104 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Pied, une cote d'enfer


Presse :

Pied, une cote d'enfer
Le Parisien, le 20/04/2016 à 15h15

Le niçois s'épanouit au poste de latéral

En récoltant les louanges chaque week-end, Hatem Ben Arfa a accaparé toute la lumière. Pourtant, si Nice, actuel 4e, réussit l'une de ses meilleures saisons depuis près de quarante ans, il peut remercier des garçons moins exposés, comme Valère Germain (11 buts, 6 passes décisives), Nampalys Mendy ou bien encore Jérémy Pied. Depuis qu'il a reculé au poste de latéral, ce dernier voit en effet sa carrière prendre un nouvel élan. A droite ou à gauche, le joueur formé à l'Olympique lyonnais affiche un niveau de perfomance et de régularité qui en ont fait l'un des meilleurs latéraux de la Ligue 1. « Je prends vraiment beaucoup de plaisir dans ce nouveau rôle », confie l'ancien ailier.

Poussé vers la sortie l'été dernier

A 27 ans, après un prêt régénérateur à Guingamp la saison dernière, Pied est revenu sur la Côte d'Azur sans aucune assurance sur son temps de jeu à venir. Alors qu'il ne lui restait qu'un an de contrat et qu'il n'entrait pas dans le nouveau système en losange mis en place par Claude Puel, ses dirigeants l'avaient vivement incité à accepter une offre de Caen en fin de mercato. Cela aurait permis de faire entrer un peu moins de 1 M€ dans les caisses du club. Or, Pied, qui n'a jamais pleuré sur son sort, s'est accroché et au gré d'un concours de circonstances (blessure à l'échauffement de l'un de ses coéquipiers), a dépanné comme arrière latéral lors de la 3e journée.
Depuis, il n'est plus jamais sorti du onze. Mieux, sa rigueur défensive, sa capacité à répéter les efforts ou encore sa qualité de centre (3 passes décisives) lui ont permis de devenir l'un des joueurs les plus courtisés de la Ligue 1 à un poste où les bonnes affaires ne courent pas les rues.
Car, au-delà d'un potentiel certain et d'un état d'esprit reconnu de tous, il possède l'énorme avantage d'être libre au mois de juin. Pour l'heure. les dirigeants niçois n'ont pas perdu espoir de prolonger son bail. C'est même leur souhait. Or, ils devront faire face à une concurrence qui n'a cessé de s'accroître au fil de la saison. « Cela ne dépend pas que de moi , glisse-t-il. Je suis très heureux à l'OGC Nice. On fera un point pour voir ce qu'on pourra être amené à faire. Pour l'heure, c'est assez flou. Je ne pense qu'à une seule chose : bien finir la saison. » En France, Rennes, Saint-Etienne et Marseille suivent attentivement son profil, tandis qu'à l'étranger, il bénéficie également d'une belle cote. A l'heure du choix, qui devrait être celui d'une équipe disputant la Coupe d'Europe, Pied aura également une idée derrière la tête : celle d'intégrer un jour l'équipe de France. Pas impossible ...






- Retour -







26e journee de Ligue 1
ven. 21/02/2020 à 19h


Nice - Brest : 2-2





  27e journee de Ligue 1
dim. 01/03/2020 à 17h



Pts J V N D Diff
 7.    Montpellier 37 25 10 7 8 +4
 8.    Strasbourg 37 25 11 4 10 +3
 9.    Nice 37 26 10 7 9 +2
 10.    Reims 36 25 9 9 7 +4
 11.    Bordeaux 35 25 9 8 8 +7



   23e  mer. 05/02 (19h) Reims - Nice : 1 - 1
   24e  sam. 08/02 (20h) Nice - Nimes : 1 - 3
   25e  sam. 15/02 (20h) Toulouse - Nice : 0 - 2
   26e  ven. 21/02 (19h) Nice - Brest : 2 - 2
   27e  dim. 01/03 (17h) Bordeaux - Nice
   28e  sam. 07/03 (20h) Nice - Monaco
   29e  dim. 15/03 (21h) PSG - Nice



Presse :  Nîmes enchaine