120 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Lilian Laslandes vu par...



Presse :

Lilian Laslandes vu par...
Nice-Matin, le 17/09/2003 à 19h45

L'avant-centre des Aiglons Lilian Laslandes fait l'unanimité autour de lui et tire l'équipe vers le haut. Une sacré locomotive pour les hommes de Gernot Rohr.

Tout juste débarqué de Bastia où il a remarquablement relancé sa carrière, Lilian Lasiandes a posé ses valises à Nice, bien décidé à vivre une belle aventure sous ses nouvelles couleurs.
Meilleur buteur français en activité, international (7 capes), il a connu des clubs prestigieux comme Auxerre, Bordeaux, Sunderland, Cologne en enrichissant un solide palmarès.
Avec une telle carte de visite, il pourrait se reposer sur ses lauriers et terminer sa carrière en roue libre. Ce n'est pas le genre de la maison.
Professionnel jusqu'au bout des crampons, le natif de Pauillac entraîne dans son sillage des coéquipiers tous acquis à sa cause. Exemplaire sur et en dehors du terrain, le grand blond avec deux chaussures noires, nous régale de ses buts, de son sens du collectif et d'une détente jamais prise en défaut.

La recrue idéale

Une activité offensive et défensive, à l'image de son équipe où il est parfaitement entré dans le moule. En toute simplicité.
Sans bruit, avec humilité, à l'image du bonhomme.
Ce n'est pas son capitaine José i Cobos, rencontré en Corse à l'inter saison qui dira le contraire.
« On s'est croisé de nombreuses fois avant de sympathiser en vacances en Corse. Je lui ai parlé du club, de sa mentalité, de ses objectifs. Lilian a vite compris mon discours et a adhéré tout de suite. C'était une bonne opportunité, mais j'ai apprécié qu'il privilégie le côté sportif. Cela prouve qu'il aime son métier et qu'il a choisi ce club pour réussir ».
Cobos n'est pas rancunier car Lasiandes lui a « chippé » le titre avec Auxerre quand lui jouait avec le PSG, mais sous les mêmes couleurs le courant est tout de suite passé entre trentenaire.
« Lilian est généreux sur et hors du terrain, il n'hésite pas offrir à boire ou à manger. Sportivement, il rentre dans la lignée de l'OGCN, de ce que recherche le coach, les joueurs et les supporters ».
« II est exemplaire car II ne ménage pas ses efforts. Il attire automatiquement les autres attaquants vers le haut malgré une carrière déjà bien remplie. C'est un guerrier, à l'image de l'équipe ».
De la part d'un autre guerrier des terrains, ce compliment devrait le toucher.
« Avec un tel attaquant, j'ai beaucoup d'espoirs pour Nice car il vaut mieux l'avoir avec que contre soi ».
N'en jetez plus, la coupe est pleine.
Pas complètement, car d'autres coéquipiers veulent bien donner leur avis sur le joueur.
Noé Pamarot ne tarit pas d'éloge même s'il trouve l'homme encore réservé : « Dans les vestiaires, on ne l'entend pas beaucoup mais je pense que cela viendra au fur et à mesure ».
« Par contre sur le terrain, je suis étonné par sa capacité à couvrir autant de terrain aussi bien en attaque qu'en défense. Il nous apporte de la fraîcheur malgré son âge ! (rires). Son activité soulage le milieu de terrain ainsi que son super jeu de tête. Lilian ce n'est que du positif et il ne la ramène pas malgré sa carrière ».
Elu meilleur joueur du mois d'août par les internautes du site officiel de l'OGCN, Lilian Laslandes est devenu, en quelques matchs, l'un des Aiglons les plus appréciés.
Pour Eric Roy, Lilian possède évidemment le profil idéal et se réjouit de sa venue : « On savait qu'il allait s'adapter parfaitement à l'équipe car c'est un joueur collectif, combattant et avec un état d'esprit Irréprochable, comme tout le groupe. Sans être devin, il était clair que Lilian allait trouver sa place parmi nous ».« Depuis le début de saison, il a déjà été décisif, le pari est donc déjà gagné».
Concernant la réputation de Laslandes, il n'y a pas photo :« C'est un super gars avec une bonne mentalité qui se fond dans le groupe. Il est précieux dans le domaine défensif et pas avare de ses efforts. Il est altruiste, technique, bref idéal pour nous ».
La connivence entre les « anciens » sur et hors du terrain est une des clefs de la réussite pour celui qui a débuté sa carrière le 8 août 92 avec un certain Lens-Auxerre.
Le mot de la fin pour son entraîneur, Gernot Rohr, qui souhaitait le voir rejoindre les « rouge et noir » et qui ne le regrette pas : « Il répond à notre attente car on voulait quelqu'un pour marquer et faire marquer, tout en donnant un coup de main dans la récupération. Il possède un état d'esprit irréprochable après avoir bien été
relancé à Bastia ». « C'est un joueur qui gère parfaitement sa carrière et peut jouer encore longtemps ».« C'est un professionnel qui est sérieux sans se prendre au sérieux ».
Lalsandes, un exemple à suivre ?
« Les trois autres attaquants ont tous envie de jouer avec lui car il est altruiste. Il correspond parfaitement à l'état d'esprit de Nice ».
Une pluie de compliments pour un grand gaillard qui fait l'unanimité parmi ses pairs.

Philippe Léonard au Gym!

Hier matin, Lilian est resté aux soins et a été mis au repos jusqu'à jeudi pour voir si son élongation évolue favorablement, « on ne prendra aucun risque à son sujet », confiait le technicien allemand.
Pour Romain Pitau, sa cheville va beaucoup mieux, et il court à nouveau. Il devrait rejoindre le groupe dès demain.
Quant à Eric Roy, il a senti une douleur au mollet droit hier, lors de l'entraînement matinal, et devrait passer une échographie aujourd'hui.
Enfin, surprise hier après-midi avec la présence de l'ancien monégasque, Philippe Léonard, venu en voisin, participer à l'entraînement des Niçois. Toujours à la recherche d'un club, l'international belge doit garder la forme pour être prêt si l'occasion se présente.

Rudy Koskas
© Nice-Matin






- Retour -







32e journee de Ligue 1
dim. 11/04/2021 à 15h


Nice - Reims : 0-0

Vidéo »



  33e journee de Ligue 1
dim. 18/04/2021 à 20h



Pts J V N D Diff
 7.    Rennes 48 32 13 9 10 +5
 8.    Montpellier 46 32 12 10 10 -1
 9.    Nice 43 32 12 7 13 -1
 10.    Metz 42 32 11 9 12 -2
 11.    Angers 41 31 11 8 12 -10



   29e  dim. 14/03 (15h) Lorient - Nice : 1 - 1
   30e  sam. 20/03 (17h) Nice - Marseille : 3 - 0
   31e  dim. 04/04 (15h) Nantes - Nice : 1 - 2
   32e  dim. 11/04 (15h) Nice - Reims : 0 - 0
   33e  dim. 18/04 (20h) Dijon - Nice
   34e  dim. 25/04 (20h) Nice - Montpellier
   35e  dim. 02/05 (20h) Lille - Nice