176 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Cardinale, valeur labeur


Presse :

Cardinale, valeur labeur
L'Equipe, le 29/09/2016 à 13h26

Si le gardien niçois s'est imposé en cours de saison passée, il le doit avant tout à sa force mentale et à son travail acharné.

Dans la liste de ses qualités, le mental est en tête. Yoan Cardinale a commencé à se forger très tôt un moral d'acier. « Comme toutes les familles, la mienne a traversé pas mal de problèmes, comme des soucis de boulot, dit-il sans s'appesantir. J'ai failli perdre mon perit frère aussi. Cette force est née de là. Et elle s'est renforcée de jour en jour à travers mon chemin dans le foot. j'ai un physique atypique et mon parcours a été assez difficile. J'aurais craqué bien avant, si je ne possédais pas ce mental-là. »

Un atout majeur qui lui permet notamment de laisser le doute de côté. « Il ne se pose jamais de questions, affirme Thierry Malaspina. son ancien entraîneur spécifique en moins de 19 ans. Il possédais déjà ça au centre de formation. Mouez (Hassen) était tout le temps devant, mais il n'a jamais lâché. Ils se tirent la bourre depuis sept ans. »

A l'entame de la saison dernière, Cardinale, le troisième gardien, était encore à la traîne derrière Hassen, avec qui il partage une complicicé jamais compromise par la concurrence. C'est alors que le destin l'a fait grimper dans la hiérarchie. Simon Pouplin. le titulaire, touché au quadriceps de la cuisse gauche dès la première journée de Championnat, contre Monaco (1-2), a d'abord libéré pour plusieurs mois son poste, malgré lui. Et puis, en octobre, une blessure aux ischio-jambiers contractée par Hassen avec les Espoirs français a chamboulé un peu plus l'ordonnancement initial.

Cardinale en a profité pour assurer son premier intérim dans le onze de départ, intermède rangé dans la catégorie « débuts réussis ». La suite est venue vite, en raison de l'expulsion d'Hassen à Toulouse (0-2, le 28 noven1bre), là où le point de bascule s'est opéré : depuis, Cardinale monopolise la place de numéro 1.

« J'essaie de faire attention à ce que je mange »

Il avait pourtant moins de talent au départ, mais a compensé par un incroyable don de soi. « Mouez avait bien plus de qualités naturelles et techniques, juge Malaspina. Yoan, lui, est un très gros bosseur. » Cette philosophie de travail exacerbée s'accompagne du refus obstiné de tomber dans l'excès de confiance. « Peut-être que j'ai gagné un statut, mais je refuse de me dire ça, glisse le gardien de vingt-deux ans. Je ne veux pas m'endormir. Je n'ai jamais été dans le confort et il me faut toujours être là, à travailler, batailler. »

Cette lutte est une résistance, aussi, contre les attaques lancées depuis des années au sujet de son physique : vu que le nombre de centimètres après la virgule (1,81 m) est inférieur au nombre de kilos (84), on lui fait payer sa différence. « Un jour, on jouait en moins de 19 ans, à Ajaccio, en 2012, raconte-t-il. C'était un peu chaud, très chaud même. A deux minutes de la pause, un supporter me dit: "Hé. à la mi-temps, on va au Quick, tu veux un Long Fish ?" Je lui ai répondu: "Prends-moi un menu Giant, s'il te plait !" Il avait jeté la boîte de burgers sur le terrain et je la lui avais renvoyée ! J'essaie de faire attention à ce que je mange. En plus, je sais que si je fais un écart, je vais prendre directement deux kilos. J'en fais le moins possible, pour éviter qu'on en parle. Ça passe au second plan avec mes perfs. mais on parle toujours. Ça ne me dérange pas, je m'y suis fait, plus ou moins, on m'a connu un peu "grâce" à ça : il est petit. un peu costaud, na na ni na na na. »

S'il continue à être aussi bon, le refrain finira bien par être recouvert par les chants de l'Allianz Riviera en son honneur.






- Retour -







Aucun match joué cette saison 2019/2020




  Match Amical
dim. 07/07/2019 à 17h



Pts J V N D Diff
 11.    Montpellier 0 0 0 0 0 0
 12.    Nantes 0 0 0 0 0 0
 13.    Nice 0 0 0 0 0 0
 14.    Nimes 0 0 0 0 0 0
 15.    PSG 0 0 0 0 0 0



  dim. 07/07 (17h) Nice - Eindhoven
  sam. 13/07 (17h) Nice - Thoune
  dim. 21/07 (17h) Standard - Nice
  sam. 27/07 (16h) Cardiff - Nice
  mar. 30/07 (20h45) Burnley - Nice
  sam. 03/08 (20h45) Leicester - Nice
   1re sam. 10/08 (20h) Nice - Amiens



Actualité :  Les féminines en D2