144 connectés
Accueil > Multimedia > Presse > Vieira, le contrat de méfiance


Presse :

Vieira, le contrat de méfiance
L'Equipe, le 11/07/2019 à 09h39

Alors que le flou reste important à la tête de Nice, il s'avère que son entraîneur à la possibilité d'activer une clause pour partir en cas de retour de Jean-Pierre Rivère et Julien Fournier.

À un mois de la reprise du Championnat de France de L1, personne ne sait encore qui sera le président de l'OGC Nice, le 10 août, face à Amiens. Mais on peut avoir, tout de même, une idée assez nette de ce qui s’annonce : après que le processus de rachat du club par sir Jim Ratcliffe sera accompli, Jean-Pierre Rivère retrouvera son fauteuil présidentiel avec, à son côté, Julien Fournier, son directeur général.

Mais ce retour à un ordre ancien ne sera pas forcément synonyme de retour au calme. Car l'autre grande question consiste à savoir qui sera l'entraîneur niçois, le jour de la reprise. Encore sous contrat pour deux saisons, Patrick Vieira réfléchit en effet très sérieusement à son avenir à la tête de l'OGCN, qu’il a mené à la septième place, en mai. Alors que l'entraîneur niçois avait repoussé plusieurs propositions au printemps, certains de ses proches ne cachent pas, désormais, que son départ est une possibilité à ne pas écarter.

Il s’est senti trahi

Selon nos informations, l’ancien milieu de terrain de l’équipe de France a fait inscrire dans son contrat, l’hiver dernier, une clause liée au retour de Jean-Pierre Rivère et de Julien Fournier, cette clause citant nommément les deux dirigeants. Par cet avenant à son contrat de trois ans, Patrick Vieira a la possibilité, en cas de retour des deux hommes dans leurs anciennes fonctions, de quitter le club et de percevoir une année de salaire sur les deux ans de contrat qu’il lui reste.

Pour comprendre le sens de cet acte de méfiance, voire de défiance, il faut revenir, un peu, en arrière. Il y a un an, Jean-Pierre Rivère, le président de l’OGC Nice, et Julien Fournier, le directeur général, étaient allés chercher Patrick Vieira à New York, pour lui confier le poste d’entraîneur. Il y a exactement six mois, le 11 janvier, les deux hommes ont décidé de démissionner, en raison de divergences avec l’actionnaire, Chien Lee. Il semblerait qu’ils aient seulement prévenu Patrick Vieira une heure plus tôt, et que l’entraîneur ait très mal vécu d’être abandonné par les dirigeants qui étaient venus le chercher en lui promettant un projet. D'où le fameux avenant au contrat.

Parallèlement, Vieira a continué de construire, avec l’arrivée d’un nouveau président, Gauthier Ganaye. Il a fait venir Gilles Grimandi, l’ancien recruteur d’Arsenal, devenu directeur technique, ainsi que Matthieu Louis-Jean, au poste de recruteur. Lors de sa seule intervention médiatique récente, le 1er juillet, pour la reprise de l’entraînement, le technicien niçois avait fait passer des messages en creux, soulignant à plusieurs reprises qu’il était « très content de travailler avec Gauthier, Gilles et Matthieu ». Or, il est évident que l’ancienne équipe qui revient au pouvoir n’entend pas vraiment le partager.

Alors même que la vente n’est pas encore actée, Julien Fournier planche sur de nombreux dossiers de joueurs qui ne sont pas les mêmes que ceux sur lesquels Patrick Vieira et Gilles Grimandi ont travaillé. Souhaitée par beaucoup de supporters, qui aimeraient que la plus grande fortune britannique donne au club un élan historique, la vente pourrait, très vite, mettre sur le tapis la question de l’entraîneur. Car il y a peu de chances, a priori, que Patrick Vieira accepte de rester au club sans les hommes qu’il a fait venir.






- Retour -







26e journee de Ligue 1
dim. 21/02/2021 à 15h


Nice - Metz : 1-2

Résumé » Vidéo »



  27e journee de Ligue 1
ven. 26/02/2021 à 21h



Pts J V N D Diff
 14.    St-Etienne 30 26 7 9 10 -11
 15.    Strasbourg 29 26 8 5 13 -6
 16.    Nice 29 26 8 5 13 -7
 17.    Lorient 23 24 6 5 13 -15
 18.    Nantes 23 26 4 11 11 -15



  mer. 10/02 (17h) Nimes - Nice : 1 - 3
   25e  sam. 13/02 (17h) PSG - Nice : 2 - 1
   11e  mer. 17/02 (21h) Marseille - Nice : 3 - 2
   26e  dim. 21/02 (15h) Nice - Metz : 1 - 2
   27e  ven. 26/02 (21h) Rennes - Nice
   28e  mer. 03/03 (19h) Nice - Nimes
  dim. 07/03 (21h) Nice - Monaco



Coupe de France :  Nice - Monaco en 16e de C...
Presse :  Metz enfonce Nice
Ligue 1 :  Nice - Metz : 1 - 2
Actualité :  Nice - Metz : les échos