83 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > In extrême Nice


Presse :

In extrême Nice
L'Equipe, le 19/01/2019 à 22h36

Dominés en première période, les Niçois ont changé leur système pour arracher à la dernière seconde le point du match nul contre Reims (1-1), samedi. Le Stade de Reims peut avoir des regrets. Après avoir longtemps maîtrisé la rencontre et ouvert le score par Rémi Oudin, les Stadistes se sont fait rejoindre à la toute dernière seconde, sur un penalty de Rémi Walter validé par le VAR (90e+9).

Les Rémois avaient décidé d'imprimer un gros pressing dès le coup d'envoi. Une présence sur chaque ballon qui aura beaucoup perturbé les Niçois, dans une première période où ils auront souvent couru après le ballon. Bien en place, assez libres de leurs mouvements, les joueurs de David Guion trouvaient rapidement le chemin des filets, après une longue transversale d'Alexys Romao pour Rémi Oudin. Parti dans le dos de la défense niçoise, l'attaquant champenois contrôlait et plaçait le ballon entre les jambes de Benitez pour l'ouverture du score (1-0, 12e). Reims avait la maîtrise de la rencontre, et il s'en fallut de peu qu'il aggrave le score sur cette frappe au ras du poteau de Hassane Kamara (27e), titulaire après le forfait de dernière minute du latéral gauche Ghislain Konan.

Sans véritable attaquant de pointe, Nice semblait totalement perdu sur la pelouse du stade Auguste-Delaune, obligeant son entraîneur, Patrick Vieira, à bousculer son système de départ pour passer à quatre derrière et deux lignes de trois. Il sortait Malang Sarr, l'un de ses trois défenseurs centraux, pour faire entrer, en position d'avant-centre, Ignatius Ganago (28e). Un changement tactique qui replaçait aussi Allan Saint-Maximin dans un couloir gauche plus en phase avec ses qualités de dribbleur.

Double dose de VAR
La physionomie de la partie s'en trouva forcément changée. Nice reprenait le contrôle du ballon sans pour autant réussir à déboussoler le compact bloc rémois, très à l'aise cette saison dans cette situation, comme à Lyon, le 11 janvier dernier (1-1). Quadrillant parfaitement le terrain, les Rémois n'étaient pas très inquiétés et auraient même pu aggraver le score si Pablo Chavarria avait mieux géré son tête à tête avec Bénitez (64e).

Un petit moment de flou s'emparait des tribunes quand l'arbitre M. Thual annulait le but de Mathieu Cafaro, après avoir posé le ballon dans le rond central. Averti par l'arbitre assistant vidéo, il sifflait une position de hors-jeu de Pablo Chavarria au départ de l'action (70e). Encore en vie, Nice semblait retrouver des couleurs et aurait pu égaliser sur la tête de Saint-Maximin (73e) ou sur la frappe de Ganago (75e), repoussée par Etienne Mendy.

Pour les Rémois, c'était l'heure de défendre face à des Niçois qui multipliaient les décalages et les centres. Dans le temps additionnel, Etienne Mendy détournait une frappe flottante de Wylan Cyprien (90e+2) qui filait sous sa barre transversale. Nice obtenait un dernier corner. Frappé par Cyprien, ce dernier trouvait la tête de Youcef Atal qui partait en direction du but, mais semblait avoir été contrée par le bras de Hassane Kamara. Après visionnage de la vidéo, l'arbitre M. Thual sifflait un penalty que transformait Rémi Walter (1-1, 90e+9). Une fin heureuse pour des Niçois qui perdent une place au classement (7e) avec 31 points, à trois unités des Rémois (10e, 28 points).

4
Auteur de son quatrième but de la saison, Rémi Oudin va certainement demander à ses dirigeants de jouer le plus souvent possible avec le maillot « Third », une tunique en hommage aux finales disputées contre le Real Madrid (1956, 1959). Samedi face à Nice, il a inscrit un nouveau but sous ces couleurs après son doublé le 28 octobre à Rennes (2-0) et sa réalisation à Lille (1-1) le 9 décembre.






- Retour -







33e journee de Ligue 1
sam. 20/04/2019 à 20h


Nice - Caen : 0-1





  34e journee de Ligue 1
dim. 28/04/2019 à 15h



Pts J V N D Diff
 6.    Montpellier 51 33 13 12 8 +11
 7.    Reims 48 32 11 15 6 0
 8.    Nice 48 33 13 9 11 -7
 9.    Nimes 46 33 13 7 13 +1
 10.    Strasbourg 44 33 10 14 9 +12



   30e  dim. 31/03 (15h) Dijon - Nice : 0 - 1
   31e  dim. 07/04 (17h) Nice - Montpellier : 1 - 0
   32e  dim. 14/04 (15h) Rennes - Nice : 0 - 0
   33e  sam. 20/04 (20h) Nice - Caen : 0 - 1
   34e  dim. 28/04 (15h) Nice - Guingamp
   35e  sam. 04/05 (17h) PSG - Nice
   36e  sam. 11/05 (20h) Nice - Nantes



Ligue 1 :  Nice - Caen : 0 - 1
Actualité :  Patrick Vieira va rester