99 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Nice déjà dans le coup



Presse :

Nice déjà dans le coup
Football365, le 02/08/2003 à 23h49

Les Auxerrois ont concédé leur première défaite de la saison à domicile face à de solides Niçois, très réalistes et solides défensivement. Plus en jambes, les Aiglons ont pris le pas sur des Bourguignons malchanceux qui ont frappé le poteau à trois reprises. A voir aussi, le film du match

Dans les coulisses de l'Abbé-Deschamps
- Auxerre disputait lors de cette première journée de L1 son deuxième match officiel de la saison. Le premier, les Auxerrois l'avaient perdu face à Lyon lors du Trophée des Champions (2-1). Les Niçois n'en étaient pas non plus à leur galop d'essai puisque après avoir terminé le dernier championnat à la 10eme place, ils ont disputé la Coupe Intertoto en juillet, éliminés par les Allemands du Werder Brême.

- Petite surprise au coup d'envoi. Alors qu'on attendait la présence d'Abdelmalek Cherrad aux côtés de Lilian Laslandes, Gernot Rohr a finalement décidé de titulariser Serge Dié. Et bien lui en a pris puisque c'est ce dernier qui a adressé la passe décisive à Laslandes lors du premier but.

- A Auxerre, Guy Roux, qui s'asseyait pour la 815eme fois sur un banc en L1, avait décidé d'aligner la même formation que contre Lyon à l'occasion du Trophée des Champions. Annoncé partant, Olivier Kapo est toujours présent en Bourgogne et comme contre Lyon, il n'était pas titulaire.

Les faits du match
2eme minute (0-1)
Parfaitement servi par Dié, qui élimine toute la défense auxerroise grâce à un lob subtile, Lilian Laslandes ne se fait pas prier pour battre du droit son ancien coéquipier Fabien Cool, malgré le retour désespéré de Mexès.

7eme minute
Auxerre manque l’occasion d’égaliser lorsque Cissé propulse le ballon de la tête sur le poteau gauche de Grégorini suite à un bon service de Lachuer.

38eme minute
Deuxième poteau pour les hommes de Guy Roux. Akalé, très en verve sur son côté gauche, élimine deux Niçois avant d'envelopper une superbe frappe du droit qui termine sa course sur le même poteau que l'occasion de Cissé. Grégorini était battu.

46eme minute (0-2)
Au retour des vestiaires, les Aiglons enfoncent le clou en doublant la mise par l'intermédiaire de Pitau. Le milieu niçois efface deux adversaires avant de décocher une frappe de 20 mètres. Cool se troue en commettant une grossière erreur : il négocie très mal la trajectoire d'une balle au rebond difficile.

93eme minute (1-2)
M.Poulat siffle un penalty en faveur des Auxerrois suite à une faute de Cherrad sur Boumsong dans la surface. A la surprise générale, Jaures le tire et le transforme du gauche en touchant le poteau.

Jeu et joueurs
Le jeu
Les spectateurs de l'Abbé Deschamps ont assisté à un bon match de reprise. Avec un rythme alerte et des joueurs en jambes qui n'en étaient pas à leur premier match officiel de la saison, la soirée a été agréable. Pourtant, les Auxerrois, qui ont eu majoritairement la maîtrise du ballon, ont perdu leur premier match à domicile. On le sait, dominer n'est pas gagner et Nice l'a prouvé en inscrivant un but à chaque début de période et en jouant en contres avant d'endiguer les assauts des joueurs bourguignons. Les Auxerrois n'avaient également pas la chance avec eux puisqu'ils ont touché par trois fois le poteau de Grégorini. Il y a des soirées comme ça.

Les Auxerrois
Comme l'an passé, Auxerre a perdu face à Nice. COOL a desservi sa formation en encaissant le deuxième but qu'il aurait pu éviter. Une belle toile dont les Bourguignons ne se remettront pas. Reformé, le duo MEXES-BOUMSONG a tenu la baraque derrière face aux rares tentatives niçoises. Au milieu, LACHUER a distribué comme il sait si bien le faire. Le nouveau venu, KALOU, a eu de bons passages, s'éteignant au fil des minutes alors qu'AKALE a fait mal sur son côté gauche. Culotté, il a tenté de belles choses qui n'ont malheureusement pas suffit. CISSE s'est procuré de bonnes occasions en décochant notamment une tête sur le poteau avant de fléchir.

Les Niçois
Bien que privés de Pamarot et S.Traoré, et à l'image de la saison dernière, les Aiglons ont été très solides. Aucune erreur défensive, un bon GREGORINI, dont le poteau a néanmoins été touché à trois reprises. Mais on dit souvent que la chance appartient aux bons gardiens. A l'image de la saison passée, EVERSON s'est montré offensif sur son côté gauche, tout comme BIGNE à droite. Titulaire surprise au coup d'envoi, DIE a été vif et percutant, offrant la balle de premier but à LASLANDES, le meilleur buteur en activité de la L1, toujours aussi efficace.

Emmanuel LANGELLIER
© Football365






- Retour -







17e journee de Ligue 1
sam. 07/12/2019 à 20h


Nice - Metz : 4-1

Résumé » Photos » Vidéo »



  18e journee de Ligue 1
sam. 14/12/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 11.    Monaco 24 16 7 3 6 +1
 12.    Angers 24 17 7 3 7 -3
 13.    Nice 23 17 7 2 8 -2
 14.    Brest 21 17 5 6 6 +1
 15.    Strasbourg 21 17 6 3 8 -3



   14e  sam. 23/11 (17h30) Lyon - Nice : 2 - 1
   15e  sam. 30/11 (20h) Nice - Angers : 3 - 1
   16e  mer. 04/12 (19h) St-Etienne - Nice : 4 - 1
   17e  sam. 07/12 (20h) Nice - Metz : 4 - 1
   18e  sam. 14/12 (20h) Brest - Nice
   19e  sam. 21/12 (20h) Nice - Toulouse
  dim. 05/01 (17h15) Frejus St Raphael - Nice



Coupe de France :  Fréjus St Raphaël - Nic...
Actualité :  Le berger n'est plus
Ligue 1 :  Nice - Metz : 4 - 1