  sam. 23/11 (17h30) Lyon - Nice : 2 - 1
   15e  sam. 30/11 (20h) Nice - Angers : 3 - 1
   16e  mer. 04/12 (19h) St-Etienne - Nice : 4 - 1
   17e  sam. 07/12 (20h) Nice - Metz
   18e  sam. 14/12 (20h) Brest - Nice
   19e  sam. 21/12 (20h) Nice - Toulouse