139 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Nice - Nantes : Sans tambour ni trompette



Presse :

Nice - Nantes : Sans tambour ni trompette
Nice-Matin, le 14/09/2003 à 11h48

« Justice bâclée, c'est notre mort que vous voulez ? » : sur une large banderole, en bas de la tribune sud, ce sont les mots - très personnels - des « Ultras » de la Brigade Sud, le groupe de supporters.

Après les deux incarcérations, suite aux échauffourées avec les forces de l'ordre lors du dernier Nice-Ajaccio, la branche « ultra » avait décrété hier soir une tribune morte : pas de chants, pas de banderoles.

Du côté de la tribune nord, où se trouve en majorité un autre groupe de supporters, l'ARN, un message était déployé : « Solidarité Ultras ». Dans un premier temps, une partie des supporters avait demandé au club de fermer purement et simplement la tribune sud. Refus du président du Gym,. opposé par ailleurs à cette grève des encouragements. «C'est la première fois que les supporters et le club se désolidarisent dans une action, et je le regrette », notait, hier soir Maurice Cohen.

A l'arrivée, quelle atmosphère pour ce Nice-Nantes ? Comme prévu, huile tracé de drapeau ou d'emblème dans les gradins derrière les buts. Lors de réchauffement, des frappes cadrées saluées, mais timidement. Vient l'heure de « Nissa la Bella », entonnée par la sono du stade... mais seulement par la sono, quelques drapeaux fleurissant tout de même dans la partie haute de la tribune nord. Le Ray semblait éteint. Un voile de pudeur bien inhabituel. Nulle trace de fumigène non plus, mais de ce côté-là, les finances du Gym (après les amendes de la Ligue) apprécieront.

Lors de l'entrée des équipes, le seul fumigène dans le stade était allumé... du côté du petit carré des supporters nantais.

Finalement, les premiers vrais applaudissements, nourris et unanimes, étaient décernés à Eric Leclere, jeune handicapé qui donnait le coup d'envoi depuis son fauteuil roulant. Un (très) bon point pour le Ray.

Le coup d'envoi donné, on entendait quelques chants, au bout de quelques minutes, mais toujours côté nord. Même le but de Cherrad, passée la grosse clameur, ne parvint pas à redonner au Ray son pétillant habituel. Faut le dire : la grève de la tribune sud a réussi son effet.

La soirée a eu son petit côté morose, même si, surprise, à cinq minutes de la fin le kop sud décidait de redonner bruyamment de la voix, histoire de marquer la différence

ECHOUAFNI SUR SON 31
Pour sa première sortie au Ray, le Mentonnais fêtait hier soir ses 31 ans. L'exRennais, remplaçant, espérait rentrer en cours de jeu.

GERNOT MIEUX QUE PANCHO (GONZALEZ)
Question fidélité, les deux hommes se posent là. Ils font en effet partie des trois joueurs ayant porté le plus grand nombre de fois le maillot de leurs clubs respectifs (source « L'Equipe »). A savoir : 352 matchs pour Rohr aux Girondins (entre 77 et 90) et 296 pour Cesar Gonzalez à l'OGC Nice (de 52 à 61). Pancho est le second Aiglon au classement (derrière Isnard 334 matches et devant Roger Jouve à 287), tandis que Gernot est troisième à Bordeaux (derrière Giresse à 519 matchs et Thouvenel à 399).

INVINCIBILITÉ
La dernière victoire de Nice sur Nantes remontait à la saison 88-89 (1-0). Un long bail...

CANARIS BLANCS
Finalement, les Canaris ayant utilisé leur tunique blanche, hier soir, l'arbitre, M. Sars, avait pu enfiler son maillot jaune habituel, le vert restant dans le sac.

DES AIGLONS A LA MODE
Habitués des pages football, les Niçois ont eu cette semaine l'occasion de se faire un petit plaisir, en devenant mannequins pour magazine de papier glacé. Pour les besoins du mensuel masculin « Maximal », ils ont en effet joué les gravures de mode, le temps d'une séance de photos - non dénudées précisons-le tout de suite - au Parc des Sports Charles-Ehrmann. On retrouvera donc prochainement Roy, Cobos, Bakari, Echouafni, Varrault, Everson et Rohr dans « Maximal » ! A suivre.






- Retour -







17e journee de Ligue 1
sam. 07/12/2019 à 20h


Nice - Metz : 4-1





  18e journee de Ligue 1
sam. 14/12/2019 à 20h



Pts J V N D Diff
 9.    Monaco 24 16 7 3 6 +1
 10.    Angers 24 17 7 3 7 -3
 11.    Nice 23 17 7 2 8 -2
 12.    Nantes 23 16 7 2 7 -2
 13.    Reims 21 15 5 6 4 +3



   14e  sam. 23/11 (17h30) Lyon - Nice : 2 - 1
   15e  sam. 30/11 (20h) Nice - Angers : 3 - 1
   16e  mer. 04/12 (19h) St-Etienne - Nice : 4 - 1
   17e  sam. 07/12 (20h) Nice - Metz : 4 - 1
   18e  sam. 14/12 (20h) Brest - Nice
   19e  sam. 21/12 (20h) Nice - Toulouse
   20e  sam. 11/01 (20h) Angers - Nice



Ligue 1 :  Nice - Metz : 4 - 1